Corse Net Infos - Pure player corse

SNCM : Une motion adoptée à une large majorité à l'assemblée de Corse


Rédigé par le Dimanche 20 Juillet 2014 à 01:12 | Modifié le Dimanche 20 Juillet 2014 - 01:23


A la suite du mouvement de grève de la SNCM et à ses conséquences sur l’économie insulaire, les élus du groupe Rassembler pour la Corse ont déposé une motion à l’Assemblée territoriale lors de la session de juillet.


SNCM : Une motion adoptée à une large majorité à l'assemblée de Corse

"Adoptée après avoir été légèrement amendée, tous les groupes s’y sont montrés favorables à l’exception des communistes qui ont voté contre, témoignant une fois de plus des divisions de la majorité de gauche sur un sujet aussi crucial pour notre île" souligne dans un communiqué Rassembler pour la Corse.

"En validant le texte émanant de notre groupe, l’Assemblée de Corse a rappelé aux marins grévistes ainsi qu’au Gouvernement que cette grève a été préjudiciable à notre île, tout en réaffirmant son soutien à ceux qui défendent le développement de la Corse, les outils de son économie et les entreprises insulaires" poursuit le groupe.


"La motion, précise encore Rassembler pour la Corse, demande également au Gouvernement d’assumer ses fonctions régaliennes en assurant la libre circulation et l’accès aux infrastructures portuaires, ainsi que la mise en place de mesures compensatoires aux plans fiscal, social et bancaire pour les entreprises insulaires.

 Le document adopté condamne fermement les actes intolérables commis en préfecture de Bastia par les forces de l’ordre à l’encontre des socioprofessionnels."

 

Le groupe Rassembler pour la Corse relève un seul point de divergence : "la question de la continuité du service en période de conflit. La motion intiale demandait qu’à l’instar des mesures prises dans les transports terrestres en 2007, un service minimum garanti soit instauré dans les transports maritimes pour qu’enfin, le principe de continuité territoriale trouve une réalité effective.

Les autres groupes ont préféré rappeler qu’il existe un service social et solidaire, voté dans le cadre de la DSP, et demander sa pleine mise en oeuvre."

"Si notre groupe se félicite que notre motion ait été adopté à une large majorité, nous regrettons que dans le dernier article, le service social et solidaire, inopérationnel et peu ambitieux, ait été substitué au service minimum qui est pourtant la solution la plus adaptée pour assurer une desserte maritime optimale de la Corse" conclut Rassembler pour la Corse.

 

 

 





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:08 La magie de Noël opère à Biguglia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85196 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40766 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345