Corse Net Infos - Pure player corse

Reprise du CORSSAD : La CGT s’oppose au STC


Rédigé par Philippe Jammes le Vendredi 9 Juin 2017 à 14:56 | Modifié le Vendredi 9 Juin 2017 - 22:18


Alors que le tribunal d'instance de Bastia doit se réunir le 12 juin prochain pour choisir le repreneur du CORSSAD, l'UD CGT de la Haute-Corse dénonce l’attitude du STC dans ce dossier. Selon la CGT, alors que tous les repreneurs ont présenté leur projet aux élus du personnel, les élus STC ont privilégié « une candidature extérieure mais surtout une structure privée à but lucratif au bilan social sulfureux ». La structure serait Docte Gestio avec sa filiale médico sociale AMAPA. Dans son communiqué la CGT s’étonne du choix du STC en faveur de cette « société privée au pratiques sociales douteuses » plutôt que des associations locales associatives. Pour la CGT ce choix douteux et dangereux du STC ne doit pas pour autant conduire le tribunal à retenir cette société. (voir communiqué ci-joint)


Reprise du CORSSAD : La CGT s’oppose au STC
Lundi 12 juin le tribunal d’instance de Bastia donnera sa décision sur le choix du ou des repreneurs. En effet la procédure de redressement judiciaire arrive à son terme. Plusieurs repreneurs ont fait acte de candidature (7 au total). La plupart des candidatures émanent de structures associatives et mutualistes Corses qui présentent toutes les garanties pour une reprise pérenne permettant la relance de l’activité et donc de l’emploi.
Tous les repreneurs ont présenté leur projet aux élus du personnel. A notre plus grand étonnement les élus STC ont privilégié une candidature extérieure mais surtout une structure privée à but lucratif au bilan social sulfureux. Docte Gestio puisqu’il s’agit d’elle avec sa filiale médico sociale AMAPA, est une entreprise exerçant dans l’immobilier de luxe et qui a fait main basse sur plusieurs établissements du secteur médico social dans le seul but de faire un maximum d’argent. Les nombreux témoignages et alertes obtenus par la CGT auprès des élus du personnel concernant les agissements de ce groupe financier prouvent la nécessité absolue de rejeter cette candidature.
La CGT s’étonne et condamne le choix des élus STC qui privilégient cette société privée au pratiques sociales douteuses plutôt que des associations locales associatives. A moins que des considérations partisanes visant à protéger la Direction du Corssad condamnée par la justice et disqualifiée par l’opinion publique ne soient la vraie raison. Pour la CGT le choix douteux et  dangereux du STC ne doit pas pour autant conduire le tribunal à retenir cette société. Les salariés du CORSSAD comme les bénéficiaires doivent pouvoir retrouver des conditions de travail et des prestations de qualité que seules les structures locales associatives ou mutualistes peuvent leur offrir même si le secteur de l’aide à domicile connaît d’énormes problèmes de financement.  





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Août 2017 - 11:45 Bastia : Evviva San Roccu

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90007 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39379 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 422