Corse Net Infos - Pure player corse

SNCM : Les ports corses désespérément vides…


Rédigé par le Vendredi 3 Janvier 2014 à 11:54 | Modifié le Samedi 4 Janvier 2014 - 00:09


"On veut sauver la SNCM et on fera tout pour la sauver ; c'est la mission que je m'assigne", a déclaré ce vendredi matin sur RMC Frédéric Cuvilliler, ministre des Transports.


Le plan d'eau du port de Bastia vendredi matin : Désepérèment vide
Le plan d'eau du port de Bastia vendredi matin : Désepérèment vide
Pour lui, "La SNCM ne disparaîtra pas si chacun fait preuve de responsabilité" et répétant le même message, récent, du Premier ministre il disait "attendre que la direction de la compagnie prenne rapidement toutes les mesures qui conviennent".
Frédéric Cuvillier, qui tiendra une conférence de presse vendredi après-midi à Paris, n'a pas manqué de souligner à propos des 440millions d'euros réclamés à la compagnie par la Commission européenne, que le gouvernement allait étudier auprès de Bruxelles tous les dossiers pour éviter à la compagnie de rembourser 440 millions d'euros  d'aides d'État.
Concernant Corsica Ferries, si le ministre a reconnu qu'il y avait "distorsion" il n'a pas voulu la qualifier "d'abusive".
"Les décrets d'application de la loi protégeant le pavillon français vont être pris rapidement" a t-il également précisé. Enfin, pour ce qui est enfin des soupçons de fraude en matière d'aides sociales par cette même compagnie, tous contenus dans la plainte introduite par la SNCM, Frédéric Cuvillier affirmé que son ministère devait "voir les recours possibles s'il y avait effectivement détournement".
En attendant la grève continue et le chjame è rispondi entre l'Etat et les syndicats, qui ont qualifié ces propos de "flous", se poursuivent de plus belle.
Et sur le terrain, si l'on peut, écrire la situation reste bloquée.
Vendredi matin, le plan d'eau du port de Bastia était désespérément vide, ce qui ne manque pas d'inquiéter producteurs et transporteurs.
Pour l'heure ce sont les producteurs de clémentines qui font grise mine.
Mais on a appris qu'à la demande de la chambre d'agriculture de la Haute-Corse, Corsica Ferries allait faire partir 2 navires supplémentaires d'Ajaccio et de Bastia à destination de Toulon afin de permettre aux producteurs d'honorer leurs contrats. Dans le courant de l'après-midi de vendredi ce sont les transporteurs qui ont prévu de se réunir pour dire à leur tour les inquiétudes qui vont être les leurs au cours des prochains jours si la situation perdure.






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:42 Bastia : La Citadelle fait son marché de Noël

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85434 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40891 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346