Corse Net Infos - Pure player corse

Prise d'armes et défilé en ville pour le cinquantenaire de l'arrivée du 2e REP à Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 18 Mars 2017 à 12:05 | Modifié le Samedi 18 Mars 2017 - 19:15


Pour marquer le 50é anniversaire de l'arrivée du 2e REP à Calvi, une impressionnante prise d'armes a eu lieu samedi matin sur le port de commerce de la cité Semper fidélis, en présence de nombreuses personnalités et d'une foule nombreuse


Prise d'armes et défilé en ville pour le cinquantenaire de l'arrivée du 2e REP à Calvi

"Aux  côtés des autorités locales, de votre Mmire, Ange Santini, 1ere classe d'honneur de la Légion Etrangére, à toute la population calvaise, que ce cinquantenaire soit pour vous tous l'occasion de nous remémorer l'histoire prestigieuse des légionnaires parachutiste, et de célébrer leur parfaite intégration dans la cité.
"Semper Fidélis" guide Calvi, "Honneur et fidélité" est notre devise. Que ces noces d'or sèment la valeur éternelles des fidèles. More Majorum".

Ces quelques mots prononcés par le général de division Jean Maurin, commandant la Légion Etrangére pourraient à eux seuls résumer cette prise d'armes qui a eu lieu ce samedi à 10h30, sur le terre-plein du Port de commerce.
Un emplacement voulu par les autorités militaires,  pour être  comme un symbole, au cœur de la ville, au plus près de la population.
La foule se pressait nombreuse pour assister à cette cérémonie du cinquantenaire.


Le Régiment rassemblé, le  colonel Jean de Monicault, chef de corps du 2e REP passait les troupes en revue, aux sons de la musique militaire des parachutistes, venue tout spécialement de Toulouse, avant d'accueillir les autorités civiles et militaires, au rang desquelles le maire de Calvi, Ange Santini, le général Jean Maurin, commandant la Légion Etrangére qui présidait la cérémonie, le général Eric Bellot des Minières, commandant la 11e brigade parachutiste, Jérôme Seguy, sous-préfet de Calvi et Elisabeth Santelli, conseillère départementale Calvi-Balagne.
Après le salut au drapeau, les autorités regagnaient  leur emplacement.
La prise d'armes se poursuivait par une remise de décorations à 12 militaires qui se sont illustrés sur différents théâtres d'opérations (voir plus bas).


Dans son ordre du jour N°23, outre les propos cités en préambule, le Général Maurin, retraçait ces cinquante années du 2e REP à Calvi:
"Il y a 50 ans, 19 années après la création des légionnaires parachutistes, votre drapeau foulait pour la première fois le sol de la Métropole, ici à Calvi, sa garnison dont il partage désormais sa vie. 
Au cours des 14 années de guerre en Indochine puis en Algérie, nos anciens menèrent  des combats pour gagner par leur sang la fourragère aux couleurs de' la Légion d'honneur, comme leurs frères du 1er REP, celle de la Médaille Militaire.
Ils ont gardé en mémoire tous ces sacrifices en remportant de Sétif leur Monument aux Morts qui domine désormais la place d'Armes du Camp Raffalli. Il est aujourd'hui le vôtre et veille sur vous tout le temps.
Après la Guerre d'Algérie, après 5 ans à  Bou Sfer, votre régiment regarde vers l'avant, sous le commandement énergique  et visionnaire du lieutenant-colonel  Taillot et le lt colonel Arnaud de Foïard, en spécialisant les compagnies et en préparant dès 1963 l'implantation sur Calvi qui venait de connaître la triste dissolution du 1er Bataillon Parachutiste de Choc. Ce Bataillon calvais né en 1943 de l'amalgame des commandos volontaires débarqués par le sous-marin Casabianca et de résistants et qui forgea son âme à la Caserne Sampiero.
En 1963, puis à tour de rôle, une compagnie en mission de 3 mois.
Votre régiment arriva à Calvi au printemps 1967 par Breguet, Nord-Atlas et bateau, le Saint Hélène.
Il fut accueilli par par le Dr Jean-Félix Orabona, Maire de Calvi, le commandant du Groupement d'Instruction de la Légion Etrangère et les anciens du Bataillon de Choc.
La première page du livre prestigieux que le 2e REP écrit depuis 50 ans en Corse.
l'histoire de votre régiment est donc désormais étroitement liée à celle de Calvi.
C'est la même famille qui avance du même pas et qui prouve la sagesse de la décision cinquantenaire d'accueillir avec détermination et confiance les Légionnaires Parachutistes.
Cette sagesse s'est perpétuée jusqu'à nos jours et à travers l'attachement réciproque du régiment à ces communes de Balagne.
Calvi, ville de garnison depuis  le 13e siècle, toujours fidèle, première place forte de Corse, jamais rendue, comme les légionnaires de Camerone.
Soldats et Calvais se défendirent jusqu'à l'ultime sacrifice contre les Anglais à qui ils présentèrent les armes aux survivants lorsqu'ils prirent la citadelle en août 1794.
Le monument aux morts de la Ville de Calvi sur lequel sont inscrits depuis peu le nom des légionnaires récemment tombés en opération est la pour nous le rappeler
La Garnison de Calvi, la terre corse,  forgent au quotidien les qualités du 2e REP: disponibilité, cohésion, goût de l'effort et du dépassement de soi.
Ces qualités font la différence au combat, attisées dans la garnison, dans les montagnes, le maquis corse, elles sont à l'origine de vos sacrifices opérationnels à Kolwezi, a Beyrouth, au Tchad, en ex Yougoslavie, en Côte d'Ivoire, en République Centre africaine comme en Afghanistan et au Mali.
J'exprime à la population de Calvi et de Balagne et à tous ses élus venus si nombreux aujourd'hui ma reconnaissance émue, pour le soutien que vous portez aux familles des légionnaires parachutistes en opération, dans le partage de  nos joies comme aujourd'hui mais aussi lors de nos peines.
On n'oubliera jamais la présence de tous les maires de Balagne et de la population venus en foule pour les honneurs militaires rendus à nos morts du Mont Garbi ou plus récemment à ceux d'Afghanistan et du Mali".

Aux rythmes de la Musique Militaire des Parachutistes et sous les applaudissements de la foule, le Régiment défilait avec à sa tête le colonel Jean de Monicault, chef de corps du 2e REP.
Un vin d'honneur devait suivre.


Les décorés lors de la prise d'armes

Au nom du président de la République, le Général Maurin a décoré de la Médaille Militaire l'adjudant de réserve Eric Laurents
Ont ensuite été décorés au nom du ministre de la Défense de la Croix de la Valeur Militaire, avec étoile de bronze:
Caporal Lek Sen
Sergent Clovis Da Silva
Sergent Alexandre Janvier
Caporal-chef  Kenshin
caporal Gaël   Delcor
Médaille d'or de la Défense Nationale avec Etoile de bronze:
Caporal-chef Zoran Zivanovic
Adjudant-chefpatrice Brisse
Adjudant-chef Roman Simak
Sergent Robert Vanicek
Caporal Olivier Barret
Caporal Alan Hoang.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90642 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47696 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39538 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 434