Corse Net Infos - Pure player corse

Porticcio : Le Sénégal raconté aux scolaires


le Jeudi 15 Mai 2014 à 23:59 | Modifié le Vendredi 16 Mai 2014 - 01:28


Dans le cadre du festival Kulturarte, dédié aux cultures du Monde, un couple de parents d'élèves ayant vécu au Sénégal, pays à l'honneur cette année,a partagé son histoire avec les camarades d'école de ses propres enfants.


Porticcio : Le Sénégal raconté aux scolaires
Kulturarte le festival annuel des cultures du Monde offre cette année une programmation avec à l'honneur le SENEGAL, pays francophone et ancienne colonie Française.
Bien connu via sa capitale, Dakar et son fameux Paris-Dakar, ce pays à quelques 6 000km de Paris (soit environ 5 euresh d'avion) offre ainsi une culture tournée vers le partage et la solidarité où Dominique et Céline, les intervenants, ont d'ailleurs  vécu de belles années en famille.
Grâce à leurs témoignages, les enfants de tous niveaux ont ainsi pu aborder la géographie, les mathématiques mais aussi découvrir toute une culture abordée via le quotidien alimentaire, les jeux des enfants de Dominique et Céline, les arbres et les traditions.
C'est ainsi que les petites têtes blondes de CM1 du centre scolaire de Porticcio rencontrées dans l'après-midi ont écouté avec étonnement l'histoire des Grillots, conteurs de génération en génération  perpétuant ainsi telle une encyclopédie, l'histoire d'un clan palliant d'autant à la forte analphabétisation.
Ces Grillots, homme qui suit donc la vie d'une grande famille, transmettant à son fils, puis son fils à son propre fils, toutes ses anecdotes, sont autant de l'ordre du réel que des légendes et traditions. En effet, ils sont de légende car là où un Grillot est enterré rien ne pousse mais aussi de tradition puisqu'à leur mort ils sont suspendus à l'intérieur d'un Baobab, arbre creux pouvant atteindre pour le plus gros jusqu'à 14 m de circonférence.
D'autres légendes et traditions ont permis d'aborder la différence, qui ne doit pas faire rire ou prêter à la discrimination mais bel et bien représenter une autre manière de voir et concevoir les habitudes d'un peuple ou d'un pays.
De nombreux objets personnels ont également été mis à la disposition des enfants, leur permettant de découvrir le Boubou, habit traditionnel, revêtu en blanc tout les vendredis après midi, jour de prière, par un peuple uni par la foi et dont le slogan du pays est : Un peuple, Un but, Une foi.
Panier en tige de Mil, céréale secondaire domestiquée, remplaçant très souvent le riz en Afrique, pirogue de bois pour un peuple tourné vers la mer et donc de la pêche ou encore sculptures et masques en bois ainsi que Djembe.
Pour finir, une dégustation de Bissap, boisson traditionnelle à base d'hibiscus infusés à la manière d'une tisane (avec de la vanille, du sucre de canne, de la cannelle et parfois allongé d'un jus d'ananas), a laissé sans voix - ou presque - petits et grands !
Une bien belle rencontre autour d'un autre monde et d'autres traditions qui sont à partager tout le week end au pénitencier de coti où ateliers "tableau de sable", cuisine, danse, carnaval, repas traditionnel avec le Thiéboudiène (signifiant riz/poisson) attendent petits et grands pour de merveilleux moments de convivialité.
A vous le Sénégal, petit frère de la France, pour un peu de voyage à travers couleurs et saveurs d'Afrique !





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85487 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40919 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 347