Corse Net Infos - Pure player corse

Propriano : La philosphie du programme de Cambia Insemi-Pour un autre avenir


Rédigé par le Samedi 8 Mars 2014 à 23:04 | Modifié le Samedi 8 Mars 2014 - 23:23


Parce que notre cité est en passe de perdre ses atouts majeurs de développement à savoir, sa qualité de vie et son attrait touristique, « Cambia Insemi » veut remettre le citoyen au centre de la vie communale en retrouvant l’équilibre nécessaire entre projets structurants et mieux vivre au quotidien, dans une nouvelle philosophie du « vivre ensemble » et du développement durable" estime le docteur Jacques Luciani qui mène la liste d'oppposition à Propriano


Propriano : La philosphie du programme de Cambia Insemi-Pour un autre avenir
"Parce que notre cité est en passe de perdre ses atouts majeurs de développement à savoir, sa qualité de vie et son attrait touristique, « Cambia in semi » veut remettre le citoyen au centre de la vie communale en retrouvant l’équilibre nécessaire entre projets structurants et mieux vivre au quotidien, dans une nouvelle philosophie du « vivre ensemble » et du développement durable. Ecrire une nouvelle façon d’appréhender l’avenir qui seule permettra à chacun de trouver sa place dans une cité plus juste. Il ne suffit plus aujourd’hui de faire pousser les projets immobiliers pour rendre la ville plus prospère. La richesse de Propriano réside essentiellement dans la qualité de vie qu’elle peut apporter à ses résidents et ses visiteurs et est, seule, capable dans un développement maitrisé d’être créatrice d’emplois. Hors, aujourd’hui nous sommes loin du compte" estime le docteur Luciani.
Pour appliquer cette politique, il sera nécessaire d’instaurer une concertation, entre les citoyens et la municipalité, axée sur trois points majeurs :
- Le conseil municipal, expression de la démocratie représentative, sera le vecteur de la démocratie participative. Le règlement intérieur du conseil municipal sera respecté notamment son article 7 qui organise les commissions permanentes des élus, leur coordination et permet la mise en place des commissions extra municipales mobilisées sur les problèmes majeurs de notre ville et dont la durée d’action est fonction du dossier à traiter. Les commissions extra municipales exprimeront un avis qui sera pris en considération lors des débats et du vote du conseil municipal. La municipalité œuvrera à restaurer la confiance avec les associations, expression de l’engagement civique des citoyens. Ce ne sont pas les associations qui créent les problèmes, elles les mettent en évidence. Ce sont des sentinelles. 
Un adjoint sera délégué aux relations avec les associations. L’écoute et la disponibilité des élus sera totale. Des permanences seront organisées pour permettre la fréquentation di a casa cumuna en dehors des horaires administratifs.
 
- L’espace essentiel de la concertation entre les citoyens et la municipalité seront cependant les comités de quartiers, lieu de discutions, d’échanges démocratiques avec pour objectif l’amélioration de la vie au quotidien, la valorisation et la promotion des quartiers, qui n’ont pas tous les même besoins, avec le soutien actif de la municipalité. Le comité de quartier constitué librement en association de fait ou 
plus structuré en association loi 1901 s’organise en autonomie sans esprit partisan. La présence d’un élu municipal référent donne la dimension d’un lien entre la démocratie participative et la démocratie représentative élue. Les référents des différents quartiers seront sous la responsabilité de l’adjoint délégué aux associations. Cette collaboration étroite permettra de dépasser les particularismes au profit de l’intérêt commun.
 
- La responsabilité des élus reste totale. C’est au conseil municipal que reviendra la décision finale au travers d’une gestion ouverte, transparente et vertueuse remettant le citoyen au centre de la vie c ommunale. Fort des engagements pris avec les proprianais notre programme dans cette nouvelle philosophie du « vivre ensemble » s’articulera autour de quatre points fondamentaux :
- Développement économique dans le respect du développement durable dû à nos enfants
- Promotion d’une nouvelle politique sociale
- Une vision équilibrée du développement urbain
- Une gestion vertueuse
Nous pensons qu’il est souhaitable que Propriano abandonne la gestion autocrate de ces dernières années pour se diriger vers une nouvelle gouvernance proche des citoyens seule capable d’assurer un avenir serein.
Une réunion publique aura lieu à la salle de la mairie, port de plaisance le 16 mars à 18 heures. Elle sera suivie d’un apéritif.



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 31 Mars 2014 - 19:12 Le nouveau conseil municipal de Sartene

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Menu







Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





 


LE FIL ACTU
VIDEOS LES + VUES
85593 vues - Charles Monti