Corse Net Infos - Pure player corse

Pietrosella : Journée de sensibilisation sur les pollutions littorales marines


Rédigé par le Vendredi 16 Mai 2014 à 15:11 | Modifié le Vendredi 16 Mai 2014 - 23:46


L’Association Lagon, l’Office de l’Environnement de la Corse (OEC) et la commune de Pietrosella au Ruppione, ont organisé, récemment, une journée de sensibilisation sur les pollutions littorales marines et notamment par les macro-déchets. Cette opération s’inscrivant dans une démarche pérenne de présentation des écosystèmes marins s’adressait au grand public, lui proposant un programme pédagogique autour de films, de spectacles audio-visuels interactifs, d’ateliers présentant la fragilité de nos écosystèmes marins, d’expositions, de jeux…


Pietrosella : Journée de sensibilisation sur les pollutions littorales marines
Durant la matinée, sur la plage du Ruppione les participants ont pu observer et ramasser les macro-déchets à l’aide de gants et de sachets poubelles qui leur avaient été distribués par les organisateurs. Des fiches de ramassage préalablement  remises ont permis de déterminer et quantifier la nature et le volume de macro-déchets recueillis.
Un macro-déchet est un déchet issu de l'activité humaine, flottant en surface ou immergés et transporté par les courants marins ou par les fleuves jusqu'au littoral et se déposant sur les plages. Sortis de leur circuit traditionnel de gestion des déchets, abandonnés en pleine nature ou jetés en mer ils mettent la faune et la flore en danger et reste une nuisance visuelle pour le littoral.
Un diaporama en questions-réponses de 20 minutes a permis de développer certain thèmes comme la provenance, la destination, l’impact, le temps de dégradation, la durée de vie, le recyclage, la réduction…
 

Des rejets polluants de toutes sortes

L’après midi le rendez-vous était fixé à la salle des fêtes de Pietrosella pour la projection de films  sur la « biodiversité en Méditerranée », ses enjeux, les outils de gestion et  les problèmes généraux liés aux pollutions marines. Une exposition sur les écosystèmes marins était présentée sur le même lieu.
La Corse c’est 83 500 ha de réserves naturelles, 80 sites Natura 2000, 49 réserves de chasse et de faune sauvage, conservatoire du littoral (20% du linaire côtier soit 200 km) et des cantonnements de pêche. 80% des pollutions marines sont d’origine terrestre et produites par les activités humaines.
Les activités humaines littorales et en mer (activités maritimes) sont susceptibles de générer des pollutions chroniques ou accidentelles.
En mer, les navires, mais aussi les plates-formes de recherche ou d’exploitation pétrolière, les gravières sous-marines, les dragages sont aussi sources de rejets polluants. On peut citer comme polluants : les épave de navires (accidents ou sabordage), la peinture (antifouling) de coque, les rejets directs de déchets alimentaires, hospitaliers, industriels ou ménagers, eaux usées urbains ou industriels, les hydrocarbures : rejets illicites, de boue de fioul et d’huiles usées, connus sous le terme de dégazage, le pétrole, les fuites au pompage, marées noires, les dépôts immergés de munitions ou d’explosifs, l’immersion de déchets radioactifs, la pêche non conforme à la réglementation, les engins de pêche égarés, ou usés ou rejetés volontairement à la mer…

santi.corsenetinfos@gmail.com




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85183 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40759 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345