Corse Net Infos - Pure player corse

SNCM et CMN : Tout le monde reprend la mer !


Rédigé par le Jeudi 9 Janvier 2014 à 19:35 | Modifié le Jeudi 9 Janvier 2014 - 21:56


Le "Piana" a été le premier à franchir la passe du port de Marseille pour mettre le cap ce jeudi sur le coup de midi sur Bastia ainsi que l'a relaté Corse Net Infos. Le "Kallisté" l'a imité peu après. Les navires de la SNCM, immobilisés depuis le 1er Janvier, vont aussi reprendre le cycle de leurs rotations puisque les salariés de la SNCM ont voté jeudi la fin de la grève après avoir obtenu de l'Etat des garanties sur la lutte contre la "concurrence déloyale et l'achat de nouveaux navires."


La réunion avec Frédéric Cuvillier la veille au ministère des Transports aura donc été décisive. 
Il est vrai que les avancées ont été conséquentes.
C'est, en effet, au cours de cette réunion qu'a été faite l'annonce que la Banque publique d'investissement et la Caisse des dépôts et consignations étudieront "les solutions financières" en vue de l'achat de quatre nouveaux bateaux pour près de 600 millions d'euros.
" Nous avons obtenu des engagements forts expliquait jeudi à Marseille Pierre Maupoint de Vandeul le représentant de la CFE-GC des officiers. La régulation de la concurrence enter la Corse et le Continent et le lancement du projet industriel."
Est-ce pour autant que les actionnaires suivront l'engagement de Frédéric Cuvillier ?
L'avenir nous le dira.
Mais plus que ce qui précède c'est l'évolution prmise du statut social de tous les marins navigant entre des ports français qui a contribué à débloquer la situation. Promesse en a été faite aux représentants syndicaux : "les salariés, français ou étrangers, qui travaillent entre deux ports français bénéficieront du droit du travail français".
Tout cela a, comme bien, l'on pense comblé l'ensemble des salariés en grève qui ont voté, comme un seul homme, la reprise.
Dès lors plus rien ne s'opposait au mouvement de contestation engagé, on sait de quelle façon, le 1er Janvier.
Tout le monde a donc repris la mer.
On ose, à présent, espérer que cela sera pour très, très longtemps…

SNCM : "Nous nous réjouissons du volontarisme du Gouvernement"

La direction de la SNCM a réagi de la sorte à l'annonce de la fin du mouvement :
"Nous nous réjouissons que le volontarisme du Gouvernement qui s’est exprimé par la forte implication du ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, ait permis une sortie de crise durant laquelle tous les acteurs ont fait preuve de responsabilité. La reprise de notre activité est une très bonne nouvelle pour toute l’Entreprise et en particulier pour tous  nos clients que nous remercions de leur patience et de leur compréhension.
Nous sommes très satisfaits que l’Etat confirme ainsi son soutien au plan de vie et de relance industriel de notre Compagnie, bâti par le management, partagé par l’ensemble de l’Entreprise et voté par les actionnaires.
La nouvelle SNCM est ainsi confortée dans son projet stratégique et son ambition au service de la continuité territoriale et du développement euro-méditerranéen. Plus que jamais cette volonté et cette confiance s’exprimeront dans une transformation profonde de l’entreprise à la hauteur de l’ambition qui est placée en elle à travers notamment une nouvelle flotte emblématique et moderne. La nouvelle SNCM entre dans une nouvelle étape de sa mutation
."

Paul Trojani : "Coup de chapeau" à la Corsica Ferries

SNCM et CMN : Tout le monde reprend la mer !
Le point de vue de Paul Trojani, président de la chambre de commerce et d'industrie  territoriale de la Haute-Corse :
"Après 9 jours de grève totale des deux compagnies délégataires du service public maritime et la reprise d’activité d’aujourd’hui, il apparait important pour la CCI de Bastia et de la Haute Corse de faire clairement et publiquement part de nos remerciements à nos partenaires de la Corsica Ferries.
En effet, une fois n’est pas coutume, je vais souligner, non pas tout ce qui n’a pas fonctionné, 
comme le service minimum, ni même ce qu’il est vital de réformer en profondeur, comme la 
responsabilité sociale pour le service normal, mais tirer mon chapeau à la Compagnie Corsica Ferries qui a permis par ses efforts et son travail, d’éviter une asphyxie complète de la Corse et de notre économie.
En 9 jours, outre son programme habituel cette compagnie a déclenché et assuré 22 rotations 
supplémentaires entre la Corse et le Continent et transporté 30 000 passagers et plus de 1 600 camions.
Grâce à la cellule de crise et de coordination que nous avons organisée à la CCI de Bastia et 
de la Haute-Corse, avec cet armateur et le syndicat des transporteurs, nous avons pu gérer, en lien avec la Chambre d’agriculture, la continuité de l’export des clémentines mais aussi un service ouvert, quotidien et équilibré à tous les transporteurs routiers afin que tous les approvisionnements dont la Corse a besoin soient maintenus malgré le blocus.
Je dois donc, pour avoir personnellement animé cette cellule de crise, remercier tous les 
transporteurs, leurs clients et les entreprises pour leur patience et leur compréhension mais aussi et surtout témoigner de l’engagement efficace et constant de la Corsica Ferries, de ses cadres, de ses dirigeants et de l’ensemble de ses collaborateurs, pour que la Corse continue à vivre, travailler et fonctionner malgré l’interruption totale et durable du service public."




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 22:25 Aleria célèbre a Festa di a nazione

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85341 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40811 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346