Corse Net Infos - Pure player corse

Poste d’Ajaccio : Le dialogue reprend entre grévistes et direction et s'interrompt aussitôt !


le Mardi 5 Août 2014 à 19:31 | Modifié le Mardi 5 Août 2014 - 21:14


Nouvel épisode mardi dans le dossier de la grève à la poste d’Ajaccio, avec une réunion entre une délégation des salariés grévistes emmenée par le porte-parole du syndicat CGT-La Poste Jean-Bernard Poli et les représentants de la direction au siège de l’entreprise. Une énième rencontre destinée à renouer un dialogue devenu très difficile ces derniers temps entre les deux parties. Malheureusement, la tentative de dialogue a de nouveau été rompue après un peu plus d’une heure de discussions.


La réunion entre les grévistes et la direction qui s'est tenue mardi n'a pas permis de renouer le fil du dialogue. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
La réunion entre les grévistes et la direction qui s'est tenue mardi n'a pas permis de renouer le fil du dialogue. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
C’était en quelque sorte « la réunion de la dernière chance », selon les propres termes du délégué CGT La Poste et porte-parole des grévistes Jean-Bernard Poli, lors de l’entrée de la délégation des salariés grévistes mardi après-midi au sein du siège de La Poste, pour une énième tentative de restauration du dialogue entre les deux parties.

« Un non catégorique sur toutes les propositions que l’on a pu faire » selon Jean-Bernard Poli
Malheureusement, au terme d’un peu plus d’une heure de discussions, la tentative a de nouveau tourné court. Les salariés grévistes dénonçant pour leur part une absence totale de volonté de négocier de la part de la direction de la Poste, « un non catégorique sur toutes les propositions que l’on a pu faire » explique de son côté Jean-Bernard Poli.
La réunion se serait donc ainsi terminée dans une ambiance peu propice aux amabilités et encore moins à une sortie de crise, qui semble de plus en plus hypothétique chaque jour qui passe.

« Un comportement mortifère et irresponsable » pour la direction de la Poste
Du côté de la direction de La Poste, on affirme dans un communiqué parvenu mardi soir à notre rédaction, que à la suite de cette réunion, « la section locale CGT du Vittulo continue de refuser l’organisation en vigueur à La Poste. Elle prône l’immobilisme et souhaite conserver une organisation obsolète qui nie la réalité de la baisse des volumes du Courrier ».
Un comportement qualifié de « mortifère et irresponsable » selon les termes précis du communiqué.
C’est donc de nouveau le statu-quo dans cette grève qui dure depuis la mi-mai et paralyse toujours une partie de la distribution du courrier dans certains secteurs de la cité Impériale.

Écoutez la réaction de Jean-Bernard Poli au terme de la réunion

reaction_de_jean_bernard_poli_1.mp3 Réaction de Jean-Bernard Poli.mp3  (2.15 Mo)



Propos recueillis par Yannis-Christophe GARCIA

La réaction de La Poste
Voici l’intégralité du communiqué de La Poste parvenu mardi soir à notre rédaction
« Une nouvelle rencontre a eu lieu cet après-midi entre La Poste et les représentants CGT du Vittulo.
La section locale CGT du Vittulo continue de refuser l’organisation en vigueur à La Poste. Elle prône l’immobilisme et souhaite conserver une organisation obsolète qui nie la réalité de la baisse des volumes du Courrier.
Ce comportement est mortifère et irresponsable.
La Direction de La Poste reste ouverte à toutes négociations dans le cadre d’une organisation adaptée au nouvel environnement du Courrier, et continue de mettre tout en œuvre pour assurer la distribution sur Ajaccio ».

Les carrossiers de Corse-du Sud-montent au créneau

Mardi matin, David Myard directeur de cabinet du préfet de Corse à reçu le syndicat des carrossiers de Corse-du-Sud, François Gabrielli président de la chambre de métiers de Corse-du-Sud et la direction régionale de la poste, au sujet de la grève qui continue de paralyser l’économie locale et les socio-professionnels. Activités ralenties pour les uns, dépôt de bilan pour les autres, la situation est à cette heure plus que grave pour ceux qui sont en attente de leur courrier et donc de leur argent.
C’est très remontés et après 78 jours de grève de la Poste que le syndicat des carrossiers de Corse-du-Sud a demandé à être reçu en préfecture.
Une mise en cause de l’Etat a été clairement énoncée ainsi que de la direction de la poste qui a ce jour n’a pu trouver un terrain d’entente avec les grévistes.
Aujourd’hui elle a fait la promesse de renforcer les équipes non grévistes pour trier et distribuer le courrier des carrossiers pour, au plus tard, jeudi. En retour ces derniers assurent que si rien n’est réglé d’ici vendredi une action serait entreprise dans la ville Ajaccio.
Hormis le spectre du dépôt de bilan (100 000 euros en attente dans les courriers de certains professionnels)  la question se pose aussi de la prise en charge, et par qui, des agios, frais bancaires et toutes sanctions découlant directement de cette grève qui s’éternise.




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 22:20 Volley Ligue A : Le GFCA s'impose face à Sète

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40974 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349