Corse Net Infos - Pure player corse

Pic de pollution atmosphérique : Maintien de la procédure


Rédigé par le Mardi 18 Mars 2014 à 10:38 | Modifié le Mercredi 19 Mars 2014 - 00:13


En Haute-Corse et tout particulièrement sur la ville de Bastia, les niveaux de polluants restent encore élevés et aucune diminution n’est attendue avant mercredi. A Bastia, comme à Ajaccio, les transports seront gratuits sur l'ensemble du réseau de la communauté d'agglomération.


Pic de pollution atmosphérique : Maintien de la procédure
Sur le golfe d’Ajaccio, une grande partie des particules fines a été dispersée dans la matinée de mardi et les niveaux sont redescendus en dessous des seuils réglementaires. 
Quoiqu’il en soit, les prévisions météorologiques montrent que pour les prochains jours, les conditions favorables à la pollution atmosphérique vont persister et il est important de continuer à limiter les émissions de polluant, en particulier près des 
zones urbaines. 
La procédure d’information du public est maintenue sur la Corse au moins jusqu’à mercredi matin.
Plus d’information sur le site internet www.qualitaircorse.org et sur l’application Smartphone de Qualitair Corse.

En cas de dépassement des seuils
En cas de dépassement de l'un de ces seuils, selon les modalités définies dans l'arrêté préfectoral en vigeur, Qualitair Corse diffuse rapidement l'information auprès des médias et de l'ensemble des acteurs locaux ( services de l'Etat, collectivités,...)
Deux niveaux de procédures sont alors susceptibles d’être déclenchés. La procédure de recommandations et d’information tout d'abord. C'est celle qui est en cours.
Les informations diffusées mettent en garde les personnes sensibles (éviter les facteurs aggravants tels que les activités physiques intenses, la fumée de tabac ou l’usage de solvants) et recommandent la mise en œuvre de mesures destinées à limiter les émissions d’origine à la fois automobile, industrielle, artisanale et domestique.
Seconde étape : la procédure d’alerte. Les autorités prennent des mesures propres à limiter l’ampleur et les effets de la pointe de pollution sur la population. La restriction des activités responsables de la pointe de pollution peut se faire sur les sources fixes ou/et mobiles, à l’intérieur d’une zone de taille adaptée à l’étendue de la pollution.

Bus gratuits à Bastia aussi
La situation a amené la CAB à adopter, à son tour, la gratuité des bus.
"En raison de la dégradation provisoire de la qualité de l’air sur le territoire communautaire et jusqu’à retour à la normale les bus seront gratuits sur l’ensemble des lignes du réseau de la Communauté d'Agglomération de Bastia" précise, en effet,dans un communiqué,  la CAB.

Europe, écologie, Les Verts : "Tous responsables"

Depuis le dimanche 16 mars nous avons atteint en Corse le seuil d’information et de recommandation du public, Il s’agit d’un pic de pollution due essentiellement aux particule fines (PM10) . Particules nocives pour la santé qui s’infiltrent dans le système respiratoire.

Cette fois , il ne s’agit pas d’un apport extra régional d’aérosols, de particules désertiques. La situation aggravante de ces derniers jours montre une inversion thermique, soit une augmentation de la température avec l’altitude, ce qui équivaut à un effet couvercle sous lequel les polluants émis restent confinés et se concentrent.

Impossible de se dédouaner, nous sommes tous responsables de la qualité de l’air que nous respirons. Emissions des centrales thermiques, émissions du trafic automobile, émissions portuaires ou des brûlages de végétaux et de feux de cheminées. Autant de causes et autant de leviers d’action à l’échelle de la ville.
Au niveau local, dés à présent les dispositions prises pour diminuer la circulation automobile avec la gratuité des transports en commun va dans le bon sens et témoigne d’une réactivité positive des décideurs. 

Il faut à l’avenir, développer les énergies propres et diminuer les consommations, repenser la mobilité urbaine, et plus loin 

l’environnement urbain…. 

Le rôle majeur des villes et de leurs décideurs dans ces enjeux de santé publique est reconnu. 

Notre participation aux Municipales dans la démarche de rassemblement initié par Simon Renucci, nous a conduit à 

proposer l’adhésion de la ville d’Ajaccio à Energie City (Réseau des villes Européennes engagées dans la transition énergétique). 

Engagement acté collectivement dans le programme de la liste qui préfigure une politique volontariste et efficace en matière de lutte contre les pollutions.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:08 La magie de Noël opère à Biguglia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85192 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40765 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345