Corse Net Infos - Pure player corse

Purticciolu : Des nurseries côtières dans le Cap Corse


Rédigé par le Lundi 10 Avril 2017 à 17:14 | Modifié le Lundi 10 Avril 2017 - 19:52


Porté par la Plateforme Sttella Mare (CNRS- Université de Corse), le projet CREANURS, qui a été présenté ce lundi après-midi, consiste en la mise en place, dans le port-abri de Purticciolu, dans le Cap Corse, d'habitats de petite taille remplaçant un habitat naturel dégradé ou bien offrant des surfaces supplémentaires pour favoriser la reproduction des géniteurs et le taux de survie des jeunes stades. CREANURS permettra ainsi de maintenir voire d'augmenter la biodiversité marine locale et les populations halieutiques faisant l'objet d'une exploitation économique ou de loisir. Les explications de Sylvia Agostini, maître de conférences à l'Université de Corse, responsable scientifique du projet


Purticciolu : Des nurseries côtières dans le Cap Corse
La concrétisation de la première étape du projet CREANURS (CREAtion de NURSeries côtières spécifiques)  a été marquée par une petite cérémonie sur le quai du petit mais splendide port-abri de la marine de Cagnanu.
Sur place, pour saluer et s'associer à l'initiative, il y avait  Albert Mattei, le maire de Caganu, Anne-Laure Santucci, conseillère territoriale représentant l'office de l'Environnement et de l'exécutif territorial, François Orlandi, président du Conseil départemental de la Haute-Corse, Dominique Cervoni, maire de Luri représentant de la communauté des communes du Cap Corse et bien sûr Antoine Aiello, Professeur à l'Université de Corse et directeur de la plateforme Stella Mare, Sylvie Agostini,  responsable scientifique du projet, Jean-Valère Geronimi, président du CPIE Bastia Marana Golo Méditerranée etc…


Le projet CREANURS ?
Il répond à trois objectifs majeurs :
Il s'agit essentiellement de maintenir a biodiversité littorale en offrant, notamment, des zones refuges supplémentaires à celles déjà existantes naturellement. De la sorte, ces habitats adaptés aux jeunes stades de développement d’espèces halieutiques permettront d'augmenter leur taux de survie face à la prédation.

Autre souci des concepteurs du projet : soutenir les activités de pêche en offrant des micro-habitats spécifiques à des espèces d'intérêt économique sur des zones pauvres ou dégradées, ce concept visant à développer le potentiel de pêche sur des zones faciles d'accès mais pauvres en habitats naturels et ressources halieutiques.

Il s'agit enfin de contribuer à la restauration d'écosystèmes dégradés  à partir d'un procédé qui vise à restaurer la fonction écosystémique de nurseries en remplaçant celles des petits fonds rocheux et sableux qui ont été soustraits par les aménagements littoraux.
 

L'expérience de Purticciolu, lieu choisi  pour la qualité exceptionnelle du milieu et les possibilités de surveillance. va se poursuivre pendant près d'un an.
On saura, véritablement, à ce moment-là si elle pourra être exportée ailleurs.
Sylvia Agostini a dit son bon espoir à l'heure où les dernières nurseries étaient mises à l'eau.
Mais ainsi que l'a souligné Antoine Aielllo, qui au passage n'a pas manqué de rappeler la forte implication de Gérard Romiti - président du comité national des pêches maritimes -en faveur du projet, la recherche nécessite du temps.
Celle inhérente à CREANURS ne dérogera pas à la règle, et si lundi, elle a pris l'eau, elle n'en a pas moins mis bon cap sur l'avenir !
 


Nurseries Purticciolu
  • Nurseries Purticciolu
  • Nurseries Purticciolu
  • Nurseries Purticciolu
  • Nurseries Purticciolu
  • Nurseries Purticciolu





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Août 2017 - 11:45 Bastia : Evviva San Roccu

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 89997 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47144 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39375 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 422