Corse Net Infos - Pure player corse

Rencontre à Calvi entre Madeleine Acquaviva (104 ans) et les octogénaires de la cité de Colomb


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Jeudi 13 Novembre 2014 à 18:24 | Modifié le Jeudi 13 Novembre 2014 - 19:21


Superbe rencontre que celle initiée, jeudi, par le CCAS de Calvi entre Madeleine Acquaviva, 104 ans, bon pied bon œil, et quelques octogénaires de la cité « Semper Fidélis ». Une rencontre qui s’est déroulée au Centre Social Cardellu autour d’un magnifique gâteau et quelques friandises, le tout en musique et en chansons.


Rencontre à Calvi entre Madeleine Acquaviva (104 ans) et les octogénaires de la cité de Colomb

La nouvelle équipe du centre communal d’action sociale de Calvi, placé sous la présidence du maire Ange Santini a  organisé jeudi après-midi à la salle polyvalente du centre Cardellu une réception en l’honneur de Madeleine Acquaviva, 104 ans, les personnes qui ont fêté leurs 80 ans et plus, ainsi que leurs conjoints.
Traditionnellement, par le passé, c’est aux domiciles des personnes que le CCAS se déplaçait pour offrir à l’approche des fêtes de fin d’année un bouquet de fleurs et des cadeaux aux dames de la cité.
«  Nous avons voulu, avec la nouvelle équipe innover, en invitant toutes les personnes concernées, à cette rencontre de partage, d’échange et de convivialité, autour d’un goûter, le tout dans une ambiance musicale » confie Françoise Sévéon, avant de laisser la vedette à Madeleine Acquaviva, 104 ans, arrivée aux bras de Mireille Maraninchi, présidente de l’ADMR.
Souriante, alerte, un tantinet espiègle, Madeleine choisit de répondre debout aux questions de notre  confrère de Télé Paese.
«  Je suis seule et je suis un cœur à prendre »  lance  telle sous les rires et les applaudissements de la salle. Puis elle enchaîne : «  Je vis à Calvi du mois de septembre jusqu’au  2 ou 3 juillet et ensuite je vais chez moi, dans le Niolu, un peu comme la transhumance !!! »
Plus sérieusement, Madeleine explique qu’elle est issue d’une  fratrie de 7 enfants (4 sœurs et 3 frères)  et que les événements de la vie ont fait que très tôt, il a fallu qu’elle s’occupe  de la famille : «  Ma mère est décédée à l’âge de 56 ans, mon père a  commencé à  avoir des problèmes de vue, alors il a bien fallu prendre le relais, travailler la terre, s’occuper des oliviers, des châtaigniers, des cochons et du troupeau de chèvres.  Mais j’ai eu aussi mon vécu à Paris ».

Madeleine a fait le choix de vivre seule pour être libre
Mireille Maraninchi, qui s’occupe de Madeleine au quotidien, précise qu’elle vit dans son appartement situé en centre-ville au 2e étage sans ascenseur, qu’elle monte et descend les escaliers seule, en se tenant à la rampe, qu’elle lit chaque jour le journal sur l’ordinateur, qu’elle est passionnée de lecture et qu’elle se rend régulièrement à la messe dominicale.
A l’écoute de tout et de tous, Madeleine ajoute avec malice : «  Je suis très bien entourée par mes neveux et nièces, mais j’ai choisi de vivre seule chez moi car je suis libre et c’est bien comme ça . Oh vous savez,  ça ne me dérangerait pas de partir, même ce soir ».
Très entourée, Madeleine répond à chacun, avant de poser autour des octogénaires de Calvi.
«  Je souhaite m’asseoir à cette table comme ça, je pourrais voir tout le monde » ajoute Madeleine avant d’écouter avec beaucoup d’attention l’intervention au micro de Françoise Sévéon.
«  Tout d’abord je voudrais excuser le maire de Calvi, Ange Santini, qui tenait absolument à être présent lors de cette réception mais qui a dû répondre à des obligations de dernières minute en Corse-du-Sud. Il m’a chargé de vous témoigner son soutien, de vous fêter à tous un joyeux anniversaire et de vous dire qu’il était avec nous par la pensée.
Je voudrais remercier toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de cette manifestation, principalement Alain Romano qui dirige avec beaucoup d’efficacité le groupe de travail en charge des animations, Mickael Pavis, directeur du Centre Social où nous nous trouvons, Luiggi pour la décoration et toutes ces petites mains bénévoles  et salariés, qui ont préparé les cadeaux et assuré la mise en place.
Il y aura tout au long de l’après-midi une animation musicale assurée par Palmyre que l’on ne présente plus mais aussi Alain Romano et deux de ses amis qui ont accepté bénévolement de chanter et jouer de la guitare Patrick et Yohan à qui je demande de nous rejoindre ».
Et de conclure : «  Je vous souhaite à tous de passer un agréable moment, dans la convivialité et la bonne humeur ».
Au hasard des tables, avec leurs enfants ou conjoints, les sourires radieux de Marie, Restitude, André, Marie-Françoise, Madie et autres, étaient un gage de réussite pour le CCAS qui s’est beaucoup investi pour sortir nos anciens de la solitude et leur offrir ce moment de pur bonheur.
 





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 21:33 Coup d'envoi de "Natale in Calvi 2016"

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85122 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40737 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344