Corse Net Infos - Pure player corse

SNCM : L'appel au Gouvernement des élus communistes


Rédigé par le Vendredi 27 Décembre 2013 à 18:51 | Modifié le Samedi 28 Décembre 2013 - 00:39


Huit élus communistes et du Front de gauche de Corse et de Provence Côte d'Azur lancent un appel au Gouvernement en faveur de la SNCM. Parmi les signataires Dominique Bucchini, président de l'assemblée de Corse et Michel Stefani, conseiller territorial.


Voici le texte des élus.
"Avec ces 2500 salariés marins, officiers et sédentaires auxquels s’ajoutent autant d’emplois induits, avec un chiffre d’affaire annuel de 350 M€ essentiellement réinjecté dans l’économie locale des deux régions Corse et Paca, l’avenir de la SNCM constitue un enjeu national de premier plan dans le domaine maritime et la relance industrielle de cette filière, affirmée récemment par le premier MinistreLe soutien et l’engagement de l’Etat sont d’autant plus attendus que le récent rapport d’enquête parlementaire sur la scandaleuse privatisation de la SNCM par le gouvernement Villepin-Sarkozy en 2005 souligne ses carences et sa responsabilité dans l’affaiblissement de la compagnie nationale."
"Plusieurs collectivités locales envisagent désormais d’entrer au capital de la SNCM pour stabiliser et pérenniser ce fleuron de la marine marchande française dans l’intérêt général, aux côtés des autres actionnaires, la Caisse des dépôts et consignations, l’Etat et les salariés. Ce schéma permettrait une sortie « propre » de Veolia Environnement, consolidée par une participation de départ en trésorerie et une maîtrise 100% publique de la compagnie et de ses missions par l’Etat, la Caisse des dépôts et les collectivités locales. Pour finaliser sans tarder cette proposition stratégique d’intérêt général et de bonne gestion, nous demandons au gouvernement d’organiser une table ronde avec la Ville de Marseille, le Conseil général des Bouches-du-Rhône, la Région Paca et la Collectivité territoriale de Corse."
Rappelons par ailleurs que la CGT a déposé un préavis de grève reconductible à partir du 1er janvier aussi bien à la SNCM qu'à la Méridionale.
La CGT a récemment motivé cette décision par la teneur du décret en préparation au ministère des Transports concernant les règles sociales appliquées aux travailleurs étrangers dans le secteur maritime.
"Ce décret préserve les intérêts des armateurs, contrairement aux engagement du ministre Frédéric Cuvillier, organise la "libéralisation" du secteur et constitue du dumping social au détriment de nos emplois" déplore Frédéric Alapozzo de la CGT des marins.




1.Posté par Pilou le 28/12/2013 08:39
Ce courrier omet volontairement de préciser que la cgt a pcontribué majoritairement en 2005 à cette privatisation en validant l a vente de la Sncm à Buckler capital!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:51 Mercati di Natale di Lulishop in Aiacciu è Bastia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85428 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40885 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346