Corse Net Infos - Pure player corse

Réception pour le départ du sous-préfet de Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Jeudi 15 Novembre 2012 à 21:11 | Modifié le Samedi 17 Novembre 2012 - 23:37


Il y avait foule ce mercredi soir dans la salle d’honneur de la caserne Sampiero à la citadelle, pour la réception que donnait Stéphane Donnot, sous-préfet de Calvi, avant son départ pour Gex, dans le département de l’Ain.


Réception pour le départ du sous-préfet de Calvi
Ils étaient en effet près de 150 à avoir répondu à l’invitation. Parmi eux, Ange Santini, maire de Calvi, Louis Lefranc, préfet de la Haute-Corse, la majorité des maires de l’arrondissement de Calvi et de la Conca d’Oro et du Haut-Nebbio, les conseillers généraux de Calvi, Jean-Toussaint Guglielmacci et de L’Ile-Rousse Hyacinthe Mattei, les différents chefs de services de l’Etat, les représentants  de la Police Nationale et de la gendarmerie nationale, délégué  militaire départemental, sapeurs-pompiers du groupement Balagne, l’ensemble du personnel de la sous-préfecture, commerçants, amis…
Ange Santini, maire de Calvi, conseiller territorial, membre du conseil économique, social et environnemental a rendu hommage au sous-préfet,  un grand serviteur au service de l’Etat et de la France. Le maire de Calvi a ensuite mis l’accent sur la fonction mais aussi et surtout sur les rapports humains.  «  Vous avez passé avec nous trois années, au cours desquelles vous avez partagé avec nous les bons comme les mauvais moments. De jour, comme de nuit, vous avez toujours été présent. Vous êtes un homme de terrain et vous l’avez montré. A l’écoute de tous et attentif aux dossiers que vous aviez en charge, vos conseils avisés ont toujours été appréciés de l’ensemble des élus de l’arrondissement.
 Il y a toujours une émotion lorsqu’une personnalité qui a fait partie  du quotidien d’une microrégion  est appelée, par le biais d’une mutation, à exercer ses fonctions ailleurs. Mais ce qu’il faut retenir, mon cher Stéphane c’est  durant  ces trois années passées en Balagne, votre implication, votre disponibilité. On retiendra aussi que vous aurez été le premier sous-préfet  à exercer votre séjour en deux temps. A votre arrivée, vous aviez en effet en charge un arrondissement de 33 communes. Ensuite, Le 1er janvier 2010, les cantons de La Conca-d'Oro et du Haut-Nebbio ont été  transférés de l'arrondissement de Bastia à celui de Calvi, ce qui fait qu’aujourd’hui vous avez sous votre responsabilité un arrondissement de 51 communes pour environ 30 000 habitants et qui donne encore plus de légitimité à celui-ci.
Vous partez avec le sentiment du travail accompli, au service de l’Etat et de nos concitoyens.
Mon cher Stéphane, Je ne vous dit pas adieu car en général, quand on quitte la Balagne ce n’est pas définitivement. vous êtes chez vous ici. Bonne chance pour la suite de votre carrière et dans votre nouvelle affectation
 ».
Mme Josée Martelli, présidente de l’association des maires de Balagne rendait à son tour hommage à l’action de Stéphane Donnot, dans l’arrondissement, au cours des trois années.   « La présence de très nombreux élus ce soir à cette réception est le témoignage de la considération que nous vous portons. Homme de terrain, vous avez toujours été à l’écoute des élus et proche de la population. On retiendra aussi votre humour.
Au nom de l’ensemble de mes collègues maires, nous tenions à vous offrir un olivier, symbole de longue vie, d’espérance…
Merci pour tout Monsieur le sous-préfet. Nous vous souhaitons bonne route, en espérant pour revoir un jour
 »


La dissolution de la sous-préfecture de Calvi n’est pas d’actualité

Louis Lefranc, préfet de la Haute-Corse a tout d’abord tenu à saluer le 2e REP de Calvi et remercier son chef de corps, le colonel Desmeulles de les accueillir dans cette salle.
Ensuite, il a remercié l’ensemble des élus de l’arrondissement, les différents chefs de services de l’Etat, les gendarmes et militaires, sapeurs-pompiers du groupement et toutes les personnes présentes pour cette réception.
Il a à son tour rendu un hommage appuyé à Stéphane Donnot, rappelant qu’ils avaient servi tous les deux à la même période en Nouvelle-Calédonie et aujourd’hui en Corse.
Il soulignait son implication et son efficacité dans la gestion des dossiers, y compris les plus sensibles.
« J’ai apprécié Stéphane Donnot. C’est un homme de terrain,  un administrateur motivé. Stéphane Donnot est un sous-préfet d’arrondissement qui rend la vie plus facile à un préfet ».
Le préfet de Haute-Corse a ensuite tenu à rassurer la population de l’arrondissement sur l’avenir de la sous-préfecture de Calvi dont la dissolution n’est pas d’actualité, comme il a déjà eu l’occasion de le dire lors de la dernière assemblée générale de l’association des maires de Haute-Corse.
Pour appuyer ses propos, tout en précisant qu’il y aurait bien une refonte des sous-préfectures, il ajoutait que ces dernières auraient un rôle plus important, ce qui représenterait une valeur ajoutée.

