Corse Net Infos - Pure player corse

Quatre femmes corses à l'Elysée pour le 8 mars


Rédigé par le Lundi 9 Mars 2015 à 22:15 | Modifié le Lundi 9 Mars 2015 - 22:58


À l'occasion de la Journée internationale des droits de la femme, François Hollande a reçu à l’Elysée, en présence de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales de la Santé et des Droits des Femmes et de Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes; 100 femmes venues de tout le pays. Quatre femmes corses ont participé à cette rencontre : Marie-Ange Susini, déléguée régionale des droits des femmes et de l’égalité, Sandrine Ceccaldi, première femme à avoir été directrice d’un aéroport, Marie-Claude Scarbonchi exploitante agricole et Sandrine Marfisi, oléicultrice.


Marie-Ange Susini (à gauche) et  Sandrine Ceccaldi, Marie-Claude Scarbonchi et Sandrine Marfisi entourant le président de la Républqiue © Présidence de la République – L.Blevennec
Marie-Ange Susini (à gauche) et Sandrine Ceccaldi, Marie-Claude Scarbonchi et Sandrine Marfisi entourant le président de la Républqiue © Présidence de la République – L.Blevennec
Depuis 2012, le gouvernement a placé l’égalité femmes-hommes au cœur de ses priorités politiques. Au-delà des actions déjà engagées, en particulier dans le cadre de la loi du 4 août 2014 qui rentre progressivement en application, cet engagement se poursuivra tout au long de l’année 2015, en particulier autour de trois axes : la place des femmes dans l’espace public, l’égalité professionnelle et la lutte contre les stéréotypes sexistes.
Le 8 mars est la seule journée où a parité ne doit pas être respectée dira en introduction le président de la république. Une journée internationale des femmes premières victimes de tous les conflits, de toutes les guerres, et qui se battent pour revendiquer leur droit d'exister en tant que telle.
D'autres thèmes seront évoqués comme l'ouverture des filières scientifiques pour les femmes qui y sont encore trop peu nombreuses, l'accession aux métiers dit "pour les hommes"...L'égalité doit donner des droits et des chances aux femmes. En 2017  la loi du 4 août obligera à avoir 40% de femmes dans les conseils d'administration et les conseils de surveillance, et également que 40% des cadres de la fonction publique, ou plus, soit des femmes. Des femmes, terminera le chef de l'Etat que l'on devra accepter avoir le premier rôle.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85578 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40972 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348