Corse Net Infos - Pure player corse

Sacralisation du 5-Mai : La proposition de loi Gandolfi déposée


Rédigé par le Mardi 13 Novembre 2012 à 22:03 | Modifié le Mercredi 14 Novembre 2012 - 00:18


Le Dr Sauveur Gandolfi-Scheit, député de la Haute-Corse, a déposé Lundi 12 Novembre au bureau de l’Assemblée Nationale une proposition de projet de loi (PPL) « visant à faire de la date du 5 Mai, une journée uniquement dédiée à la mémoire et au recueillement ». Expédié pour cosignature à tous les autres députés de l’Hémicycle le 1er Octobre dernier, ce texte tend à modifier et compléter le Code du Sport par la création d’un nouvel article L 426 qui viendra s’insérer au sein du Livre IV qui comprend actuellement les « Dispositions diverses ». Il s’agit concrètement d’instaurer dans les règlements des compétitions nationales édictés par la FFF et la LFP, un jour sans matches le 5 mai.


David Douillet lors de son passage à Biguglia
David Douillet lors de son passage à Biguglia

Rédigé en étroite collaboration avec le collectif des victimes, la PPL « Gandolfi »  a recueilli 46 signatures de députés. Ce bon résultat -qui n’a cependant qu’une valeur indicative puisqu’une PPL peut n’être signée que par un seul député ou à l’inverse par l’intégralité de l’hémicycle- représente une photographie des soutiens ouverts à une démarche de modification législative.

 


Présence massive de députés UMP

A la lecture de la liste des parlementaires apportant leur caution à l’initiative du député-maire de Biguglia, on retrouve tout d’abord les députés corses Camille de Rocca-Serra et Laurent Marcangeli. Les députés UMP représentent d’ailleurs près de 98 % des cosignataires car à l’exception notable du socialiste marseillais Patrick Mennucci, les députés des autres groupes n’ont pas souhaité soutenir le texte. « Je rends hommage à mon collègue des Bouches-du-Rhône qui a su transcender les clivages et a fait prévaloir ses convictions sur les considérations politiciennes » souligne Sauveur Gandolfi-Scheit qui a remercié au nom des victimes et de leurs familles, tous les députés qui ont soutenu l’initiative.
Parmi ceux-ci figurent pas moins de 7 anciens ministres, dont Jean-François Copé, Xavier Bertrand, Christian Estrosi, Claude Goasguen ou encore Christian Jacob. « Il s’agit de véritables figures nationales, qui donnent une audience supplémentaire au texte. Les autres députés signataires sont pour l’essentiel des « copéistes » qui ont pour particularité de bien connaître la Corse puisqu’ils soutiennent à chaque fois que nécessaire les dossiers relatifs à notre île » précise le député de la Haute-Corse.


Le respect d’une promesse

L’autre soutien de poids (au sens propre et au sens figuré) est bien sûr constitué par l’ancien ministre des sports, David Douillet. Saisi à la fin 2011 par le député Gandolfi-Scheit du dossier du 5 mai, le double champion olympique de judo avait pris une part prépondérante dans l’obtention du report la 36ième journée du championnat de Ligue 1,, la LFP ayant récupéré la date laissée libre par le 1er report.  En visite le 18 Février dernier à Biguglia, l’actuel député des Yvelines s’était alors engagé auprès du collectif des victimes du 5 mai, à soutenir activement cette PPL, lorsqu’elle serait déposée par son homologue de Haute-Corse.
« Lorsqu’a eu lieu cette réunion, ni David ni moi ne savions si nous allions être réélus. Nous avions donné notre parole aux sœurs Guidicelli et à toutes les autres familles de faire le maximum pour porter au cœur de la représentation nationale, ce que les instances présentaient volontiers à Paris comme une affaire « corso-corse ». Je pense être allé au bout de mes engagements sur ce dossier et cette PPL constitue l’issue d’un travail entamé il y a près de 2 ans, en Février 2011 aux côtés et pour les victimes de ce drame sans précédent dans l’histoire de notre pays. La balle est désormais dans le camp des instances du football devant qui le collectif du 5 mai va pouvoir se présenter avec un texte de loi « clé en main », d’ores et déjà soutenu par une partie conséquente de l’opposition à l’Assemblée. Quant à la majorité gouvernementale, qui a pourtant beaucoup communiqué sur le sujet ces derniers mois mais qui brille hélas pour l’instant par son absence au moment fatidique, il appartient désormais à ses membres de prendre définitivement leurs responsabilités».


