Corse Net Infos - Pure player corse

Quand la Corse fait le buzz au salon de l'agriculture


Rédigé par le Vendredi 1 Mars 2013 à 00:49 | Modifié le Vendredi 1 Mars 2013 - 03:30


La Corse authentique, celle des couleurs et des saveurs, occupe une place particulière au Salon de l'agriculture. A l'heure où toute l'Europe s'interroge sur l'authenticité et la traçabilité de ses aliments, la Corse, avec sa Kyrielle de produits de qualité, aussi variés que ses mille et un paysages, a administré à la France de l'Agriculture qu'elle pouvait être le bon exemple à suivre. En tout cas dans le sillage de Paul Giacobbi, le président du conseil exécutif, et Dominique Bucchini, président de l'assemblée de Corse les représentants de la profession, de l'Odarc aux chambres d'agriculture, pouvaient bomber le torse de ceux qui sont dans le vrai.


Paul Giacobbi, Christian Prudhomme et Bernard Hinault, Tour de France 2013 oblige, ont inauguré jeudi le stand de la Corse
Paul Giacobbi, Christian Prudhomme et Bernard Hinault, Tour de France 2013 oblige, ont inauguré jeudi le stand de la Corse
Premier et incomparable baromètre de l'attrait de la Corse et ses produits : le restaurant pédagogique A Corsica de l'Afpa. "Par rapport à l'année dernière la fréquentation est en augmentation de plus de 38%. Et depuis dimanche nous servons entre 350 et 400 repas par  jour."
"Des repas identitaires. Tout vient de chez nous. Ici nous n'achetons que le pain" affirmaient en choeur tous ceux qui, Porte de Versailles, ont la charge de la bonne marche du restaurant a Corsica.
Un restaurant qui occupe une bonne place des 500 m2 de l'espace dédié à la Corse.
Et c'est là, que Paul Giacobbi, Dominique Bucchini, Jean-Louis Luciani, président de l'office de développement agricole, Jean-Dominique Musso, président de la chambre d'agriculture de la Corse-du-Sud, Jean-Marc Venturi, président de la chambre d'agricuture de Haute-Corse et Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, après avoir coupé le ruban traditionnel en présence de Camille de Rocca Serra, député de la Corse-du-Sud et Bernard Hinault notamment, ont scellé le mariage de la Corse terre d'excellence et de la Corse terre de départ du 100e Tour de France cycliste…
 
Un village de Corse avec le village du Tour
"La Corse et ses produits d'excellence, reflets de la démarche engagée par l'ensemble des professionnels, ont cette année un stand de grande qualité où la traçabilité est assurée "a souligné Paul Giacobbi. "Cette même traçabilité on pourra, une fois encore l'a vérifier sur le Tour de France puisque ses organisateurs nous ont permis de dresser un village de Corse, avec tous ses produits, à côté de celui du Tour de France. Le Tour ne sera pas seulement une épreuve cycliste, ce sera également une fête des saveurs et des terroirs de l'Île" a affirmé le président du conseil exécutif.
En écho, Christian Prudhomme, qui a définitivement basculé pour la Corse et qui, à l'évidence a apprécié l'espace occupé par l'Île de Beauté - "ce n'est plus un stand, c'est un véritable village " a affirmé que "ç'aurait été une erreur de la part d'Amaury sport organisation de ne pas accepter que le départ du 100e Tour de France ne soit pas donné de Corse."
 
Les trois étapes en direct 
Le raisonnement semble avoir été entendu par ailleurs puisque le directeur du Tour a annoncé que les trois étapes, qui n'ont habituellement droit qu'à quelques images sur France Télévision, seront cette année diffusées in extenso et en direct !
"On célèbrera certes l'aspect sportif mais l'aspect esthétique de l'Île, son patrimoine et ses mille et un sites méritaient bien que France Télévision les mette en valeur."
Après quoi Paul Giacobbi et ses hôtes, qui avaient déjà eu l'occasion d'appréhender les saveurs incomparables de l'Île purent mieux encore, comme bien l'on pense, les savourer à la faveur du coktail concocté, avec succès, par le Corsica.
C'est l'heure à laquelle, sans qu'il y ait eu lien de cause à effet, l'on vit des ministres du Gouvernement comme Pierre Moscovici, Frédéric Cuvillier ou des anciens ministres tel Xavier Bertrand, venir partager les toasts et le verre de l'amitié...
Mais par-delà le clin d'oeil, l'on se félicitait autour de la profession, réunie, du grand pas effectué par les produits corses vers le plus haut niveau de qualité et auprès des plus grands noms de l'art culinaire.
Le restaurant pédagogique A Corsica de l'Afpa peut en témoigner...





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40975 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348