Corse Net Infos - Pure player corse

SNCM : Jean-François Mahé précise son projet de reprise des activités pour la Corse


Rédigé par le Mercredi 23 Septembre 2015 à 23:58 | Modifié le Jeudi 24 Septembre 2015 - 00:10


Les offres de reprise des activités de la SNCM seront présentées vendredi 25 septembre au Tribunal de Commerce de Marseille. Parmi elles, deux offres conjointes et indissociables, portées d’une part par Baja Ferries pour la desserte du Maghreb et d’autre part, par un groupe de professionnels du maritime et du transport (UniMed, Transporteurs Corse et STEF) pour la desserte de la Corse. Avant cette échéance, Jean-François Mahé, futur dirigeant de la compagnie en charge des activités Corse détaille son projet.


Jean-François Mahé (Dr)
Jean-François Mahé (Dr)

« Notre offre conjointe avec Baja Ferries présente une véritable discontinuité avec le passé, car elle distingue clairement les deux marchés totalement distincts que sont la Corse et le Maghreb ; elle répond à la demande de la Collectivité Territoriale Corse d’avoir une société dédiée pour la desserte de la Corse, et à la capacité de rendre un service parfaitement adapté au marché. Partager l’actuelle SNCM en deux sociétés est donc opérationnellement souhaitable et juridiquement possible. C’est une vraie condition de pérennité et de développement ultérieur des activités tant sur le Maghreb que sur la Corse.

 

Pour la desserte de la Corse, nous souhaitons donner naissance à une compagnie à taille humaine qui devienne un symbole de fierté économique pour l’ensemble de la région Corse et pour Marseille.

Notre offre définitive est légèrement différente de celle déposée le 2 septembre ; la reprise de l’agence Aliso par Baja Ferries se traduit par 13 emplois supplémentaires. C’est donc un total de 740 CDI que nous proposons de reprendre dans l’offre conjointe, auxquels il faut ajouter les CDD que nous emploierons en période de pointe, qui représentent un total de 120 ETP (équivalent temps plein) sur l’année.

Le 25 septembre, nous présenterons un projet solide et financé qui permettra, dans un premier temps, d’assurer la pérennité des activités de transport sur la Corse, pour, dans un second temps, favoriser leur développement.

Notre mission sera d’offrir à nos futurs clients et à la Corse, un service de continuité territoriale fiable et de qualité.

Nous voulons en nous appuyant sur les navigants et les sédentaires qui rejoindront la nouvelle compagnie, restaurer la réputation de la desserte de la Corse pour devenir une référence de premier choix pour le grand public et pour tous les acteurs socio-professionnels de Corse et de PACA. 

Nous sommes de fervents partisans de la pérennité de la DSP et nous sommes d’ores et déjà prêts à répondre au nouvel appel d’offres qui sera lancé par la Collectivité Territoriale Corse en octobre 2015. Il est urgent que le Tribunal de Commerce prenne une décision pour donner à la CTC un interlocuteur aux qualités professionnelles reconnues qui pourra répondre au cahier des charges qu’elle aura fixé.

Alors que cette nouvelle compagnie est prête à voir le jour, nos premières décisions aussi sont prêtes : elles porteront sur une mise à niveau technique de la flotte sur deux ans, pour un montant total de 30 millions d’euros, dont 60% seront engagés dès 2016. Pour les passagers, l’amélioration du confort des cabines comme de la restauration et la modernisation des espaces communs seront nos priorités. Concernant le fret, nous engagerons une simplification de la relation avec nos clients, et assurerons la fiabilité des services que nous leur rendons.

Notre dynamique repose avant tout sur la volonté de mettre en place une base financière solide qui assurera la pérennité de l‘entreprise, et de placer les équipes au cœur de notre stratégie afin de devenir auprès de nos clients LA référence de qualité sur la desserte de la Corse». 


Jean-François Mahé : 28 ans au service du maritime

Diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, Jean-François Mahé a réalisé l’ensemble de sa carrière dans le domaine maritime et portuaire. Après plusieurs années au service de l’Administration (Défense et Equipement), puis diverses fonctions au Port Autonome de Marseille (1987 – 1996), Jean-François Mahé participé pendant 16 ans au développement de CMA CGM (1996 – 2013). Au sein de ce groupe il occupe notamment le poste de Directeur Général de Delmas, compagnie maritime spécialisée dans le transport conteneurs et rouliers sur l’Afrique (80 navires porte-conteneurs et rouliers exploités). De 2004 à 2006 il a présidé le Comité Marseillais des Armateurs Français. Jean-François Mahé a également été président de l’Union Nationale des Industries de la Manutention en 2012 et 2013.
 




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:08 La magie de Noël à Biguglia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85168 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40749 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345