Corse Net Infos - Pure player corse

Piedicroce : A Madonna Fiumarola célébrée avec fierté et ferveur pour son premier voyage en terre corse


Rédigé par Nicole Mari le Samedi 18 Mars 2017 à 21:49 | Modifié le Samedi 18 Mars 2017 - 23:56


Beaucoup de ferveur, de fierté, d’émotion et surtout de joie pour un événement inédit ! La première sortie d’a Madonna Fiumarola hors de son sanctuaire romain de Trastevere et sa venue sur le sol corse ont été fêtées comme il se doit, samedi, à Piedicroce, en Castagniccia. Des fidèles de toute la microrégion et des confréries des quatre coins de l’île sont venus honorer a Madonna del Carmine lors d’une superbe messe in lingua nustrale, animée par l’associu Guardia Corsa Papale et l’archiconfrérie romaine del Carmelo. A 18 heures, a Madonna a rejoint l’église San Ghjisé à Bastia pour participer, ce dimanche, à la célébration du saint patron de la ville.


A Madonna Fiumarola devant la chapelle Santa Devote à Piedicroce.
A Madonna Fiumarola devant la chapelle Santa Devote à Piedicroce.
Ils sont venus de loin. Les uns d’Italie, les autres de toute l’île pour commémorer cet événement unique : les premiers moments d’a Madonna Fiumarola, sur le sol corse. Un grand moment forcément chargé de beaucoup d’émotion pour ce que l’on pourrait appeler un retour aux origines puisque ce sont des marins corses qui trouvèrent, en 1535, sa statue en mer au large d’Ostie, port romain sur l’embouchure du Tibre abritant une forte communauté corse. Ce qui vaut à la statue son nom de Madonna Fiumarola. Les marins corses la ramènent à San Crisogono du Trastevere, leur église nationale. Mise, ensuite, sous la protection des frères de l’Ordre du Carmel, la statue prend le nom de Madonna del Carmine. Déposée dans l’église Santa Agata, elle y est honorée par l’Arciconfraternita del Carmelo créée en 1543. Depuis lors, elle n’avait plus quitté son sanctuaire romain. Son périple de trois jours en terre corse, à l’invitation de l’associu Guardia Corsa Papale, est un événement inédit à plus d’un titre.
 
Des liens très forts
« C’est la première fois depuis 500 ans que la Madonna quitte le quartier de Trastevere. C’est un événement historique ! C’est, également, la première fois, depuis 500 ans, qu’elle traverse la mer et vient en Corse. C’est vraiment unique ! Cela nous rend très orgueilleux. Nous sommes très contents de l’avoir porté ici, parce que l’histoire de la Madonna est liée à l’histoire de la Corse. Le lien est profond entre Trastevere, la Madonna et la Corse. Nous n’oublions pas que ce sont des pêcheurs corses qui ont trouvé la statue en mer au large de Rome et l’ont apportée à San Crisogono, l’église de la nation corse. De là, est né toute la tradition de la Festa de Noantri, célébrée en juillet à Trastevere. Pour sa première sortie, la Madonna ne pouvait venir qu’en Corse. Nous ne pouvions pas faire autrement ! », déclare Stefano Tozzi, le représentant de la municipalité de Rome qui a accompagné, avec l’Arciconfraternita del Carmine, la Madonna dans ce premier voyage. « Nous sommes très heureux de tout ce partage, cette fraternité, cette amitié avec le peuple corse qui est, selon nous, aussi fortement lié, par son histoire et ses traditions, à la cité de Rome ».

A Madonna Fiumarola.
A Madonna Fiumarola.
Un voyage en toute sécurité
Des liens très anciens que Pietro Solfizzi, governatore de l’Arciconfraternita del Santisssima Sacramento et Maria Santissima del Carmine di Trastevere, voudrait encore renforcer : « Nous voulons fortement cimenter le jumelage qui nous unit au peuple corse, dont certains membres ont, en 1535, retrouvé notre Sainte, la Sainte de notre église, en pleine mer et l’ont portée en procession jusqu’à Trastevere. Nous sommes jumelés avec a cunfraternita di San Guiseppe di Bastia. Mais, nous avons des liens très forts avec a Guardia Corsa Papale parce que les membres de cette Guardia étaient, sans doute, les ancêtres des pêcheurs qui ont sauvé notre Madonna ». Avec ses confrères, il savoure sa joie d’être là : « Nous sommes tellement heureux d’être ici. Nous avons eu beaucoup de difficultés à faire sortir la Sainte d’Italie. Même si elle est propriété de notre cunfraternita, son transport est soumis aux lois de l’Etat italien concernant le patrimoine et les œuvres d’Art. Il n’a pas été facile d’obtenir les autorisations et les assurances nécessaires, d’emballer la statue pour qu’elle effectue un voyage en toute tranquillité, sans risque d’être abîmée ou cassée, et en évitant tout incident qui aurait pu ruiner ce moment de joie qui nous unit au peuple corse ».
 
