Corse Net Infos - Pure player corse

Santé : Un séminaire sur la téléconsultation en Haute-Corse


Rédigé par Philippe Jammes le Dimanche 9 Avril 2017 à 08:11 | Modifié le Dimanche 9 Avril 2017 - 17:36


L’URPS Médecins, Infirmiers et Pharmaciens de Corse ont organisé vendredi, en présence Paul-André Colombani de la commission santé de la CTC, une réunion d’information et de présentation dédiée à la Téléconsultation avec pour intervenant Michel Rioli, directeur du projet TELEMEDINOV, Télémédecine interopérable Nord-Ouest Vendée, à l’initiative d’une ambitieuse expérimentation de télémédecine sous la forme de téléconsultations entre des médecins généralistes et spécialistes et la pharmacie de son épouse située dans un village de Vendée .


Michel Rioli et l'URPS phamarciens à Folelli
Michel Rioli et l'URPS phamarciens à Folelli
Cette mise à disposition de nouveaux services de soins représente une des solutions envisageables dans les zones rurales et dans les déserts médicaux. Le patient est ainsi reçu dans une salle de téléconsultation aux côtés du pharmacien, il s’installe sur une table d’examen face à un écran sur lequel apparaît le médecin. L’examen est ainsi mené à distance et la consultation s’effectue entre le patient, la pharmacienne et le médecin autour des soins à apporter.
3 sites de démonstrations, étaient proposés en visio conférence à Folelli, à l'Espace Casinca, avec L’URPS Infirmiers en présence de Michel Rioli et des  présidents des URPS, à Ajaccio avec l’URPS Médecins Libéraux à Ajaccio et à Bastia avec l’URPS Médecins Libéraux à Bastia


Présent à Folelli, Michel Rioli a présenté ce projet de manière détaillée, ses atouts et les bénéfices qu’il peut apporter en zone rurale. Il a procédé ensuite à une démonstration en se connectant à la salle de téléconsultation de l’officine de son épouse en Vendée. Un certain nombre d’examens ont ensuite été détaillés et visualisés à distance simultanément sur les 4 sites de la visioconférence : Stéthoscope électronique en mode synchrone, otoscope, examen dermatologique poussé, rétinographie sans préparation…
« Nous réfléchissons à des alternatives car Il s’agit renforcer la Pharmacie avec des outils permettant la coordination de soins avec les autres professionnels et d’augmenter la qualité des échanges pour une meilleur égalité d’accès au soin dans le rural. Il est vrai que ce nouveau modèle permettrait de s’appuyer sur la pharmacie avant qu’il n’y ait une désertification pharmaceutique… » précise Michel Rioli.  « Ces réunions faisaient partie d’un des projets que se sont fixés les Unions pour préparer des expérimentations sur le terrain » souligne de son coté C. Filippi, président de l’URPS pharmacien. « Elle s’inscrit dans une volonté commune des professionnels de santé de 1er  recours de réfléchir ensemble à des alternatives et proposer des solutions aux problèmes de désertification médicale et aux zones rurales déficitaires. La téléconsultation dont il était question ce jour était de positionner la pharmacie et le Pharmacien comme porte d’entrée du système de santé. Il s’agit de permettre à un patient de venir à la pharmacie et d’être en contact avec le médecin (généraliste ou spécialiste) situé à 30 km. Le patient dans la pharmacie est accompagné par le pharmacien, qui lui-même est un professionnel de soin de premier recours ».  


Avec ce système, le patient est reçu dans une salle de téléconsultation aux côtés du pharmacien, il s’installe sur une table d’examen face à un écran sur lequel apparaît le médecin. L’examen est ainsi mené à distance et la consultation s’effectue entre le patient, le pharmacien et le médecin autour des soins à apporter. 
Le pharmacien, pourquoi ?
C. Filippi nous énumère les atouts :  acteur de soins de premiers recours, accès sans rendez-vous et disponibilité (gardes, urgences…), répartition géographique et maillage territorial de qualité, familiers avec l’informatique et les nouvelles technologies, proximité avec le patient , proximité avec les autres professionnels de santé
Quant aux Intérêts de la téléconsultation ils sont incontestables dans des zones déficitaires en médecins (milieu rural et péri urbain) de  la limitation des déplacements des médecins et patients, de l’accès difficiles aux spécialités (dermatologie, ophtalmologie…), de la possibilité de connexion à distance avec les maisons de santé pluridisciplinaire, des connexions pour les urgences et orientation du patient selon pathologie, accès rapide au diagnostic et le suivi des personnes âgées et maladies chroniques (plaies, diabétiques.)
Et la pharmacie est facile à équiper, elle bénéficie pour la plupart d’espace de confidentialité, 



 « Les URPS Médecins, Infirmiers Libéraux, pharmaciens souhaitent avancer de manière coordonnée afin d’augmenter l’efficience et la sécurité de prise en charge du patient, éviter le renoncement aux soins et les déplacements des malades. » précise encore C.Filippi
« La dynamique de notre URPS infirmiers A toujours été le travail en inter pro » enchaîne M.-C. Milhau, la présidente de URPS Infirmiers de Corse. « Cela résulte de notre expérience au quotidien qui met en lumière que nous ne sommes rien les uns sans les autres. Tout d'abord les patients, puis le médecin pour sa force de diagnostic et repérage des Dépendances puis le pharmacien qui va nous donner les moyens matériels de prévenir, d'intervenir, de mettre à disposition médicaments et matériels techniques. Enfin les infirmiers qui vont porter les soins aux patients à domicile et partager avec les autres acteurs pour cordonner la prise en charge, sécuriser les soins. Le but de l'équipe de soins primaires coordonnée est bien sur un plus indéniable pour les assurés et les professionnels de santé. Les URPS sont prêtes à relever le défi pratico-pratique de l'avenir de la santé en région et face à la désertification médicale nous allons être obligés de passer progressivement à la « e santé ».








Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Septembre 2017 - 23:33 Cirques avec animaux en Corse : Medrano conteste

Mardi 19 Septembre 2017 - 22:22 Clara Casanova sacrée Miss Corse des 15/17 ans

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90639 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47694 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39536 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 434