Corse Net Infos - Pure player corse

SNCM : Les socioprofessionnels de Corse-du-Sud suspendent les discussions avec l’Etat


le Samedi 5 Juillet 2014 à 21:01 | Modifié le Samedi 5 Juillet 2014 - 21:53


Comme nous l’annoncions hier dans notre article, une réunion entre la délégation des socioprofessionnels de la Corse-du-Sud, l’Office des Transports de la Corse, les représentants de l’Exécutif et le préfet Christophe Mirmand, devait se tenir samedi matin à la Préfecture d’Ajaccio. Mais en raison des graves incidents qui se sont produits avec les forces de l’ordre en Préfecture de Haute-Corse vendredi à Bastia, les socioprofessionnels de Corse-du-Sud, indignés, ont finalement décidé de boycotter la réunion avec le préfet, en soutien à leurs homologues de Haute-Corse, particulièrement malmenés par les forces de l’ordre lors de l’évacuation musclée de la préfecture. Le préfet Christophe Mirmand a tout de même annoncé la mis en place de mesures spécifiques, pour tenter d’apaiser une situation qui semble se durcir chaque jour davantage depuis le début de la grève de la SNCM.


En raison des violences subies par leurs homologues de Haute-Corse de la part des forces de l'ordre hier, les socioprofessionnels de Corse-du-Sud ont boycotté la réunion avec le Préfet. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
En raison des violences subies par leurs homologues de Haute-Corse de la part des forces de l'ordre hier, les socioprofessionnels de Corse-du-Sud ont boycotté la réunion avec le Préfet. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
« Hier, le préfet de Haute-Corse a ordonné une scandaleuse agression par les forces de l’ordre, de pacifiques représentants socioprofessionnels élus, femmes et hommes, victimes de grévistes qui paralysent la Corse. Compte tenu du caractère honteux de ces agissements, nous condamnons fermement cette action irresponsable, inqualifiable, indigne, de la part de l’Etat.
En conséquence, suspendons séance tenante toutes les discussions en cours avec les représentants de l’Etat au sujet du conflit provoqué par les syndicats grévistes de la SNCM ».

C’étaient les mots prononcés samedi matin par le Collectif des Socioprofessionnels Corses réunis devant la préfecture d’Ajaccio, où ils devaient de nouveau s’entretenir avec le préfet Christophe Mirmand, l’Office des Transports de la Corse mais également des représentants de l’Exécutif de Corse.

« Rupture des discussions en cours avec les représentants de l’Etat »
Mais la réunion de la dernière chance n’aura pas eu lieu. En raison des violences particulièrement révoltantes subies par leurs homologues de Haute-Corse vendredi, lors de l’évacuation musclée de la préfecture de Haute-Corse à Bastia, les socioprofessionnels de Corse-du-Sud réunis ont décidé de boycotter l’entretien fixé la veille .
Une situation qui devient de plus en plus tendue entre les socioprofessionnels et les marins grévistes de la SNCM, avec désormais un poids supplémentaire pour les acteurs économiques de l’île : celui de la rupture de la discussion avec le représentant de l’Etat.
Toutefois le préfet Christophe Mirmand a annoncé une série de mesures applicables rapidement afin de tenter d’apaiser la fronde et s’est dit au micro de Corse Net Infos « ouvert à toutes démarches destinées à restaurer la confiance et le dialogue avec les socioprofessionnels ».

Écoutez Antoine Mondoloni, président de la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie, expliquer au nom du collectif des socioprofessionnels de Corse-du-Sud, le boycott de la réunion avec le Préfet

antoine_mondoloni_pour_le_collectif_des_socioprofessionnels_2a.mp3 Antoine Mondoloni pour le collectif des socioprofessionnels 2A.mp3  (2.01 Mo)



Les socioprofessionnels de Corse-du-Sud rompent le dialogue avec l'Etat. (Photos : Yannis-Christophe Garcia)

Écoutez également la réaction de Pierre-Toussaint Gaffory, président des Jeunes Agriculteurs de Corse-du-Sud (CDJA2A)

reaction_de_pierre_toussaint_gaffory.mp3 Réaction de Pierre-Toussaint Gaffory.mp3  (1.04 Mo)



Écoutez enfin le Préfet Christophe Mirmand faire le point sur la situation et évoquer les mesures mises en place, pour assurer la continuité du trafic maritime entre la Corse et le continent (extraits de la conférence de presse donnée samedi à Ajaccio)

declaration_du_prefet_christophe_mirmand.mp3 Déclaration du Préfet Christophe Mirmand.mp3  (17.56 Mo)







Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:08 La magie de Noël opère à Biguglia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85182 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40759 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345