Corse Net Infos - Pure player corse

Sartene : Création de la sezziò Sartinesu-Valincu de la Ghjuventù Indipendentista


Rédigé par le Dimanche 13 Mars 2016 à 00:04 | Modifié le Dimanche 13 Mars 2016 - 00:28


Le Sartenais-Valinco compte désormais une section de la Ghjuventù Indipendentista. Elle s'est réunie samedi à 15 heures au couvent de Sartene pour lancer un haut et fort : "Micca droga inde noi".


"La GI souhaite en ce jour et en ce lieu hautement stratégique, le Sartenais-Valinco étant notoirement une plaque tournante du trafic de drogue en Corse, alerter l’opinion publique quant à la situation dramatique que connaît notre îledepuis de trop nombreuses décennies. Une île littéralement assaillie par la drogue et ses trafiquants, avec une jeunesse en perte de repères qui sombre peu à peu dans une spirale délictueuse et mortifère. En témoignent les règlements de compte ininterrompus sur fond d’intérêts mafieux liés à la drogue qui ensanglantent notre terre depuis trop longtemps déjà...." ont déclaré d'emblée les responsables de la Ghjuventù indipendentista.
 

"A cette jeunesse, nous voulons dire qu’une autre voie est possible, c’est la voie de l’émancipation par le travail, la liberté, la solidarité, le refus de la toxicomanie et le militantisme !
Notre mouvement prend toute la mesure de la gravité de la situation, ce qui n’est visiblement pas le cas de l’Etat français et de sa justice, toujours prompte à réprimer et punir les jeunes Corses qui se battent pour un idéal politique légitime, au détriment d’une mission beaucoup plus essentielle : la lutte contre le trafic de drogue !"
ont poursuivi les membres de la GI.

 

En novembre dernier, durant sa dernière conférence de presse le collectif a droga fora, dénonçait le silence assourdissant, concernant la problématique de la drogue en Corse, des diverses listes politiques entrées en campagne pour les élections territoriales.
Certaines listes ont répondu et les réponses ont été publiées sur le compte facebook du collectif.
A ce titre, une délégation du cullettivu a droga fora devrait rencontrer prochainement le nouvel exécutif de l’assemblée territoriale de Corse afin de pouvoir concrétiser les engagements pris pendant la campagne, notamment dans le cadre du « Pacte Territorial pour la Jeunesse », outil à mettre en oeuvre qui permettrait selon eux d’écarter nos jeunes du fléau de la drogue.


"Nous demanderons à la nouvelle assemblée de Corse de se prononcer également sur le projet gouvernemental de légalisation des drogues dites douces, comme certains l’ont déjà fait durant la campagne des territoriales.
L’arrivée des nationalistes au pouvoir territorial est donc un premier gage
d’espoir pour notre peuple et notre jeunesse. Nous en attendons de nouvelles possibilités d’émancipation politique, économique, sociale et culturelle, ainsi que le refus assumé de considérer que la drogue est une fatalité sur la terre de Corse.
Cette affirmation se heurte pour le moment à un constat limpide : nos institutions
n’ont ni les moyens ni les compétences pour lutter contre la prolifération de la drogue sur l’île et sans un revirement sérieux immédiat de la politique policière et judiciaire de l’Etat en la matière, c’est un avenir inexorablement sombre qui est promis à notre jeunesse.


Pour la Ghjuventu Indipendentista "Face au premier danger pour la jeunesse que représente la drogue, aucun fatalisme ne saurait être admis ! Notre organisation saura tenir son rôle de défenseur des intérêts de la jeunesse corse sans jamais faillir !
Dans les mois à venir le collectif a drogua fora sera à nouveau sur le terrain notamment dans la réalisation d’actions de sensibilisation lors d’événements sportifs à fortes affluences.
Un projet de réalisation d’un spot télévisé de sensibilisation sur les méfaits de la drogue pouvant être diffusé sur France 3 Corse Via Stella est en cours."



"Nous nous adressons directement, une fois de plus à cette criminalité organisée, qui enracine ce mal au quotidien, au coeur de notre société à tous les niveaux. Nous répétons qu’elle n’a pas sa place ici et que nous resterons toujours mobilisés pour lutter contre ce fléau.

A notre jeunesse, à leurs parents, nous disons aujourd’hui que la GI se tiendra toujours aux côtés de celles et ceux qui refusent la drogue, qui veulent en sortir ! A cet égard, notre mouvement à décidé de créer une section ici même, dans le Valinco, pour apporter son aide aux jeunes de la région désireux de construire notre future nation sur les valeurs de paix, de solidarité, de justice sociale et de rejet de la drogue et de la dépendance !

 

A Ghjuventù corsa hà ù dirittu di sperà in un avvene di pace, di sviluppu è di libertà !
A scelta di à ghjuventù dev’esse quella di u curaggiu è di u rifiuttu di a droga !

 





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Novembre 2016 - 16:12 Attentat de Sotta : Toujours des condamnations

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85253 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40783 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345