Corse Net Infos - Pure player corse

Prisonniers politiques : Associu Sulidarità distribue une lettre ouverte des familles


Rédigé par le Samedi 16 Janvier 2016 à 17:52 | Modifié le Samedi 16 Janvier 2016 - 18:09


Les familles des prisonniers politiques de l'Associu Sulidarità vont distribuer ce dimanche à 15 heures, et de façon simultanée en plusieurs points de l'île, une lettre relative à leur situation dans les prisons de Fleury-Mérogis et de Bois d'Arcy.


Prisonniers politiques : Associu Sulidarità distribue une lettre ouverte des familles

Par la présente, nous tenons à dénoncer la situation de nos pères, fils ou époux incarcérés .
Après un incident dans une cours de promenade (blocage), Xavier Ceccaldi et Cedric Courbey ont été accusés à tort, par un surveillant, d'être les possibles fomenteurs du mouvement .

Les événements qui ont suivi sont d'une extrême gravité :
– ils ont été sortis manu militari de leurs lits aux alentours de 22 heures, puis descendus au mitard, menottés, en tee shirt et en short sans pouvoir s'habiller.
– Dans une cellule de 4m2 (taille d'un chenil) , ils ont du patienter 72 heures dans un froid extrême car une trappe faisant office de fenêtre était restée ouverte.
– Jeudi, ils sont passés en conseil de discipline vêtus d'habit " prêtés " quelques minutes avant leur audition.
– Sans les écouter, ils ont écopé de 20 jours de mitard. Cette condamnation dans un dossier vide est scandaleuse.

A Bois D'arcy, c'est Nicolas Battini qui a dû subir les pratiques abjectes de certains surveillants : à la veille d’un examen universitaire, dimanche au soir, un surveillant a délibérément refusé de réactiver le courant dans sa cellule après une panne d’électricité, l’empêchant ainsi d’accéder à ses révisions sur l’ordinateur. Comme il a protesté il a été jeté au mitard.

Comment pourrions nous rester sans réaction ?
Comment pourrions nous supporter de savoir nos maris, frères, enfants traités de la sorte sans rien faire.
Si l'administration pénitentiaire a pour but de briser les détenus, alors elle doit se réformer en profondeur.

Par cette lettre ouverte nous tenons à dénoncer ces atteintes à la dignité humaine contre des patriotes corses. Nous nous demandons aussi qui organise cette oppression, qui laisse certains surveillants pratiquer ces humiliations.
Nous exigeons le retours de nos enfants en Corse !


 
Associu Sulidarità se rassemblera et distribuera la lettre à 15 heures
- Au croisement de Crucetta a Luciana

- A la gare de Corti
- Au feu rouge d'Olmetu
- Au feu rouge de Sainte Lucie de Porto-Vecchio
- Devant la préfecture d'Aiacciu
- Rond point de Ghisonaccia 
- L'Île Rousse rond point du Fogata





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:15 Festa di a Nazione in Miomu : A scola canta è incanta

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85503 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40930 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348