Corse Net Infos - Pure player corse

Préfets de Corse : "La continuité territoriale est assurée"


Rédigé par le Samedi 5 Juillet 2014 à 00:55 | Modifié le Samedi 5 Juillet 2014 - 01:37


Dans un communiqué, les préfets de Corse-du-Sud et de Haute-Corse soulignent qu'après dix jours de conflit social à la SNCM, malgré de réelles difficultés, la continuité territoriale est assurée en Corse.


Le trafic de la CMN, co-délégataire de la délégation de service public, à la suite du blocage de son navire le Kalliste au port de Marseille, a été réorienté vers Toulon, sous l’autorité de la collectivité territoriale de Corse, autorité organisatrice des transports maritimes.

 

Les transports de passagers sont assurés, à l’heure actuelle, sans qu’aucun voyageur ne soit laissé sans solution, grâce aux capacités restantes des compagnies opérant depuis Toulon, Nice ou l’Italie.

 

Sur le plan du fret, l’utilisation temporaire du port de Toulon par la CMN pose certaines contraintes logistiques aux transporteurs utilisant cette compagnie, et qui se sont réorganisés en conséquence. Toutefois, la CMN a accéléré ses rotations et une réflexion est en cours sur le développement de nouvelles capacités. 

 

Pour leur part, les services de l’Etat se sont pleinement mobilisés pour faciliter cette adaptation : un arrêté dérogatoire permettant le débarquement des passagers sur le quai de Brégaillon, dans une enceinte militaire a été pris, et les dockers du port de Toulon ont été réquisitionnés par le Préfet du Var. La circulation des poids-lourds a également été exceptionnellement autorisée ce week-end sur l’ensemble de la Corse, mais aussi, sur le continent, dans les départements du Bouches-du-Rhône comme du Var. 


Surtout, la libre-circulation est assurée dans les ports de Corse, qui continuent donc à recevoir fret et passagers.

 

Cette situation n’est toutefois pas sans créer des difficultés importantes. Celles-ci ont été évoquées par les représentants des forces vives socio-économiques de l’île, qui ont été longuement reçus ce jour en préfecture, à Ajaccio comme à Bastia.

 

L’Etat est pleinement conscient que la réussite de la saison estivale est vitale pour l’économie de la Corse.

 

Dès la semaine dernière, un guichet unique a été ouvert (corse.pole3e@direccte.gouv.fr ) afin de permettre aux entreprises qui le souhaitent de faire valoir leurs difficultés auprès de toutes les administrations et organismes intéressés.

 

Par ailleurs, l’Etat multiplie les initiatives pour aboutir à une solution de fond au conflit, et à un retour à la situation normale dans les meilleurs délais.

 

Ces difficultés, réelles, et ces inquiétudes, légitimes, ne doivent toutefois pas conduire à des débordements.

 

Ainsi, il est regrettable que les forces de l’ordre aient dû intervenir le 3 juillet dernier à l’occasion d’incidents survenus entre des manifestants et les marins grévistes du bateau de la SNCM le Jean Nicoli.

 

Ces affrontements en pleine saison touristique nuisent à l’attractivité et à l’image de l’île, alors que l’ensemble des partenaires de la continuité territoriale est mobilisée pour aider et soutenir la Corse, et atténuer l’effet de ce conflit social sur son économie.

La cellule de suivi se réunira à nouveau en préfecture le samedi 5 juillet à 9 heures. 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85597 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40997 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349