Dernière réunion du comité de suivi le 21 Novembre

C’est mercredi prochain que le « comité de suivi » mis en place au Printemps sous l’égide du Président de la FFF, Noël Le Graët, rendra ses conclusions au sujet des dispositions à prendre concernant le 5 mai. Si le collectif des victimes, qui campe sur son exigence de sacralisation définitive, mettra une fois de plus en avant l’ampleur de ses soutiens qui viennent de trouver un nouvel écho à travers la PPL « Gandolfi », les autres membres du comité (qui réunit notamment des journalistes et des membres des instances) n’ont pour l’heure pas varié non plus, en ne proposant pas plus que des commémorations périphériques et une sacralisation limitée aux seuls clubs Corses. Autrement dit la même position que celle de Frédéric Thiriez depuis Avril 2011 et jusqu’ici une fin de non-recevoir aux arguments des dizaines de milliers de citoyens qui à travers la pétition lancée l’an dernier, soutiennent le combat de la famille Guidicelli.


Le texte de la proposition de lloi

PROPOSITION DE LOI

Article unique

 « I. – Au sein du Code du Sport, au sein du Livre IV il est créé un Titre III comprenant un chapitre et une section uniques, ainsi qu’un article L426 ainsi rédigé :

***

TITRE III : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA FEDERATION FRANCAISE DE FOOTBALL (F.F.F) ET A LA LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL (L.F.P)

Chapitre unique

Section unique

Instauration d’une journée sans matches le 5 Mai dans les règlements des compétitions nationales édictés par la FFF et la LFP.

Article unique

En mémoire du drame de Furiani, qui causa le 5 mai 1992 la mort de 18 personnes et plus de 2300 blessés, aucune rencontre de championnat national ni de coupe nationale ne peut avoir lieu à la date anniversaire.
Les calendriers du football doivent tenir compte de cette interdiction, pour faire place chaque 5 mai au recueillement et à la commémoration de ce qui demeure la plus grande catastrophe de l’histoire du sport en France.
En conséquence, cette date anniversaire sans matches doit être intégrée dans les règlements des compétitions nationales édictées par la Fédération Française de Football (F.F.F) et la Ligue de Football Professionnel (L.F.P). 


46 députés cosignataires

Sauveur GANDOLFI-SCHEIT (Haute-Corse), Camille de ROCCA SERRA (Corse-du-Sud), Laurent MARCANGELI (Corse-du-Sud), Damien ABAD (Ain), Yves ALBARELLO (Seine-et-Marne), Julien AUBERT (Vaucluse), Xavier BERTRAND (Aisne), Jean-Claude BOUCHET (Vaucluse), Dino CINIERI (Loire), Jean-François COPÉ (Seine-et-Marne), Jean-Yves COUSIN (Calvados), Marie-Christine DALLOZ (Jura), Lucien DEGAUCHY (Oise), Nicolas DHUICQ (Aube), Jean-Pierre DOOR (Loiret), David DOUILLET (Yvelines), Christian ESTROSI (Alpes-Maritimes), Georges FENECH (Rhône), Marie-Louise FORT (Yonne), Marc FRANCINA (Haute-Savoie), Claude GOASGUEN (Paris), Jean-Claude GUIBAL (Alpes-Maritimes), Christophe GUILLOTEAU (Rhône), Patrick HETZEL (Bas-Rhin), Christian JACOB (Seine-et-Marne), Denis JACQUAT (Moselle), Marc LAFFINEUR (Maine-et-Loire), Guillaume LARRIVÉ (Yonne), Geneviève LEVY (Var), Alain MARC (Aveyron), Patrick MENNUCCI (Bouches-du-Rhône), Philippe MEUNIER (Rhône), Jean-Luc MOUDENC (Haute-Garonne), Josette PONS (Var), Didier QUENTIN (Charente-Maritime), Bernard REYNES (Bouches-du-Rhône), Franck REYNIER (Drôme), Arnaud ROBINET (Marne), Paul SALEN (Loire), Fernand SIRÉ (Pyrénées-Orientales), Michèle TABAROT (Alpes-Maritimes), Jean-Charles TAUGOURDEAU (Maine-et-Loire), Dominique TIAN (Bouches-du-Rhône), Patrick VERCHERE (Rhône), Philippe VITEL (Var), Marie-Jo ZIMMERMANN (Moselle).




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85183 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40759 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345