Corse Net Infos - Pure player corse

Prêt d'honneur et fonds de garantie pour les jeunes agriculteurs


Rédigé par le Mardi 13 Novembre 2012 à 16:09 | Modifié le Mercredi 14 Novembre 2012 - 10:09


Un prêt d'honneur et un fonds de garantie : la Collectivité territoriale de Corse, l'Office de développement agricole et les associations Corse Initiative Réseau et Corse Active ont décidé de se retrousser mutuellement les manches pour permettre aux jeunes agriculteurs d'aborder dans les meilleures conditions leur installation.


Mardi matin à Bastia, après que Jean-Louis Luciani, président de l'Odarc, ait rappelé la philosophie qui a guidé l'initiative de l'Odarc puis la démarche commune, un accord a été définitivement scellé et le nouveau dispositif présenté par Isabelle Caggini de Corse Active et Charles Colombani de Corse Initiative réseau (Voir ci-dessous).
Un dispositif qui découle d'un constat : celui de la problématique du financement bancaire qui, commune à toutes les secteurs d'activité est, depuis plusieurs années, très accentuée dans le secteur de l'agriculture.
Jean-Louis Luciani qui, dès son arrivée à la tête de l'Odarc, a pris le parti de se mettre à l'écoute de tous s'est alors notamment posé la question de savoir pourquoi la CTC, présente sur d'autres fronts, ne menait d'action spécifique au développement agricole ? Et ne disposait pas davantage de dispositif susceptible lié aux garanties bancaires.
D'où un rapprochement avec de nombreuses structures. Et de ce partenariat avec Corse Active et Corse Initiative réseau.
De sacrés atouts pour permettre aux jeunes agriculteurs d'accéder au crédit bancaire en dépit leur statut de " jeune " et " d'agriculteur ".
Ainsi Corse Active assure t-elle le fonds de garantie bancaire et Corse Initiative Réseau le fonds d'avance remboursable qui faisaient l'objet de la convention de mardi que la CTC est la deuxième collectivité à mener à bien au niveau européen.
Mais pour combien d'agriculteurs ?
" Il y a  aujourd'hui une installation pour quatre départs à le retraite " précise Jean-Louis Luciani. "La production est stable pour l'instant et les structures sont plus modernes, mais à ce rythme nous irons au-devant de difficultés " commente le président de l'Odarc. Il nous faut, désormais, travailler à la formation mais aussi au règlement de ces problèmes financiers. Et avec cette possibilité d'accès au financement, on peut leur apporter des solutions."


Comme des créateurs d'entreprises

Prêt d'honneur et fonds de garantie pour les jeunes agriculteurs
Autre aspect, non négligeable, sur le nouveau cheminement des jeunes agriculteurs : " Ils sont traités comme l'ensemble des créateurs d'entreprises. Ils ont recréé la confiance, en tout cas ils sont dans un état d'esprit différent d'il y a 30 ou 40 ans en arrière. Ils gèrent une entreprise certes liée à la terre, mais une entreprise."
"Et je crois à cette génération qui arrive. A nous puisssance publique d'imaginer la possibilité de leur développement " poursuit Jean-Louis Luciani qui rappelle que ce développement c'est l'investissement " et l'investissement il faut le financer."
A défaut , il faut bricoler et la lassitude suit.
" Agricuteur, c'est aujourd'hui, un métier d'avenir. Celui qui veut s'installer, au-delà du problème foncier, dispose de toutes les armes et de tous les outils pour avancer."
A titre d'exemple tous les partenaires qui interviennent dans le cadre de la convention ont rappelé que le comité de bénévoles qui se penche sur le nouveau dispositif a, déjà, trois avis favorables au financement de dossiers émanant d'un viticulteur et de deux apiculteurs.

Corse Active et Corse Initiative Réseau

En 2011, Corse Active a soutenu 175 entreprises et 782 emplois dont 190 créés. Isabelle Caggini a rappelé également que durant la même période Corse Active a engagé 3 millions d'euros.

Charles Colombani a souligné pour sa part que Corse Initiative Réseau aide depuis 12 ans toutes les personnes physiques à devenir bancarisable. Ainsi Corse iniative instruit 60 à 70 dossiers par an avec un taux de "casse" de 1,5% à peine. "Le mot honneur qui qualifie notre prêt représente une importance capitale "a expliqué Charles Colombani.

C. M
----
Outre les personnes déjà citées participaient à cette présentation : 

Christian Benedetti, directeur de l'ODARC 
Jean-Christophe Finidori directeur de Corse active
Christophe Graziani, directeur d'Initiative Corse
Serena Battestini, chargée de projet pour les 2 structures.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40975 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348