Corse Net Infos - Pure player corse

Pour les amateurs de bonne chère, la brasserie de Mezzavia tombe à pic


le Dimanche 28 Décembre 2014 à 16:17 | Modifié le Dimanche 28 Décembre 2014 - 16:33


Franz Lescat et Gérard Jourdan sont deux amis de longue date qui aiment la cuisine et les bonnes choses. Des épicuriens en quelques sorte qui ont roulé leur bosse de brasserie en restaurant et qui savent que le bien manger réconforte et apporte la satisfaction au quotidien. Celle du plaisir et du devoir accompli. Aussi, ont-ils eu l’idée de s’associer pour donner naissance à cette brasserie qui sent bon la convivialité


Pour les amateurs de bonne chère, la brasserie de Mezzavia tombe à pic
Tout a commencé un 13 juillet 2013, veille d’événement comme par hasard. L’établissement a été revu et corrigé par les deux amis, le chef s’est constitué une cuisine très fonctionnelle, à sa mesure, à sa passion surtout. Il faut dire que le bonhomme s’est spécialisé dans ce qui se fait de mieux pour les papilles, à savoir le sucré et le salé. Sa préférence, il ne s’en cache pas, va aux friandises dont il détient pas mal de secrets, mais lorsqu’il vous mijote un risotto aux fruits de mer, c’est le palais qui en prend un sacré coup (ou goût) et dès lors, on se rend vite compte que le cuisinier sait y faire. Franz Lescat a également un certain penchant pour les salades, qu’elles se nomment Finger food ou Burger Kichen, sans parler des nems qu’il confectionne avec talent.
Côté viandes, il s’est s’y prendre car ses stages effectués au sein de quelques bonnes tables de l’île ou du continent vous invitent à une revue détaillée pleine de saveurs. Le passage par l’école hôtelière lui a donné également le goût du poisson qu’il sait adapter à toutes les sauces pour le plus grand bonheur des gourmets.
 
Les gâteaux de Franz
Le dessert, élément indispensable du repas, à ce niveau là, on tombe dans le domaine du chef pâtissier : « J’ai commencé par la pâtisserie car j’estime que la fin du repas est importante et au fil de mes stages, l’expérience et la passion aidant, j’ai vite compris que la sortie de table devait impérativement s’accompagner d’une douceur. J’ai donc opté pour la pâtisserie traditionnelle avec quelques touches personnelles qui m’ont aussitôt dirigé vers quelques créations à partir des friandises basiques » explique Franz qui jette un regard vers sa vitrine abondamment garnie de belles choses qui attirent le visiteur.
Le reste est venu avec. La clientèle aussi et surtout l’ambiance des repas de midi que les habitués de la Brasserie de Mezzavia connaissent parfaitement aujourd’hui.
Il y a aussi cette ambiance qui s’est opérée en quelques mois et qui a fait de ce restaurant un lieu de convivialité où il fait bon marquer la pause et passer un moment ô combien agréable le midi.
J. F.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85149 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40747 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345