Corse Net Infos - Pure player corse

Pollution de l'air : Déclenchement de la procédure d'alerte pour la Corse-du-Sud


Rédigé par le Mardi 25 Octobre 2016 à 15:11 | Modifié le Mardi 25 Octobre 2016 - 18:58


Les concentrations en particules fines restent très élevées sur l'ensemble de la Corse et notamment dans le département de Corse-du-Sud. Le seuil réglementaire d'alerte sera dépassé aujourd'hui. Dès lors la procédure d'alerte est déclenchée pour la période du 25 octobre jusqu'au 26 octobre minuit. "Dans ces conditions, il convient de réduire les émissions de polluant autant que possible et de veiller à respecter les consignes sanitaires pour l'ensemble de la population et notamment pour les personnes sensibles" recommande Qualitair Corse dans un communiqué.


Pollution de l'air : Déclenchement de la procédure d'alerte pour la Corse-du-Sud
"Des concentrations élevées en particules fines ont été observées dans la nuit du lundi 24 octobre au mardi 25 octobre. Dans la matinée, les niveaux ont continué à augmenter de
manière importante, tout particulièrement en Corse-du-Sud. Pour la journée du 25 octobre
ainsi que celle du 26 octobre, nous prévoyons que le seuil d’alerte sera dépassé en
Corse-du Sud" s
ouligne dans son communiqué Qualitair Corse


Conseils de comportement
-    pour les enfants de moins de six ans : ne pas modifier les déplacements indispensables mais éviter les promenades et les activités à l’extérieur ;
-    pour les enfants de six à quinze ans : ne pas modifier les déplacements habituels, mais éviter les activités à l’extérieur, privilégier à l’intérieur des locaux les exercices physiques d’intensité moyenne ou faible et reporter toute compétition sportive qu’elle soit prévue à l’extérieur ou à l’intérieur des locaux ;
-    pour les adolescents et les adultes : ne pas modifier les déplacements prévus, mais éviter les activités sportives et les exercices d’endurance à l’extérieur. Déplacer, dans la mesure du possible, les compétitions sportives prévues à l’extérieur. Pour les personnes connues comme étant sensibles ou qui présenteraient une gêne à cette occasion, adapter ou suspendre l’activité physique en fonction de la gêne ressentie. Il est recommandé d’organiser les activités sportives en matinée ;
-    pour les personnes âgées : éviter les promenades et sorties en extérieur et tout effort physique.

Mesures de suspension ou restriction d’activité afin de ne pas accentuer ce phénomène de pollution

-    le brûlage à l’air libre des déchets verts et agricoles, ainsi que la pratique de l’écobuage, sont interdits ;
-    la consommation électrique doit être réduite au strict nécessaire ;
-    les mesures permettant d’éviter l’envol de poussières (arrosage systématique des pistes, limitation ou report des transferts de matériaux…) sur les activités de carrières et d’installations de traitement de matériaux seront mises en œuvre.

Le Préfet de la Corse du Sud appelle à la bonne observation de ces mesures pour éviter d’aggraver ce phénomène ayant un impact direct sur la santé humaine, notamment des plus fragiles.


Pour encourager l’utilisation des moyens de transport collectif, la Communauté d’agglomération du pays ajaccien (CAPA) a décidé d’instaurer la gratuité des transports en communs (bus) jusqu’à la fin de cet épisode.

Procédure d’alerte-Recommandations comportementales Pour l’ensemble de la population 
Limiter l’usage des véhicules à moteur thermique ;
Privilégier, pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche, vélo, …)
Différer si possible les déplacements internes aux agglomérations ;
Pratiquer si possible du co-voiturage ou emprunter les réseaux de transport en commun ;
Réduire sa vitesse de 20 km/h hors agglomération ;
Limiter les travaux nécessitant l’emploi de solvants organiques ou de matières à base de solvants ;
Ne pas allumer des feux d’agréments ou barbecue. Pour le secteur des transports : limiter les transports routiers de transit ; permuter le fonctionnement des moteurs des navires du fioul lourd au fioul domestique ; réduire la production électrique à quai des navires ; limiter le temps de roulage des avions.


Pour le secteur agricole :  Ne pas réaliser d’écobuage (dérogations prévues dans l’arrêté préfectoral d’emploi du feu) ; Reporter les épandages agricoles d’engrais. Pour les émetteurs industriels : stabiliser et réduire les émissions à l’atmosphère de composés organiques volatiles (COV) ou oxydes d’azote (NOx) ; limiter les émissions de particules fines et de NOx.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85256 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40787 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345