Corse Net Infos - Pure player corse

Réunion du Comité de Massif de Corse à Evisa : La première pierre a été posée


Rédigé par José FANCHI le Jeudi 16 Février 2017 à 17:05 | Modifié le Jeudi 16 Février 2017 - 17:19


Jeudi matin, le Comité de Massif s’est réuni à la mairie d’Evisa, sous la présidence de Jean-Felix Acquaviva, président de l’Office des Transports et du Comité de Massif, en présence Gilles Simeoni, président du Conseil Exécutif et des conseillers exécutifs, mais aussi des maires et des conseillers départementaux. A cette occasion, « le schéma de développement et de protection de la Montagne Corse » a été dévoilé


 Vécu et envisagé comme une réelle nouveauté politique, ce schéma, on le sait, est une première pour la Corse. Il verra le jour durant la période 2017-2023.  Son avènement tient beaucoup à la réactivation du comité de massif, organisme pourtant prévu par la loi du 22 Janvier 2002 mais qui était en sommeil depuis…Une délibération en date du 26 Mai 2016 manifestait la volonté politique de la majorité territoriale de faire de la montagne une cause d’intérêt majeur. Le comité de massif pouvait donc renaitre de ses cendres, et dans la foulée, jeter les bases du schéma de développement de la montagne.


Des priorités et mise en place immédiate
Il aura fallu toutefois plusieurs réunions pilotées par le président du comité de massif et un certain nombre d’acteurs afin d’aboutir à la présentation de ce schéma. Débattu à Evisa hier, rappelons qu’il sera soumis au vote des élus de l’Assemblée de corse lors de la prochaine session qui se déroulera les 23 et 24 Février prochains.
Avec la revitalisation de l’intérieur comme fil rouge, ce schéma se veut néanmoins fonctionnel. Il a d’ailleurs été conçu comme « un outil dynamique », au service de 60% du territoire Corse. Aussi, les principales mesures qui en découlent s’inscrivent dans l’immédiateté. Aux yeux de la nouvelle majorité, en effet, et du président du comité de massif, ce sont cinq générations de schémas d’aménagement et de développement qu’il s’agit de rattraper. Avec en corollaire, près de 250 à 300 millions d’euros d’investissements pour la montagne qui ont manqué à l’appel.  


Les grandes priorités
Réduire les inégalités sociales et territoriales et lutter contre le dépeuplement du massif Corse sont des objectifs qui s’articulent autour de quatre grandes thématiques :
1. Développer les réseaux et les infrastructures : routes/rail, téléphonie et numérique, Eau/ assainissement
2.  Améliorer l’accès aux services de base : Education, formation, santé
3. Renforcer le tourisme de montagne : création d’itinéraires comme l’itinéraire Paolien ou les Bergeries en estives
4. Le Soutien aux activités agropastorales et aux productions primaires
Les financements
  • Le reliquat de dotation de continuité territoriale : C’est en suivant la possibilité ouverte par la loi Montagne et en raison de la déficience, par le passé, des politiques de massif, que l’Exécutif, en relation avec le gouvernement, a proposé un amendement dans la loi de Finances, lequel, après quelques péripéties, permet finalement d’étendre l’utilisation du reliquat de dotation de continuité territoriale aux investissements routiers et ferroviaires internes. Cela est un fait. Mais aussi et surtout, ce qui fut la pomme de discorde, aux investissements liés aux politiques publiques de la montagne. Aussi, l’amendement adopté permettra donc l’utilisation de ce reliquat dans le cadre du schéma d’aménagement et protection de la Montagne. 
-   Les financements complémentaires : Un financement complémentaire par des grands programmes existants sera possible, s’agissant d’actions jugées centrales intervenant dans le schéma. On citera l’exemple du PEI dont la limite d’intervention de l’Etat est de 70%, mais aussi un meilleur pilotage des appels à projets en faveur du développement du rural ou des énergies renouvelables, la mise en place des programmes contractualisés, à savoir FEDER, FEADER, FSE et FNADT.
- Les politiques complémentaires au schéma d’aménagement et de protection : Enfin, en allant au-delà du schéma d’aménagement et de protection de la montagne, l’actuelle majorité entend bien actionner d’autres leviers, nommés ici politiques complémentaires et répertoriées ci-dessous :
La zone fiscale prioritaire de montagne, les adaptations règlementaires liées à la reconnaissance d’un statut « île montagne » pour la Corse
L’harmonisation avec les politiques des agences et offices dans leur dimension territoriale rurale et de montagne
Les pactes d’intervention territoriaux de portée intercommunale, les contrats de ruralité.
Outre les présidents du Comité de Massif et de l’Exécutif, on notait la présence de Mme et MM. Fabienne Giovaninni, Francois Sargentini, Gianni, maire d'Evisa et Bonnefoi, Sécrétaire Général des Affaires de la Corse, des maires et des conseillers départementaux.  
 
Ils ont dit…
 
Gilles Simeoni 
"Ce document est un premier pas. Il est d'ores et déjà le notre, à tous et toutes. L'engagement pour la montagne est transversal. Pendant des décennies, certains se sont battus individuellement. Aujourd'hui hui nous avons les moyens juridiques, politiques et financiers de le faire ensemble." 
 
Jean Félix Acquaviva
" Nous sommes aujourd'hui au stade de la validation. Nous avons manqué cinq générations de comite de massifs et les financements qui vont avec. Ce schéma n'est pas l'alpha et l'oméga de l'avenir de la montagne. C'est un saut qualitatif, une première pierre qui vient d'être posée. Un plan d'action structurant aussi. Dès qu il sera adopté, il faudra réfléchir à travailler à la suite des opérations. Le combat a été difficile. Difficile pour ceux qui ont mené des combats militants, mais le combat pour l'intérieur de la corse n'est pas qu'un combat éthique. La ruralité et la montagne sont constitutives de ce qu'est la corse."
 
Pierre Bonnefoi
" Je confirme au nom du préfet de région que la rupture c'est de réaliser. Les moyens financiers existent. Ce document est un début qui permettra de donner corps au statut d'île montagne"
 
M. Gianni
" Travailler tous ensemble sur ce projet du Paisolu . On espère que notre montagne revivra".
 
J.F.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 15:49 Bastia : La patinoire ouvre

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie



Derniers tweets
Corse Net Infos : #territoriales2017 #Corse @jmmondo Jean-Martin Mondoloni : « Le #PADDUC a ruiné les Corses ! Ma priorité sera de le… https://t.co/OPo0bzClBl
Samedi 18 Novembre - 01:07
Corse Net Infos : Attentat à l'Isolella https://t.co/iP0ZS2XWXf
Vendredi 17 Novembre - 23:58
Corse Net Infos : Sartenais-Valinco-Taravo : Collecte de jouets au profit des Restos du Cœur https://t.co/AgJIg34sKF https://t.co/bfLTbSv0PM
Vendredi 17 Novembre - 23:28
Corse Net Infos : 30 anni fà, Ghjuvan’Battista Acquaviva https://t.co/ODX0HYOqKf
Vendredi 17 Novembre - 23:08



Newsletter







Galerie
GFCA
GFCA
Core in Fronte
Core in Fronte
Fior di Stella
Fior di Stella
DSC_0015
DSC_0012
parcours-marche
parcours-jeunes2
sommes redistribués
chiffre de l'alternance
Patrimonio : Gîtes œnotourisme
Patrimonio : Gîtes œnotourisme
Fnaca
Fnaca