Corse Net Infos - Pure player corse

Reprise du trafic maritime dans des conditions difficiles : La CGT n'en démord pas


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Mardi 12 Janvier 2016 à 13:27 | Modifié le Mercredi 13 Janvier 2016 - 01:19


Le dossier des transports maritimes suscite beaucoup de réactions mais, selon la CGT de Corse "la grève des marins dans le port de Marseille était justifiée. Cette lutte de notre syndicat sert à l'intérêt général contrairement au coup de force des patrons corses de Corsica Linea. » Mardi matin, les navires ont eu les plus grandes difficultés à s’amarrer dans le port de commerce d’Ajaccio. L’un des bateaux de la Corsica Ferries est resté dans la rade tandis que celui de la CMN, « le Kallisté » a eu toutes les peines du monde à accoster


Reprise du trafic maritime dans des conditions difficiles : La CGT n'en démord pas
Toujours selon le syndicat, la ligne lancée par le consortium  Corsica Maritima et l'opérateur Daniel Berrebi :
 "ne peut en l’état naviguer sur les lignes de la DSP comme le confirme M. Bartoli, ancien président de l'Office des transports. Que ce soit pour une non-conformité de l’équipage sous pavillon low cost ou pour obtenir les créneaux horaires, plusieurs obligations ne sont pas respectées".
La CGT s'oppose vivement à la "concurrence sauvage de Corsica Linea approuvée par Bruxelles et soutenue par la nouvelle majorité territoriale" car "le service public des transports maritimes mais aussi aérien est menacé". « Au-delà de l’emploi des 1300 salariés de l’ex SNCM et de la CMN c’est également le montant de la solidarité nationale de 187 millions d’euros annuels avec l’enveloppe de continuité territoriale qui risque de disparaîtreLa CGT de Corse ne laissera pas le patronat Corse qui est responsable du chômage et de la vie chère sur l’ile mettre la main sur les transports et continuer ainsi son racket sur la population".
A noter que Philippe Martinez secrétaire général de la CGT sera à Bastia jeudi pour exprimer toute la solidarité de la CGT envers les marins en lutte et tous les militants de Corse.

Réplique des dirigeants de Corsica Linea :
"Après le déblocage de leur navire dans le port de Marseille, lundi soir, les dirigeants de Corsica Linea se félicitent de la mobilisation des Présidents de l’Exécutif, de l’Assemblée de Corse et de l’office des transports. La prise de position et la déclaration de fermeté des responsables régionaux ont permis de rétablir une situation de droit dans laquelle la libre circulation ainsi que la liberté de création d’entreprise ont retrouvé toute leur place en Corse. 

Au moment où notre compagnie peut désormais exercer librement son activité sur Marseille, Corsica Linea entend maintenir son objectif : mettre un terme à des décennies de surcoûts tarifaires dans les transports qui ont très régulièrement conduit à la paralysie totale de l'île. 

Tout en respectant les autres opérateurs et ce, sans aucune polémique vis-à-vis de telle ou telle autre compagnie, les 130 chefs d’entreprises et acteurs économiques insulaires membres du consortium continueront à se mobiliser pour la mise en place d'un véritable service économique pour la Corse qui sera bénéfique à l’ensemble de la population de l’île".
J.-F. V
 





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85330 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40807 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346