Avoir convaincu les maires du Nebbio et de la Conca d’Oro de la nécessité de l’agrandissement de l’arrondissement

En remerciant les intervenants pour tous ces compliments, Stéphane Donnot donnait le ton de son discours : «  Que pourrait-on dire de plus pour mon éloge funèbre ?
Voilà l’heure fatidique a sonné, le départ est annoncé.
3 ans, 2 mois et 21 jours. En tout, 1177 jours, ce qui représente l’équivalent en durée d’à peu près 7 gouvernements successifs sous la quatrième République.
Déjà ! diront certains, qui comme moi n’auront pas vu les mois et les années
Enfin ! soupireront d’autres (Mika nom), à croire que le ministère de l’intérieur avait perdu son dossier…
Les citations affluent pour décrire ce moment émouvant : il n’est pas de bonne compagnie qui ne se quitte, toutes les bonnes choses ont une fin, tout vient à point pour qui sait attendre, et j’en passe.
Je ne me livrerai pas à un bilan de mon action à la tête de l’arrondissement de Calvi car si je rentre dans cet exercice, pour rester honnête, comme il se doit, j’évoquerai peut-être certaines réalisations réussies, comme le fait d’avoir convaincu les maires du Nebbio réticents de prime abord à l’agrandissement de l’arrondissement, de l’intérêt pour eux-mêmes de cette opération en constatant que ces mêmes élus en sont désormais totalement convaincus, il me faudra aussi reconnaître tout ce que je n’ai pas réussi à réaliser ou à achever, comme par exemple le stationnement place de la Porteuse d’eau, même si de réels progrès ont été il faut l’avouer. Merci à Jean Guglielmacci du coup de main, et pour aller plus loin comme vous le dites souvent, il faudrait pouvoir greffer des cerveaux à certains automobilistes ou le bruit du port qui sera un beau dossier que je laisse à mon successeur.
Pendant ces trois ans, j’ai beaucoup appris au contact des élus, des viticulteurs des deux AOC et de la population de Balagne, du Nebbio et de la Conca d’oro. J’ai d’abord appris la patience. En ffet, il m’a fallu attendre deux ans pour pouvoir disposer d’une secrétaire compétente et loyale et je tiens encore une fois à remercier Joelle avec laquelle j’ai toujours eu plaisir à travailler d’avoir accepté le challenge d’assurer mon secrétariat. Merci beaucoup Joelle
 ».
Stéphane Donnot remerciait chaleureusement le colonel Desmeulles et le 2e REP de l’accueil dans ce magnifique bâtiment, chargé d’histoire, la caserne Sampiero : «  C’est aussi pour moi l’occasion de rendre hommage à ce régiment prestigieux qu’est le 2e REP, qui est comme voius le savez tous, un régiment à part au sein de nos forces armées. Avec le REP, aux côtés du REP, j’ai des souvenirs émus, joyeux et moins joyeux. Je dois tout d’abord vous dire que j’ai toujours été très fier de participer aux cérémonies et prises d’armes du REP. Nous y avons accueilli des personnalités, de nombreux  ministres. Je garderai un souvenir ému de ces grandes tablées où avant de commencer son assiette on devait se débarrasser de la poussière, en levant son verre, avant d’entonner des chants qui raisonnaient. Mais je garderai aussi mon colonel des souvenirs moins heureux  et émouvants des souvenirs où nous avons rendus hommage aux soldats qui sont tombés en Afghanistan ».


