Corse Net Infos - Pure player corse

San Damianu : Mobilisation autour de Saint Côme et Saint Damien


Rédigé par le Jeudi 11 Juillet 2013 à 09:28 | Modifié le Jeudi 11 Juillet 2013 - 23:22


Un défile de mode suivi d’un bal ainsi qu'une loterie : San Damianu va se mobiliser le 27 Juillet prochain.pour dégager des fonds nécessaires au financement de l'installation électrique de l'église paroissiale Saint Côme et Saint Damien/


San Damianu : Mobilisation autour de Saint Côme et Saint Damien
C'est l'association U Rosumarinu dont l’objet est la restauration et l'entretien du patrimoine de la commune de San damianu qui a pris à sa charge l'organisation de sa fête annuelle, le 27 juillet.
Pour cet évènement, les responsables de l'association ont confié à Jennifer Chiaramonti l'organisation d'un défile de mode du type que la jeune femme avait déjà organisé à la salle Saaint Sébastien à Biguglia au profit de la Marie Do.
La soirée se poursuivra par un bal et par le tirage au sort d'une loterie pour assurer le financement d’une installation électrique dans l’église paroissiale.
Dans cette optique, les organisateurs proposent aux entreprises et aux commerçants de la région de soutenir leur projet en offrant des lots. En contrepartie, chaque entreprise donatrice sera citée lors de la cérémonie de la remise des lots et montrera ainsi aux habitants son implication dans la vie associative.

L'église Saint Côme et Damien

L'église Saint Côme et Damien (de type pré-baroque) est située en Castagniccia, dans le canton du fium'altu d'Ampugnani (La porta),en Haute-Corse, sur le terrtitoire de la commune de San Damianu.
Cette commune est composée de 4 hameaux : Garanza se situe dans la vallée du Fium'altu-rive droite, Alzi, Bonifaziu anciennement Cocovello au Xème siècle et Monte d'Olmu.
Au Xème siècle, les Seigneurs Cortinchi avaient installés leurs premières résidences à Cocovello.
Le 13 mars 1336, le traité entre l'abbaye des Bénédictins de l'île de Monte Christo et la famille Cortinchi portant sur la quantité de blé que la population s'engageait à donner annuellement à l'abbaye à titre de redevance fut signé à Monte d'Olmu.
L'église Saint Côme et Damien était encore au lieu dit San Damianu Vecchio , aujourd'hui Saint Pancrace.
Scata et Monte d'Olmu ayant paroisse commune, l'église romane de San Damianu Vecchio étant trop petite, elle fut rallongée de quelques mètres mais cela ne suffit point. Il fut décidé de construire une église plus importante .
D'après le livre de Nicolas Mattei (Les églises baroques de corse-DCL édition) « selon le sec rédacteur de l'inventaire de 1761, l'église des hameaux de Alzi , Monte d'Olmu et Bonnifaziu, daterait de 1610 » .
Selon le livre de l'abbé Casta, en 1789 Monte d'Olmu est disjoint de Scata et les paroisses de Saints Côme et Damien sont séparées vers 1740.
Sur une note rédigée en italien retrouvée collée sur la page de garde d'un livre de messe de 1784 (que l'on peut consulter à l'église de San Damianu) on peut lire ceci :  "l'église paroissiale de Saint Côme et Damien a été construite en 1614, le cœur de cette dernière fut construit en 1714, le retable fut construit en 1722 et le clocher fut construit en 1744" la séparation des paroisse de San Damianu et Sainte Cécile en 1735.
Sur le plan terrier de 1776 la commune ne s'appelle plus Monte d'Olmu mais San Cosimu et Damiano. La nouvelle toponymie proviendrait du fait que l'administration des postes voulait différencier cette commune d'avec celles de Olmu et de Monte, par la suite la commune prendra le nom de San Damiano.
En 1839 un orgue fut fabriqué par Luiggi da ferrari.Un poème de 711 strophes fut écrit par l'abbé Ceruti en 1849 : « la guerra per l'organo ». L'orgue a fonctionné jusqu'en 1920.
Le clocher construit en 1744 par Gioia mesure environ 30 mètre de haut. Au début du siècle dernier il y avait une horloge aujourd'hui disparue.
En avril 1974 le clocher fut frappé par la foudre et une partie de celui ci tomba sur le toit de l' église endommageant la voûte.
Alors que la population était divisée pour savoir quel sort allait être réservé au clocher et a la voûte, l'abbé Baldini et l'entrepreneur FélixTambini insistèrent pour sauver la voûte et le dernier étage du clocher. Le dôme fut reconstruit, la voûte consolidée avec des arcs en béton armé (très bien intégrés à l'architecture) et une dalle en béton armé a été posée sur une partie du toit de l'église.
A l'intérieur de l'édifice se trouve un tabernacle qui viendrait du couvent de Piedicroce ainsi qu'un tableau d'autel daté de 1682 et d'un Sepolcru extraordinaire selon Michel-Edouard Nigaglioni, ainsi que diverses fresques.




1.Posté par Michel-Edouard Nigaglioni le 12/07/2013 01:24
L'extraordinaire sepolcru de San Damianu, peint par le peintre Giacomo Grandi en 1758 a été restauré. Il est actuellement exposé à Gênes, au Palais des Doges (Palazzo Ducale), dans le cadre d'une grande exposition sur les décors éphémères de la Semaine Sainte (du 11 mai au 25 août 2013). La Corse est donc à l'honneur et fait bonne figure. Les habitants de San Damianu, en 1758, n'auraient jamais pu imaginer que 255 ans plus tard leur sepolcru serait honoré, regardé comme une œuvre d'art et publiquement exposé dans les appartements privés du Doge de Gênes !

Voir page : http://www.palazzoducale.genova.it/naviga.asp?pagina=98833

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:16 Bastia : Revaloriser la filière coutelière corse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85428 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40885 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346