Corse Net Infos - Pure player corse

SNCM : "La CTC met en œuvre les procédures devant conduire au rétablissement de la liberté de circulation portuaire"


Rédigé par le Mardi 1 Juillet 2014 à 15:25 | Modifié le Mardi 1 Juillet 2014 - 19:13


Les marins CGT de la SNCM, déçus de leur entrevue la veille avec le secrétaire d'Etat aux Transports, occupent depuis mardi matin à Marseille le "Kalliste" de la CMN et exigent d'être reçus par le Premier ministre Manuel Valls. Paul Giacobbi prévient dans un communiqué que la "CTC met en œuvre les procédures devant conduire au rétablissement de la liberté de circulation portuaire…"


SNCM : "La CTC met en œuvre les procédures devant conduire au rétablissement de la liberté de circulation portuaire"
"Malgré de multiples mises en garde, la Collectivité territoriale de Corse (CTC) constate qu'aucune mesure sérieuse permettant de prévenir et d’éviter des atteintes à la liberté de circulation portuaire n'a été prise !
La Corse se trouve ainsi menacée d’un blocage dramatique. 
En effet, l’occupation d’un navire n’appartenant pas à la SNCM met en danger l’ensemble des activités économiques de l’Ile. 
Face à ce manquement grave, la la CTC met en œuvre les procédures devant conduire au rétablissement de la liberté de circulation et, en cas de refus, de mise en cause de la responsabilité financière de l'Etat. 
C’est en ce sens que Paul Giacobbi, Président du conseil exécutif de Corse, a envoyé ce jour, 1er juillet 2014, une lettre au Préfet des Bouches-du-Rhône, dans laquelle il enjoint l’Etat à assumer toutes ses obligations, en faisant le nécessaire pour que le Kalliste puisse recouvrer sa liberté. 
Il convient de préciser que ce courrier fait suite aux très nombreuses interventions opérées depuis plusieurs semaines et par lesquelles la CTC avait déjà rappelé à l'Etat ses responsabilités, dans tous les sens du mot ! 
Si, dans cette affaire, l’Etat manque de l’autorité nécessaire ce serait un signe grave, qui, de surcroît, conduirait la Corse dans une impasse !"

Paul Trojani : " Le droit n’est plus respecté, le service public bafoué et la Corse attaquée"

SNCM : "La CTC met en œuvre les procédures devant conduire au rétablissement de la liberté de circulation portuaire"
Pour Paul Trojani  " Le droit n’est plus respecté, le service public bafoué et la Corse attaquée". Il le dit dans un communiqué.
"Le blocage d’un navire de la CMN par des grévistes Marseillais de la SNCM marque un tournant dans le conflit social qui pénalise la Corse depuis le 24 Juin
Le droit n’est plus respecté, le service public bafoué et la Corse attaquée dorénavant clairement par l’occupation du navire destiné à appareiller ce soir vers Bastia.
La CCI de Bastia et de la Haute-Corse, fidèle à sa ligne de conduite et à ses engagements, condamne fermement l’extension du conflit vers le Kalliste et les autres navires des compagnies non-grévistes.
L’ordre public doit être immédiatement restauré et les navires libérés sans délais des contraintes imposées par les tiers.
Le respect des droits individuels et collectifs doit être appliqué de manière uniforme, tant en Corse qu’à Marseille, et a fortiori lorsque les intérêts vitaux de notre Ile, de notre population et de notre économie sont pris en otage.
Les engagements de l’Etat doivent être respectés et les navires débloqués immédiatement sinon la crise va irrémédiablement s’étendre et le blocus se généraliser.
La libre circulation des personnes et des biens, garantie promise et annoncée dès le début du conflit, doit donc être, dorénavant, à l’épreuve des faits, restaurée et bien sûr maintenue"




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:42 Bastia : La Citadelle fait son marché de Noël

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85437 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346