Corse Net Infos - Pure player corse

Réception des travaux d'aménagement de la traverse Pianotolli-Caldarello


Rédigé par le Dimanche 17 Mai 2015 à 00:34 | Modifié le Dimanche 17 Mai 2015 - 01:53


Les travaux d’aménagement de la traverse de Pianotolli-Caldarello, débutés en septembre 2014 ont été présentés samedi en présence de Dominique Bucchini, Jean-Jacques Panunzi, Camille de Rocca Serra, Paul-Marie Bartoli et du maire de la commune, Paul Giacobbi président du conseil exécutif de la la CTC a souligné, pour la circonstance, que ces travaux attestent de l’engagement de la Collectivité territoriale de Corse en matière d’équipements structurants.


Réception des travaux d'aménagement de la traverse Pianotolli-Caldarello
La réception des travaux Pianottoli-Caldarello, de Cauro, le lancement prochain des aménagements de Petretto-Bicchisano, voire les contournements de Propriano, d’Olmeto, ainsi que les projets de contournement de Sartene et les créneaux de dépassements de Roccapina, sont autant d’opérations s’inscrivant dans le Shéma Directeur des Routes Territoriales de Corse (SDRTC) adopté en juin 2011 par l’Assemblée de Corse qui définit la stratégie d’aménagements routiers insulaires, en cohérence avec les attentes des professionnels et des usagers. Pour assurer cette orientation stratégique, la CTC alloue 600 M € sur dix ans.

Une opération « gagnants-gagnants »

Pour la traverse de Pianottoli-Caldarello, la CTC et le SIVOM des Plaines duSud ont opté pour un regroupement des deux entités. Un choix qui a facilité la mutualisation des procédures de marchés publics et une meilleure coordination des travaux. Des atouts majeurs pour une optimisation des ressources, y compris dans la réduction des coûts pour certaines réalisations. Concrètement, le volume financier total est seulement de 1,81 M € TTC, dont 1.54M € TTC (85%) assumé par la CTC.
Avec, pour ne citer que ces réalisations, l’uniformisation de largeurs de voies de la traverse, une sécurisation du franchissement de l’agglomération et de ses abords et un réseau d’assainissement bien plus adapté, Pianottoli-Caldarello retrouve sa fonction de voirie principale de desserte urbaine.
Il s’agit donc d’une opération « gagnants-gagnants » qui répond de la meilleure façon aux besoins des professionnels, aux attentes des riverains et des vacanciers, avec pour l’ensemble des usagers, une sécurisation de cet axe qui compte une moyenne de 4 000 véhicules par jour, avec des pics à 15 000 passages en période estivale.

Etat avant les travaux

La Route Territoriale 40 (RT 40) permet la liaison entre Ajaccio et Bonifacio. Il s’agit d’un axe structurant du réseau routier insulaire et revêt une fonction économique de grande importance. Avant travaux, la traverse de Pianottoli-Caldarello était un aménagement de type périurbain avec des bâtis et des commerces ou services à proximité directe de la route. L’absence d’équipement incitant à une réduction de la vitesse augmentait d’autant l’insécurité sur ce tronçon, tant pour les riverains que pour les usagers.
Quelques portions de trottoirs, réalisés 20 ans plus tôt, étaient encore utilisables mais la majeure partie de ces ouvrages apparaissaient en très mauvais état. De plus, de sérieux problèmes hydrauliques, notamment entre la Mairie et le supermarché « Spar », existaient car le seuil des habitations se situait plus bas que le niveau de la chaussée, provoquant le ruissellement des eaux pluviales vers les habitations.

Objectifs des travaux de l’aménagement

Ils consistaient à améliorer les conditions de sécurité des usagers locaux ou en transit, notamment en obligeant à une réduction de la vitesse des véhicules, empêcher les dépassements au sein même de la traverse, principalement dans les alignements droits, mettre en valeur le caractère urbain du site par un aménagement fort de l’entrée et de la sortie de l’agglomération, sécuriser les mouvements des usagers au niveau des carrefours et des nombreux accès directs sur la RT, créer une continuité piétonne sécurisée, réaliser un réseau d’assainissement d’eaux pluviales adapté.
Pour réaliser cette opération, une étude globale d’aménagement en section courante a été faite pour un montant de 100 000€ TTC payée en intégralité par la Collectivité Territoriale de Corse. 

Coût global

Un  groupement entre la Collectivité Territoriale de Corse et le Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple (SIVOM) a été créé. Ce choix a eu pour avantage de faciliter la mutualisation des procédures de marchés, de coordonner au mieux les travaux des différents maitres d’ouvrages et maitres d’œuvres, de contribuer à la réalisation d’économie sur les travaux projetés (tranchées communes, réfection de structure de chaussée en commun) et dans un souci de générer le moins de nuisance possible aux riverains.
Le coût des travaux se décompose comme suit :
Travaux de la traverse TTC :
- part de la CTC 1 540 000 €
- part de la Commune 154 000 €
- part du Département 22 000 €
 
Réfection du réseau eau potable
-part du SIVOM 275 000 €
 
Pour un montant total de 1.81 M€ TTC.
 





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Novembre 2016 - 16:12 Attentat de Sotta : Toujours des condamnations

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85372 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40831 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346