Corse Net Infos - Pure player corse

Rassemblement de soutien à Aleria : Pierre Alessandri et Alain Ferrandi, "l’ora di u ritornu"


Rédigé par le Mercredi 8 Juin 2016 à 22:26 | Modifié le Mercredi 8 Juin 2016 - 22:38


"Malgré le formidable élan de solidarité qui s’est manifesté en décembre dernier en faveur d’Alain et Pierre leur situation personnelle n’a pas du tout évolué. L’administration pénitentiaire n’a toujours pas, à ce jour, répondu à leurs demandes de transfert dans un centre de détention en Corse" déplorent dans un communiqué Thierry Casanova José VersiniJean Jacques Ceccaldi, Laurent Ferrari, Tony Giamarchi, Philippe Fabbri, Charles Angeletti, Stéphanie Alessandri, Martin OttavianiI, Simon Pà Ferrandi et Antone Casanova.


(Dr)
(Dr)
"Face à la surdité institutionnelle de l’Etat (qui confine au mépris). Face au comportement de fermeture qui compromet toutes perspectives de discussions entre notre Collectivité Territoriale et  le gouvernement Français, il était de notre devoir de réagir collectivement à ce blocage politique, en réaffirmant avec force, notre volonté de justice et d’équité à l’endroit de deux personnes qui ont su, au cours de ces 17 dernières années, faire preuve de responsabilité, d’humilité et de sens du devoir. A un an de la fin de leur peine de sureté ils demandent que leurs droits fondamentaux tels que ceux énoncés par la Cour Européenne des Droits de l’Homme soient respectés.
 
Pour ce faire, nous organisons le jeudi 9 juin  à 10 heures rond-point d’Aleria un grand rassemblement de soutien et de solidarité avec toutes les personnes qui se sentent concernées par cette situation inacceptable, injuste et discrétionnaire.
 
A l’occasion de ce 2ème rassemblement nous démontrerons que les arguments évoqués par le ministère de la justice et son administration pénitentiaire pour justifier leur refus de transférer Pierre Alesssandri et Alain Ferrandi sont convenus et en totale contradiction avec les dispositions de la CEDH, du Conseil de l’Europe et les règles pénitentiaires européennes.
Nous parlerons de l’ordre public, des rejets de requête construits sur des syllogismes grossiers et absurdes, du silence méprisant de la chancellerie, de la transgression des règles pénitentiaires européennes et de tout le reste…..
 Venite numerosi per sustene li !"



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Justice
Philippe Jammes | 23/06/2016 | 6425 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 6