Corse Net Infos - Pure player corse

Prise d'otages à l'aéroport de Calvi pour… l'exercice Corbelle 16 "Full scale" 36 heures "non-stop"


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mercredi 25 Mai 2016 à 18:42 | Modifié le Jeudi 26 Mai 2016 - 17:37


A l'initiative du Haut comité français pour la défense civile (HCFDC ) au travers de sa filiale Resiliency, et le Service d’incendie et de secours de Haute-Corse (SDIS2B) a débuté mardi soir à Calvi l'exercice Corbelle 16 « Full Scale », 36 heures non stop. D'importants moyens sont mobilisés pour cette exercice grandeur nature ayant pour thème la gestion de crise et de sécurité civile. 48 stagiaires venus du continent participent à cette session nationale « Pilotage et gestion de crise ». Au programme : une prise d’otages, un séisme et ses conséquences en termes de secours à victimes, une évacuation de ressortissants sur un territoire étranger...


Prise d'otages à l'aéroport de Calvi pour… l'exercice Corbelle 16 "Full scale" 36 heures "non-stop"

Corbelle16 "Full Scale", 36 heures "non-stop", c'est incontestablement l'exercice le plus important qui existe au plan national, en matière d'entraînement à la gestion de crise, pour des stagiaires des secteurs privés et publics.
250 militaires et sapeurs-pompiers ainsi que 30 animateurs ou conseillers sont déployés sur le terrain au profit de 48 stagiaires..
Pour cette exercice de grande envergure, c'est la microrégion de Balagne qui, comme l'année dernière, a été choisie, et plus particulièrement le secteur de Calvi-Calenzana.
Les stagiaires sont arrivés à 17 heures au PC opérationnel installé dans la zone de l'aéroport Calvi-Balagne.


Après un premier breifing dirigé par Christian Sommade, délégué général du Haut Comité Français pour la Défense Civile (HCFDC) et le commandant Patric Botey, chef du Groupement  territorial de Balagne au SDIS 2B  ainsi que différents intervenants, les choses sérieuses devaient débuter peu après 20 heures avec une alerte de prise d'otages dans la zone de l'aéroport Calvi-Balagne.


Il est très exactement 20h17 lorsque sur le parking  de la zone arrière  de l'aéroport surgissent deux fourgonnettes blanches. Des hommes armés et cagoulés se dirigent vers un groupe de civils et militaires. Sans ménagement, après avoir tiré quelques rafales d'armes de guerre, ils plaquent au sol les plus récalcitrants avant de les conduire de force vers leurs véhicules. La scène ne dure que quelques minutes, les assaillants, vraisemblablement des terroristes,  s'engouffrent dans leurs véhicules et prennent la fuite avec leurs otages, au nombre d'une dizaine en criant "Allah Akbar".


L'alerte est aussitôt donnée. Au PC opérationnel de Calvi mais également au Centre de gestion de crise à Bastia et à Paris où la salle de crise du HCFDC  assure l'animation haute de l'exercice et la pression médiatique simulée en continu: flashs TV en direct, avec 3 JRI, en Corse, qui réalisent des reportages et des interviews en direct de Bastia et Calvi...
Les militaires du 2e REP de Calvi sont mobilisés pour retrouver les otages, avant de donner l'assaut et tenter des les exfiltrer.
Une longue attente débute.


Sur place au PC opérationnel, sont présents Alain Thirion, préfet de Haute-Corse, François Orlandi, président du Conseil départemental, Jean-Toussaint Guglielmacci, adjoint au Maire de Calvi, conseiller départemental de Calvi, le colonel Charles Baldassari, directeur du SDIS de Haute-Corse, le colonel Jean-Michel Meunier, chef de corps du 2e REP, le commandant Patric Botey, chef du Groupement territorial Balagne au SDIS de Haute-Corse.....
Les nombreux médias sur place se tiennent informés de l'évolution de la situation.
La nuit s'annonce longue.

 






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85341 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40811 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346