Corse Net Infos - Pure player corse

Pour conserver son logement, elle s'enchaîne à la sous-préfecture de Sartène


Rédigé par Vanina Bruna le Mercredi 28 Mai 2014 à 11:12 | Modifié le Jeudi 29 Mai 2014 - 13:57


Virginie Hervé mène un combat pour conserver un logement. Erilia menace de l'expulser dans les jours qui viennent. Elle a choisi aujourd'hui de s'enchaîner à la sous préfecture de Sartène en désespoir de cause. Erilia reste ferme sur ses positions.


Virginie Hervé est originaire de Sartène. Elle a quitté sa ville pour vivre avec son mari sur le continent. Lorsqu'elle se retrouve veuve, en janvier 2013, elle décide de rentrer auprès de sa famille, et c'est sa nièce, qui se propose de l'héberger en raison de ses modestes revenus. Sa nièce dispose d'un HLM et elle propose à sa tante de s'y installer et de ramener ses biens ici, puisque dorénavant elle y sera chez elle.
Le déménagement a lieu et Virginie s'installe avec ses meubles dans cet appartement trouvant, du coup, un peu de réconfort auprès des siens après la douloureuse perte de son mari.
Pour faire les choses en règle sa nièce aurait décidé, peu après de déclarer Virginie comme colocataire, mais Erilia aurait à l'époque refusé.
La vie a suivi son cours dans la petite ville de Sartène puis un jour la nièce de Virginie a décidé d'acheter un appartement. Et donc de déménager. Etant la seule titulaire du bail HLM, Erilia demande donc aujourd'hui à Virginie Hervé de quitter les lieux et de débarrasser ses biens afin de réattribuer cette HLM.
Il lui laisse un délai de quelques semaines pour vider l'appartement, dans le cas contraire la société se déplacera avec un camion pour effectuer elle même le déménagement. 
Virginie est aujourd'hui en situation de précarité, elle gagnerait 231 euros par mois et son RSA aurait été supprimé en janvier. Difficile pour elle de retrouver un logement décent et de pouvoir l'assumer financièrement.
En désespoir de cause, après avoir tout essayé, cette dame, âgée aujourd'hui de 71 ans a décidé de s'enchaîner à la sous préfecture de Sartène pour se faire entendre par Erilia qui campe sur ses positions depuis le début.
Le maire de Sartène lui même aurait téléphoné à la structure qui refuse catégoriquement de revenir sur ses positions, puisqu'effectivement, ce cas n'est pas une procédure classique d'attribution d'HLM.
Le maire et ses adjoints ont réaffirmé leur soutien à Virginie mercredi matin en se rendant sur les lieux ou elle s'est enchaînée.
A la même heure le standard Erilia de la région était injoignable.
Nous vous tiendrons informés dans la journée des suites données à cette affaire.




1.Posté par milellu le 28/05/2014 15:25 (depuis mobile)
Je suis la vice presidente de l association hamelioration de l habitat j ai bouge dz mon cote sur marseille j attend le coup de fil d ajaccio ils ont mon numero

2.Posté par Tomasi mj le 28/05/2014 17:15 (depuis mobile)
C'est ainsi qu' on chasse les corses de chez eux ! Vargugna... A la mairie d'agir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41480 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37500 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33686 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37