Corse Net Infos - Pure player corse

SNCM : Le conseil de surveillance dit à non à l'assemblée générale


Rédigé par le Lundi 14 Avril 2014 à 23:10 | Modifié le Lundi 14 Avril 2014 - 23:35


La convocation d'une assemblée générale souhaitée par l'actionnaire majoritaire Transdev pour évincer la direction actuelle a été refusée lundi par le conseil de surveillance de la SNCM. Ce point de l'ordre du jour du conseil de surveillance a été rejeté. Mais le PDG de Transdev Jean-Marc Janaillac, n'entend pas en rester là. Dans un communiqué, l'actionnaire majoritaire indique qu'il va "saisir le président du tribunal de commerce afin d'obtenir la convocation d'une assemblée générale".


SNCM : Le conseil de surveillance dit à non à l'assemblée générale
"Tout changement précipité et immérité de la gouvernance ne pourrait être qu'interprété comme un signe de faiblesse et un refus de l'actionnariat de défendre les positions de la SNCM face aux injonctions de nature dogmatiques de la Commission européenne sortante", ont fait valoir dans un communiqué de presse, les avocats de la SNCM Jean-Pierre Mignard et Sébastien Mabile.
Mais de son côté Transdev estime que "Afin de pouvoir travailler avec toutes les parties prenantes à une solution réaliste, elle souhaite le retour à une gouvernance normale qui préserve ses droits d’actionnaire majoritaire. 
Par courrier du 1er avril 2014 à l’attention du Président du Directoire de la SNCM, Transdev a demandé la convocation d’une assemblée générale afin de se prononcer sur la révocation de Gérard Couturier, actuel président du conseil de surveillance de la SNCM, de son mandat de membre du Conseil de surveillance et la nomination de son remplaçant.

Le président du tribunal de commerce va être saisi
Cette démarche vise à revenir à une situation de gouvernance normale, qui permette à Transdev d’exercer ses droits en tant qu’actionnaire majoritaire au sein du conseil de surveillance et ne pas être entraîné contre sa volonté dans une stratégie sans issue pour la SNCM elle-même et de nature à compromettre le redressement de Transdev et l'avenir de ses 86 000 salariés". 
L'objectif de Transdev sera ensuite de tout mettre en œuvre afin de rechercher, avec les autres actionnaires et toutes les parties prenantes, une solution d'avenir réaliste pour la SNCM, dans l’intérêt de ses salariés et de ses clients."
Enfin pour Transdev , "le refus du conseil de surveillance d’autoriser la convocation de cette assemblée générale illustre une nouvelle fois le caractère totalement anormal de la gouvernance de la compagnie. Transdev souhaite faire valoir ses droits d’actionnaire majoritaire et va saisir le Président du tribunal de commerce afin d’obtenir la convocation d’une assemblée générale."





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 22:25 Aleria célèbre a Festa di a nazione

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85355 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40818 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346