Un pari fou
Un sentiment largement partagé par l’associu Guardia Corsa Papale, qui a initié les rapports avec Rome, Trastevere et la Madonna del Carmine. « Je suis fier et heureux d’avoir réussi ce pari qui était un peu fou au départ. Il a fallu beaucoup de passion, de travail et, aussi, beaucoup d’embûches depuis qu’on s’était mis en tête de faire venir cette Madonna. Elle est venue. Cela représente beaucoup pour nous ! Qu’elle vienne pour a Guardia Corsa Papale et à Piedicroce, c’est très important ! Elle nous honore avant les autres. Hormis que je sois du coin, il y a ce que représente, pour la liberté, le site de Piedicroce et le couvent d’Orezza, la chapelle de Santa Devote où nous avons notre petit musée… tout cela lié à Saint François et à l’art baroque qui est très développé ici », commente Iviu Pasquali, le président de la Guardia qui attend ce moment depuis quatre ans. Dimanche dernier, un match de football à U Viscuvatu a officialisé le jumelage entre l’AS Casinca et l’équipe de Trastevere Calcio. Des contacts ont été pris entre universitaires corses et romains. A Guardia Corsa Papale ne compte pas s’arrêter là. « Nous continuons nos pérégrinations. Au mois de juillet, nous ferons notre messe en corse à Rome à San Crisogono. Nous avons décidé de la faire tous les ans avec la fameuse procession de la Madonna Fiumarola ».

Des confrères de toute l’île
Les confrères romains, arrivés vendredi soir, ont, donc, passé leur première journée corse en Castagniccia, où ils ont participé à une messe entièrement in lingua nustrale selon la tradition d’a Guardia Corsa Papale. Concélébrée dans l’église de Piedicroce par l’abbé Christophe Boccheciampe, le père spirituel de la Guardia, l’abbé Pinelli, l’abbé Piotr et le diacre François-Emile Arrighi qui a fait le déplacement d’Aiacciu pour l’occasion. « C’est mon ami. Il a eu l’honneur de servir le pape François. Venir aujourd’hui à Piedicroce pour nous, c’est doublement important », précise Iviu Pasquali. Comme le diacre ajaccien, des confrères sont venus de toute l’île. Des membres, notamment d’a Cunfraternita San Teofilu di Corti, Sant’Antone Abbate di Speluncatu, Santa Croce di Bastelica, San Petru et San Paulu di Linguizetta, Padre Albini di Biguglia… sans oublier celles de Quercitellu, Castifau, U Viscuvatu, Santa Reparata, Sartè, Carbuccia, Vicu… et, bien sûr, Santa Croce et San Ghjisé di Bastia où tous se retrouveront, de nouveau, ce dimanche, pour fêter le saint patron de la ville. Après une station dans la chapelle Santa Devote, la Madonna est repartie à 18 heures rejoindre l’église San Ghjisé pour participer à la dernière neuvaine du soir et aux festivités du lendemain. La messe, prévue à 10 heures, sera suivie à partir de 15 heures de la traditionnelle procession dans les rues de San Ghjisé.
Le périple corse de la Madonna s’achèvera lundi matin, mais San Ghjisé pourrait bien lui rendre visite, chez elle, à Trastevere, l’an prochain.
 
N.M.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKLIvbV
Mardi 24 Octobre - 09:32
Corse Net Infos : #Bonghjornu #Bonjour Le calme après la tempête. Entre Pruprià et Senetosa https://t.co/U6moTtQIxr
Mardi 24 Octobre - 09:26
Corse Net Infos : L'édito de Jacques Renucci : La guerre du feu https://t.co/2XQzdQ2ADH
Mardi 24 Octobre - 08:31
Corse Net Infos : L'ambiance du derby : L’ACA gagne le match des tribunes https://t.co/0juse2sUw7 https://t.co/MwppcAgnd9
Mardi 24 Octobre - 08:00


Newsletter







Galerie
Restaurant universitaire
Restaurant universitaire
ACA-GFCA
ACA-GFCA
Légionnaire
Légionnaire
Feu Balagne
Feu Balagne
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Fête de la Science à Lisula
Fête de la Science à Lisula
CRAB XV
CRAB XV
Corsican Circuit
Corsican Circuit