Corse Net Infos - Pure player corse

Qui peut prendre la responsabilité de déstabiliser l’Ilocc ?


Rédigé par le Mercredi 11 Décembre 2013 à 21:47 | Modifié le Jeudi 12 Décembre 2013 - 09:56


" L’ILOCC n’est la propriété de personne. L’Interprofession appartient à tous les acteurs de la filière Ovine et Caprine et œuvre dans l’intérêt général avec des partenaires de premier plan comme les 3 Chambres d’Agriculture, l’ODARC, l’Office de l’Environnement, l’OS corse, l’OEHC, l’INRA, les Associations Fromagères, les Syndicats…" C'est ces termes que L'Ilocc commente l'action menée mardi à Altiani contre ses locaux.


Qui peut prendre la responsabilité de déstabiliser l’Ilocc ?
"L’Interprofession travaille à l’augmentation de la production de lait, à la restructuration des exploitations, à l’appui technique aux éleveurs et à leur accompagnement.
Grâce au travail de tous, nous avons relancé l’AOC Brocciu, soutenu l’aide au lait de montagne, mis en place un plan machine à traire, initié des négociations sur le prix de l’eau,  obtenu des aides spécifiques à l’investissement, travaillé à l’aménagement foncier, entamé des négociations avec les GMS… et aussi et tout au long de l’année construit des Référentiels Techniques éditant des documents qui permettent des repères techniques et financiers sur les exploitations ainsi que nous avons édité et distribué un Guide des Bonnes Pratiques… Culturelle, identitaire, la production laitière et le pastoralisme font partie intégrante du  patrimoine collectif de la Corse .
C’est pourquoi le Président de l’ILOCC dont les locaux ont subi un nouvel attentat dans la nuit du 9 décembre condamne fermement cette tentative de déstabilisation de
l’Interprofession et apporte son soutien plein et entier aux salariés totalement investis dans leur travail et qui accomplissent leurs missions avec le sérieux et la compétence
indispensables au développement de cette filière.
A l’heure la fièvre catarrhale décime nos troupeaux et appauvrit les éleveurs, à l’heure où nous avons besoin de soutien et de conseils, de technicité et d’engagement, de réalisme et de construction, on peut se demander QUI peut prendre la responsabilité de déstabiliser une interprofession agissant dans l’intérêt général et dans quel but ?
Quoi qu’il en soit l’ILOCC et déjà en ordre de marche, prête à poursuivre son travail, à honorer ses missions dans l’intérêt de la Filière et de tous ses acteurs, sans distinction."




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85256 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40786 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345