Corse Net Infos - Pure player corse

Prunelli di Fium'Orbu : Vols à répétition dans le cimetière


Rédigé par Patrick Bonin le Mercredi 8 Juin 2016 à 15:38 | Modifié le Vendredi 10 Juin 2016 - 01:07


Depuis plusieurs mois déjà, les tombes de plusieurs familles font l'objet de vols de petits matériels de décoration et de pots de fleur. Pour une maman meurtrie, la coupe est pleine. Elle déposera une plainte dès vendredi à la gendarmerie de Ghisonaccia.


C'est une mère triste mais en colère qui a constaté le vol de la composition florale.
C'est une mère triste mais en colère qui a constaté le vol de la composition florale.
Il était huit heures mercredi matin lorsque, comme tous les matins depuis la disparition de son fils , Sylvie Petrucciani se rend au cimetière de Migliacciaru pour se recueillir.  Lorsqu'elle arrive devant la sépulture de son fils Thomas, disparu le 8 août 2013 lors d'un accident de la circulation, elle constate avec stupeur qu'une composition florale a été volée.  Une composition qu'elle avait achetée moins d'un mois auparavant.  Entre dégoût et stupéfaction, la mère de famille ne peut cacher sa colère : "C'est incroyable, cela arrive souvent, à croire que quelqu'un vient de temps en temps faire son marché pour décorer sa propre maison".   
Il est vrai que depuis quelques mois, de nombreuses sépultures ont été dépouillées  d'objets de décoration comme des luminaires à énergie solaire et des compositions florales.  
Ce type de larcin ne peut être banalisé car en ce cas particulier, on ne parle pas de simples objets mais de l'expression d'un lien d'amour fort qui relie la famille au disparu.  En d'autres temps, dans un passé lointain, il était de coutume d'enterrer ses morts avec de la nourriture ou des objets familiers.  Les humains reliaient ainsi le monde d'en haut avec le monde d'en bas en vivifiant , entretenant cette quintessence qui relie les familles au défunt. Aujourd'hui, les fleurs sont cette quintessence vivante dont se nourrissent les âmes des personnes aimées disparues.  Briser ce lien par de la basse rapine  est une véritable atteinte au sacré, le viol d'une relation intime qui unit les familles.  


Loin d'être isolé, le cas de Sylvie Petrucciani se répète dans les travées du cimetière.  Francis Carlotti, le père de Patricia, disparue également lors d'un tragique accident de la route accompagnera Sylvie Petrucciani pour tous deux déposer plainte  à la gendarmerie dès vendredi.
Tout comme les atteintes aux morts de la grande guerre à l'instar du monument aux morts de Cagnanu, ces faits sont intolérables, fragilisant un peu plus une société insulaire dont les valeurs et notamment le respect du aux disparus est prépondérant culturellement.

Le maire de la commune s'indigne et condamne

Pierre Siméon de Buochberg maire de la commune de Prunelli di Fium'orbu condamne ces actes : " On ne respecte plus rien. Après avoir constaté des vols dans le cimetière de Migliacciaru, j'avais pris la décision en novembre 2013 déjà de fermer les portails de l'entrée principale pour condamner l'accès aux véhicules mais la solution n'était pas satisfaisante  car les usagers du cimetière se sentaient doublement pénalisés.  Et les voleurs  les plus motivés pouvaient enjamber le mur d'enceinte.  J'appelle donc à plus de civisme par respect pour les personnes endeuillées et je demande aux auteurs de cesser de profaner nos tombes afin de retrouver de la sérénité dans nos lieux de recueillement" explique le maire qui ajoute :" J'ai décidé de déposer plainte contre x et j'ai demandé aux gendarmes d'effectuer des patrouilles régulières notamment la nuit. J'invite toutes les victimes à leur signaler ces délits et profanations de leurs tombes".
Abasourdi par ces faits qui perdurent depuis de nombreuses années le maire  conclue :" Je suis consterné de voir que de tels actes peuvent être perpétrés chez nous en Corse, alors que le respect des morts est l'un des piliers de notre identité".

Un aménagement prochain du cimetière devrait prendre en compte cette problématique même si les solutions ne présentent pas, quelqu'en soit la teneur, une garantie certaine de ne plus voir ce genre d'exaction bien regrettable se renouveler.    



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41466 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37496 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33684 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37