Corse Net Infos - Pure player corse

Scola di Miomu : U nostru ortu…


Rédigé par le Jeudi 29 Juin 2017 à 19:41 | Modifié le Jeudi 29 Juin 2017 - 19:44


"U nostru ortu" à Miomu : c'est là que les élèves des cours préparatoires et élémentaires de première et deuxième années cultivent leur jardin. Ils ont ainsi une cinquantaie, qui depuis le début de l'année, dans le cadre des activités pédagogiques complémentaires, apprennent sous la houlette de Marilou Casanova et Michèle Maestracci, à planter, à cultiver et à suivre, le plus souvent in lingua materna, l'évolution de leur petit jardin extrordinaire, l'Ortu où beaucoup d'entre eux ont découvert comment poussaient nos légumes. Les explications de Marie Lou Casanova, directrice de l'école de Miomu à Santa Maria di Lota et, en vidéo, le sentiment de nos jardiniers en herbe


- Un jardin dans une école : pourquoi une telle initiative ?
- C'est une action qui entre dans le cadre du programme "connaitre et découvrir le monde du vivant". Mais si les élèves ont appris à cultiver leur jardin, nous avons utilisé aussi pour la langue corse leur apprendre le nom des légumes, des outils et des actions que l'on mène au jardin.
Au-delà il s'agissait d'emmener les élèves à s'investir dans un projet : apprendre le cycle de vie du haricot, du fraisier, comment poussent les tomates, les courgettes. Pour eux c'était l'inconnue. Mais ils ont adhéré. Du coup, les parents ont suivi et certains sont même venus au jardin pour nous aider.

Les temps forts de l'opération ?
- Il y a eu d'abord toute la préparation du terrain. ce fut une  action très enrichissante pour tout le monde, alliée de surcroît au goût à l'effort, ce  qui n'était pas évident pour certains
Il y a ensuite les autres phases : planter, entretenir arroser et maintenant récolter. Aujourd'hui, les fruits de leurs efforts se concrétisent/


_ Le message a t-il été entendu ?
- Oui les enfants s'aperçoivent que si certaines plantes sont un peu oubliées - comme par exemple les haricots qui étaient au fond du jardin, qui souvent n'ont pas été arrosés - elles produisent très peu. A l'inverse, ils ont plus particulièrement veillé sur les tomates et les courgettes qui étaient à l'entrée.  Ils ont compris que si l'on s'occupe, comme il convient, de la préparation, la production est toujours au bout de l'effort. Là on le constate à tous les coups : ils sont vraiment heureux lorsqu'ils ramassent leurs tomates !

- Le jardin a fait des émules ?
- On a fait cela durant les heures d'APC -  activités pédagogiques complémentaires - le mercredi puis petit à petit en récréation. De plus en plus d'élèves se sont alors proposés d'aller au jardin pour s'en occuper.alors que jusque-là ils ne semblaient pas très convaincus et pas vraiment intéressés. On les a vu, progressivement,  abandonner le ballon pour venir au jardin et prendre, vraiment, plaisir à s'en occuper. L'ortu, c'est aussi une façon de  canaliser les enfants un peu agités.

La langue corse  dans le jardin ?
- Les élèves ont entendu le nouveau vocabulaire et maintenant, même en classe, ils réinvestissent chaque fois qu'ils en ressentent le besoin. il y a vraiment une familiarisation avec le Corse qui s'est faite, et l'on ne peut que s'en réjouir.

- Une expérience concluante donc ?
- Oui. On va tout faire pour que u nostru ortu ne soit pas trop desséché à la rentrée de Septembre. Il va donc falloir mettre en place un planning d'arrosage  : la mairie s'est proposée de faire venir un agent pour le faire 
Le jardin a tellement porté ses fruits que nous pensons peut-être mettre lui adjoindre un poulailler pour que, outre les légumes et les fruits, les enfants découvrent le cycle de vie d'une poule, par exemple
Une autre façon de connaître et découvrir le monde du vivant...

En attendant nous vous invitons à a faire un tour de l'ortu en compagnie de quelques-un des élèves de a scola di Miomu.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 89509 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 46744 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39318 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 416