Corse Net Infos - Pure player corse

"Rendez-vous en Côte Orientale" : Pour effacer les effets d'une saison morose


Rédigé par le Vendredi 12 Septembre 2014 à 23:58 | Modifié le Samedi 13 Septembre 2014 - 02:05


Il est des bonnes initiatives qui gagnent à être renouvelées. Le "Rendez-vous en Corse Orientale" initié avec succès au printemps dernier par les offices du tourisme de Ghisonaccia et celui de l'Oriente est de ceux-là. Pourquoi dès lors, dans le contexte, que l'on connaît et pour essayer de rattraper un peu du temps perdu lors du dernier conflit social de la SNCM, ne pas le renouveler D'autant que la CCI de Bastia et de la Haute-Corse et l'Agence du tourisme de la Corse ont convenu l'initiative ?


"Rendez-vous en Côte Orientale" : Pour effacer les effets d'une saison morose
C'est un peu pour sceller cette union que les deux offices du tourisme, Paul Trojani le président de la CCI de Bastia et de la Haute-Corse, Vanina Pieri, présidente de l'agence du tourisme de la Corse, Francis Giudici, le maire de Ghisonaccia, Jean-Claude Franceschi, président de la communauté des communes de l'Oriente notamment, se sont retrouvés vendredi matin au Restaurant sur l'eau de Vincent et Luc Bronzini de Caraffa à l'étang d'Urbinu.
Là Simone Riolacci, présidente de l'office du tourisme de l'Oriente et Mado Giudicelli-Poletti, présidente de l'office du tourisme de Ghisonaccia que la Corse avait été, cette année, particulièrement touchée par la baisse de la fréquentation touristique, une situation dont les deux offices ont su prendre la mesure. C'est la raison pour laquelle, dans le but d'étendre la période d'activité touristique, les deux offices du tourisme ont décidé de répondre aux deux appels à projet lancés par la chambre de commerce et d'industrie de Bastia et de la Haute-Corse et de l'agence du tourisme de la Corse, le premier s'inscrivant dans le cadre des mesures d'urgence lancées à la mi-août, le second dans le cadre de la campagne de promotion de l'ATC "la Corse destination d'automne".
Une initiative louée tout à la fois par Paul Trojani " ravi de voir que l'office de pôle qui regroupe les territoires du Fium'Orbu Casatellu et l'Oriente a su mettre à, profit ces dotations exceptionnelles de la CCIT2B pour produire et actionner un programme de dynamisation d'une rare qualité" et Vanina Pieri, satisfaite que les offices de tourisme de Ghisonaccia et de l'Oriente participent l'action de l'ATC : "La Corse destination d'Automne."


Questions à Mado Giudicelli-Poletti et Simone Riolacci

Mado Giudicelli-Poletti et Simone Riolacci
Mado Giudicelli-Poletti et Simone Riolacci
Mado Giudicelli-Poletti : "Renouveler et pérenniser"
- Le but de ce rassemblement aujourd'hui à Ghisonaccia ?
- Le lancement des journées "Rendez-vous en Corse orientale". Il s'agit de la seconde édition dans le cadre des mesures d'urgences décidées par la CCIT2B. Au-delà de ces mesures nous avons organisé un programme de visites qui s'étend de Canale-di-Verde jusqu'à à Chisa en passant par Aleria, Ghisonaccia et tous les villages de l'intérieur qui sont Moïta-Verde, Ghisoni, Vezzani, Pietraserena.

- Pourquoi ces visites ?
- Pour faire découvrir le patrimoine de notre belle région ainsi que le savoir-faire de plusieurs de nos entreprises qui ont été sollicitées et qui travaillent dans le cadre de ce "Rendez-vous en Corse orientale". Avec un avantage certain en termes de retombées économiques mais également en termes d'image. Ces visites s'adressent principalement aux touristes mais également aux Corses qui n 'ont pas été les derniers à adhérer puisque lors de la première opération ils ont participé fortement à l'événement (70%). Mais l'objectif était aussi de faire venir des touristes en avant saison. Ici, compte tenu de la saison estivale morose, on veut l'étendre. Pour cela nous avons compilé une offre réceptive en matière d'hébergement sur le territoire pour faire venir des touristes à partir de tarifs plus attractifs.

- L'objectif n'était-il pas aussi de valoriser la région ?
- Notre opération y contribue. Lorsque nous l'avons lancée, dans le courant du mois de Mai,elle avait surtout une action de promotion. Aujourd'hui nous voulons nous inscrire plus dans la durée pour avoir non seulement l'adhésion des socio-professionnels mais aussi créer de la richesse et de la valeur ajoutée. Tout le monde profite et tout le monde vit du tourisme, un tourisme intégré et que nous ne subissons pas.

- Le bilan de la première opération ?
- Il a été très positif en termes de fréquentation. Toutes les visites  ont remporté un franc succès et se sont adressées tant aux touristes qu'à la population locale. En Mai nous avions programmé 112 visites. Pour ce nouveau rendez-vous, décidé dans l'urgence comme le plan, nous avons été un peu plus mesurés : nous n'avons pu organiser que 42 visites. Le tout n'aura sans doute pas d'effets immédiats mais, à terme, les retombées seront positives. 

- "Le Rendez-vous en Corse orientale" est appelé à se renouveler ?
- Certainement même si nous savons que c'est une opération qui demande beaucoup de moyens financiers. Nous serons donc attentifs aux prochaine lignes de crédits qui seront ouvertes tant par la chambre de commerce que l'ATC ou autres organismes et offices. Mais notre souhait est de renouveler et de pérenniser. Pour ce qui concerne l'office de tourisme de Ghisonaccia, devenu établissement public industriel et commercial, nous avons pour objectif de créer, au-delà de cette action, une offre de produits structurée une manne économique atour du tourisme.

Simone Riolacci : "Une destination qui mérite d'être connue"
- Quel message voulez-vous faire passer à travers cette opération?

- Il s'agit de promouvoir ce territoire souvent méconnu et souvent décrié. Lorsque l'on parle de la Côte Orientale, on a toujours des à-priori. Récemment je participais à une réunion sur le Padduc et j'ai entendu un architecte déplorer la laideur de la région alors qu'elle dispose d'atouts incontestables. En tout cas, nous nous voulons le faire aimer. Parce qu'il est beau. Qu'il a un passé historique. Que c'est une région agricole avec de fortes potentialités. 

- Comment y parvenir ?
- En se fédérant. En travaillant avec tous les corps de métiers. Tous les acteurs du territoire pour en assurer la promotion. Ces "Rendez-vous en Corse orientale"  en sont la preuve. Tous ceux qui ont été contactés ont répondu présents. J'étais déjà présidente de l'office de tourisme de l'Oriente au mois de Mai et à l'époque tout cela me paraissait lourd. Mais le succès était au rendez-vous. Puis après la saison estivale morose lorsqu'il a été question de renouveler l'opération en Septembre je dois avouer que j'étais un peu sceptique.

- Et aujourd'hui ?
- Je trouve que c'est une très bonne idée. Les gens ont répondu positivement à la demande même si ce sont deux opérations qui sont similaires et dans un laps de temps relativement court. Il s'agit d'une approche différente du territoire : c'est le connaître pour l'aimer. Pour qu'il soit aimé et reconnu. Et à partir du moment où nous l'aimerons, nous, offices du tourisme, nous le connaîtrons et nous pourrons le faire partager et le faire aimer. C'est incontestablement une destination qui mérite d'être connue. 
---
Pour en savoir plus 
www.rendezvousencorseorientale.com
corsica-costaserena.com

visitcorsica.com



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85122 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40737 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344