Corse Net Infos - Pure player corse

SNCM : Les socioprofessionnels évacués par la force de la préfecture de Haute-Corse


Rédigé par le Vendredi 4 Juillet 2014 à 18:50 | Modifié le Vendredi 4 Juillet 2014 - 22:32


Le mouvement d'humeur des socioprofesionnels de Haute-Corse s'est manifesté en deux temps, vendredi à Bastia. Dans le courant de la matinée huit d'entre eux, qui visiblement n'étaient pas sur la même longueur d'onde que leurs autres partenaires, se sont installés dans le hall de la préfecture de Haute-Corse bien décidés à n'en sortir que lorsque la décision de justice prise à Marseille à propos du Kalliste soit suivie d'effets. Vers 15h30 devant plusieurs centaines de chefs d'entreprise la délégation, désignée le matin même au terme de la réunion tenue à la chambre de commerce, est entrée à son tour à la préfecture pour porter auprès du préfet et de l'Etat le message de leurs pairs et ressortissants… Les premiers ont quitté la préfecture chassés par les CRS. Les seconds reviendront lundi à la première heure prendre des nouvelles de Paris et des promesses et des assurances formulées par le cabinet du Premier mibistre. En attendant le conflit perdure. Et la tension n'arrête pas de monter… Le point complet sur la situation à venir…


La délégation qui a été reçue à la préfecture. Elle reviendra lundi plus déterminée…
La délégation qui a été reçue à la préfecture. Elle reviendra lundi plus déterminée…
Ils l'avaient dit dès la fin de la matinée :"Il y a une décision de justice qui est tombée à Marseille. Elle ordonne la libération immédiate du Kallisté. A défaut, les forces de l'ordre sont sommés d'intervenir. On verra si elle sera appliquée et si au contraire c'est la force que l'on emploiera pour nous chasser de la préfecture" expliquait Philippe Pasqualini du CGPME Corsica qui s'était installé avec sept autres socioprofessionnels dans le hall de la préfecture de Haute-Corse.
La réponse est survenue peu après 18 heures.
En effet peu après que la délégation reçue par le préfet ait quitté l'hôtel du département, où une centaine de personnes s'étaient massées,  avec promesses et assurances, c'est de manière musclée que les occupants du hall de la préfecture ont été traînés vers la porte de sortie.
Une manière brutale qui, comme bien l'on pense, n'a pas été appréciée par tous ceux qui en ont été victimes.

Les socioprofessionnels qui se sont laissés enfermer… Ils ont évacués par la force par les CRS
Les socioprofessionnels qui se sont laissés enfermer… Ils ont évacués par la force par les CRS






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:42 Bastia : La Citadelle fait son marché de Noël

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85457 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40903 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346