Corse Net Infos - Pure player corse

Projet de cité administrative sur la base d’Aspretto : "Trop de points noirs et pas de concertation !"


Rédigé par Antoine Santu le Jeudi 15 Décembre 2016 à 16:57 | Modifié le Jeudi 15 Décembre 2016 - 19:01


Quel avenir pour l’ancienne base Aéronavale d’Aspretto ? Chacun raconte la sienne mais l’Etat veut regrouper tous ses services sur la base militaire pour améliorer les conditions de travail de certains services de l’Etat logés dans des locaux inadaptés dans un souci d’économie. En clair, mutualiser les espaces collectifs (crèche, restaurant, salle de sports) ce qui ne semble pas convenir à beaucoup de personnes. Les syndicats CFDT et SNPASS-FO de l’ARS, DDTM 2A, DRJSCS et DDCSPP ne veulent même pas en entendre parler et ils le disent


Jeudi matin, au cours d’une conférence de presse donnée à même la rue, avec distribution de tracts, les personnels de l’ARS et d’autres services de l’Etat se sont réunis pour dire « non à une cité administrative en quarantaine » et sont descendus dans la rue pour dénoncer certaines décisions relatives à une éventuelle installation des services sur l’ancienne base militaire d’Aspretto.
Porte-parole des syndicats, José Ferri, a relevé un certain nombre de points noirs qui, selon lui: « mettent en cause la faisabilité globale de ce projet au détriment de l’intérêt des agents, des usagers et du service public et au-delà de toute la population du grand Ajaccio. » Et de citer :
  • L’accessibilité du site via un seul accès : un rond point du Corse Azur déjà saturé, une route exigüe sur laquelle devront se croiser agents, usagers, riverains et entreprises d’Aspretto
  • L’implantation d’un feu tricolore comme la solution unique pour fluidifier la circulation à hauteur de l’hôtel Spunta di Mare
  • L’accès nord n’est pas envisageable pour cause de zone Seveso
  • L’ensemble des aménagements prévus pour améliorer l’accès irréalisable, en l’état (parking, transports en commun, pistes cyclables, navettes maritimes, élargissement des voies…)
  • Aucune réflexion et vision d’ensemble sur l’aménagement et le développement global et des transferts d’activité en perspective (nouvel hôpital, cité administrative, zone commerciale…)
  • La promesse d’un restaurant administratif privilégiant la production locale s’envole
« Ce projet, non concerté, non coordonné, porteur de mauvaises conditions de travail et générateur de nuisances supplémentaires pour les usagers, est inacceptable. C’est la raison pour laquelle l’ensemble des organisations syndicales sollicitent une réunion d’urgence avec l’ensemble des parties prenantes (Etat, CTC, CAPA et ville d’Ajaccio) pour apporter une réponse claire à l’ensemble des points noirs soulevés par l’intersyndicale. "





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 88392 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 45227 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39108 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 389