Corse Net Infos - Pure player corse

Pic de pollution : Niveaux élevés à Ajaccio et Bastia, transports gratuits à Ajaccio


Rédigé par le Lundi 17 Mars 2014 à 17:15 | Modifié le Lundi 17 Mars 2014 - 17:34


Dans un communiqué l'association Qualit'air Corse souligne que les niveaux de concentration en particules fines sont supérieures à à 50 µg/m3 sur 24 heures glissantes. Dès lors la procédure d'information et de recommandation du public est maintenue jusqu'à mardi. Dans le même temps, pour faire face à la situation; la CAPA a décidé d'offrir la gratuité des transports en commun.


Les niveaux de pollution restent toujours élevés sur les deux villes d’Ajaccio et de Bastia. Etant donnée la stabilité météorologique actuelle, les polluants ne se dispersent pas et restent concentrés en proximité des sources d’émission, notamment près des axes routiers et dans les centres-villes.
Il est conseillé d’éviter 
de faire des activités physiques intenses notamment pour les personnes sensibles. 
Pour les prochaines heures, il ne devrait pas y avoir d’amélioration notable de la situation.

Les transports du Pays Ajaccien gratuits

En raison d’un pic de pollution en particules fines en cours sur la région ajaccienne et  le dépassement du seuil d’information du public intervenu hier soir, la CAPA a demandé à son délégataire TCA la mise en place de la gratuité totale de l’ensemble du réseau de bus. 
Considérant les risques pour la santé des habitants, cette mesure décidée par le Président de la CAPA en lien avec ses élus sera effective du lundi 17 mars 12 heures à mardi 18 mars 20 heures. Exceptionnellement, il ne sera donc pas utile de valider un titre de transport en montant dans le bus et, en cas de validation de votre titre habituel, aucun voyage ne sera débité.  
Ce dispositif qui permettra d’endiguer le phénomène, donne la possibilité à tous les habitants de la CAPA de participer activement à l’amélioration de la qualité de l’air.
Cette mesure provisoire s’inscrit dans la démarche engagée par les élus de la CAPA depuis 2001 pour préserver la qualité de l’air en ville : un nouveau réseau de bus, une fréquentationdu réseau en hausse, une utilisation des parcs relais croissante, la mise en place de navettes électriques en centre-ville.  Demain, les navettes maritimes, la piétonisation du centre-ville, l’ouverture de pistes cyclables permettront d’aller encore plus loin pour réduire le nombre de voitures entrant en ville et ainsi préserver notre environnement et la santé de nos enfants.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85288 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40792 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345