Remerciements à l’ensemble du personnel de la sous-préfecture

Le sous-préfet a poursuivi en remerciant l’ensemble du personnel de la sous-préfecture : Joelle, Bernadette, Sandra, Antoine, Philippe, Jean-Christophe. «  Je pense aussi à Ghilaine et bien entendu, je salue le premier violon qui fait s’accorder tout le monde et remplace le chef d’orchestre quand il n’est pas là : Frédéric. Merci à vous que l’on ne savait plus dénommer : secrétaire général ou secrétaire en chef. L’appellation qui vous convient le mieux est sans hésitation Secrétaire général en chef. Merci pour vos conseils, votre très grande disponibilité, votre analyse fine et fouillée. Voici un collaborateur qui a le bras long, puisque malgré la pile de dossiers sur le bureau et devant l’ordinateur, il arrive toujours à accéder au clavier du bout des doigts. Merci à vous tous pour le travail accompli ensemble ».
Dans cette liste de remerciements, Stéphane Donnot n’oubliait pas Jean-Louis le chauffeur et bien entendu  l’ensemble des élus et plus particulièrement le maire de Calvi Ange Santini «  qui a toujours fait preuve à mon égard d’attention et de disponibilité ».
Puis, s’adressant à Louis Lefranc, Stéphane Donnot poursuivait : «  Je tiens à vous remercier sincèrement et chaleureusement Monsieur le préfet, de votre écoute et de votre confiance, car on sait que la force du sous-préfet tient certes dans ses capacités d’écoute mais surtout dans la confiance que lui accorde le préfet »
Stéphane Donnot associait ensuite dans les remerciements le prédécesseur de M. Louis Lefranc, Jean-Luc Nevache, ses collègues du corps  préfectoral et d’arrondissement  ainsi que les chefs de services départementaux de l’Etat  Philippe Tejedor, et Stéphane Buron ainsi que l’administrateur général des finances Christian Guicheteau présent. Et enfin, ceux qui assurent la sécurité de la population, les commandants Petit et Demezon pour le Nebbio et l’excellent chef d’escadron Barillot et son adjoint tout aussi remarquable le capitaine Veyre, sans oublier le commandant Andréani de la PAF et les responsables du Groupement Balagne des sapeurs-pompiers les Cdts Rigot et Botey et l’ensemble des chefs de centres.
M. Stéphane Donnot avait aussi une pensée pour Lisa, épouse de Hyacinthe Mattei, maire de Monticello et conseiller général de L’Ile-Rousse.


De l’humour pour terminer

«  Je vous disais en introduction que j’ai appris la patience. Malheureusement je ne serait pas resté suffisamment longtemps pour apprendre complètement le Corse, même en étant au auditeur et un téléspectateur assidu de RCFM ou de Via Stella. Pourtant, je pars avec quelques notions : on commence par « Va bé ?? ». Quans on vous pose une question on répond  « Acqua en bocca »ou « mika nom », ne pas confondre pinzuntu et prizutu. Pour marquer l’étonnement : Mi ! et pour finir la trilogie fondamentale : Umpa, Anh Anh, Aio !»
Toujours avec autant d’humour, Stéphane Donnot concluait : «  Je pars pour un très bel arrondissement, un arrondissement Gextraordinaire. L’arrondissement de Gex, 80 000 habitants est une zone tampon située entre la région lyonnaise et la Suisse. Donc cet arrondissement c’est une zone tampon entre deux grosses régions économiques, d’où son nom. Forcément il fallait que je la fasse aussi. Enfin,   en s’adressant à Pierrot Mariani  : «  Au bout de 3 ans, je l’ai appris par cœur le fameux dicton : Ami, le nom est très répandu mais rare est la chose ! Je vais troquer les repas de la jet-set, ici pour ceux de la Geix-set !! Comment vous oublier lorsque le maire de la ville dans laquelle je vais habiter désormais s’appelle Gérard, je vous le donne en mille ! PAOLI.
Il est donc temps de partir car il n’est jamais très bon dans les métiers que nous faisons de rester trop longtemps. Il faut partir avant d’agacer.
Je ne vous dit donc pas adieu mais au revoir, A prestu donc car vous ne vous débarrasserez pas de moi comme cela. Vous savez que que je vous serai, à tous ici, Semper Fidelis.
Je vous remercie
 ».
Plusieurs cadeaux étaient offerts au sous-préfet..
Outre les personnes déjà citées, on notait aussi la présence de Claude Valadier, sous-préfet de Corte, colonel Didier Rahmani, commandant le groupement de gendarmerie de Haute-Corse, Laurent Gandra-Moreno, secrétaire général de la préfecture de Haute-Corse...
Christian Guyard, sous-préfet de Brioude dans la Haute-Loire depuis le 30 mars 2010 est attendu à Calvi dans les prochains jours. Il effectuera sa première sortie officielle le mardi 20 novembre.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 16:52 Vers une forte participation au Rallye de Balagne

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85423 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40871 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346