Corse Net Infos - Pure player corse

SCB : « A Vergogna » ou l'indignation sélective


Rédigé par le Mardi 22 Avril 2014 à 23:48 | Modifié le Mardi 22 Avril 2014 - 23:59


« A Vergogna » ou l'indignation sélective : sous ce titre le Sporting club de Bastia a répliqué au "Vergogna" lancé mardi matin par Alain Orsoni, le président de l'ACA


SCB : « A Vergogna » ou l'indignation sélective
C’est avec stupéfaction que nous avons pris connaissance d’un communiqué publié sur le site officiel de l’AC Ajaccio par son Président (qui n’était pourtant pas présent au stade ce dimanche) prétendant à la fois dénoncer le traditionnel simulacre de funérailles effectué à l’issue du derby par nos supporters en tribune Est et par la même occasion stigmatiser l’attitude de l’ensemble des composantes de notre club (coach et joueurs, dirigeants et supporters).
Présentée comme voulant fustiger « une manifestation dont le mauvais goût égale le ridicule » cette nouvelle réaction outragée contraste pourtant sérieusement avec la vision que défendait M. Orsoni il y a deux ans à peine sur les ondes d’une radio continentale. Invité en effet en janvier 2012 par RMC Info pour participer à une émission intitulée « ACA/GFCOA : les frères ennemis » le président acéiste avait alors régalé ses hôtes d’une anecdote présentée comme savoureuse : « Un jour, les supporters de l’ACA ont porté un cercueil aux couleurs du club rival. Les fans du Gazelec ont riposté en brulant l’Ours, symbole de l’ACA, sur la place publique ». Loin de provoquer une quelconque indignation, ce célèbre épisode était alors au contraire à considérer comme appartenant plus « au folklore qu’à autre chose », l’illustration de « la macagna, comme l’appellent les Corses. Des petites plaisanteries pour taquiner les supporters d’en face ».
Ainsi donc, ce qui serait cocasse et de bon aloi à Ajaccio deviendrait en un simple claquement de doigts à Furiani un « manque de respect » perpétré par des « débiles » (nos supporters), prétendument avalisé par notre secteur sportif (MM. Hantz, Landreau, Rothen) raillés comme de prétendus « grands défenseurs de notre peuple », le tout évidemment sous l’égide des responsables du SCB dépeints eux comme des « complices » d’une « démonstration de bêtise ». Nous laissons à chaque Corse le soin d’apprécier cette prose post-derby totalement ubuesque, cette nouvelle victimisation que l’on a cru devoir encore infliger à notre population.
Pour notre part, un peu plus d’un an après les exactions commises lors de leur arrivée au stade par une frange de supporters acéistes, qui auraient pu générer un drame de grande ampleur, nous attendons toujours de l’AC Ajaccio et de son Président une condamnation de principe ou même le moindre témoignage public envers le supporter du Sporting à qui ce genre de fantaisies (pour la peine réellement exécutées par des « abrutis avinés ») a coûté rien moins que la perte d’un œil. Là, réside la vraie « vergogna », là devrait se situer la vraie « indignation ».
Dans cette attente, et tout en apportant évidemment notre soutien, tant à notre public qu’à Frédéric Hantz, Mickael Landreau et Jérôme Rothen dont nous sommes fiers qu’ils aient porté ou qu’ils portent encore nos couleurs, nous n’avons jamais admis et n’admettons aujourd’hui aucune leçon de morale, de valeurs ou de quelconque « corsitude ».




1.Posté par asanta le 23/04/2014 20:12 (depuis mobile)
Les supporters bastiais ainsi que les dirigents ont encore une fois équeuré la corse et continuent a faire monté la haine alors apres.. faut pas pleurer si apres sa perd un oeil ! Chaque acte est suivit d''une consequence les ami ;)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85256 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40786 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345