Corse Net Infos - Pure player corse

Permis de conduire en Corse-du-Sud : Le bout du tunnel enfin…


le Mercredi 3 Juin 2015 à 17:52 | Modifié le Mercredi 3 Juin 2015 - 18:08


Situation difficile pour les candidats au permis de conduire. Cela durait depuis plus d’un an et demi mais aujourd’hui, la situation est en passe de redevenir normale. Mercredi, au cours d’une conférence de presse, le secrétaire général de la préfecture, Blaise Gourtay, a fait le point sur le département de la Corse du Sud avec, à ses côtés, Patrick Alimi, directeur départemental des Territoires et de la Mer, Rodolphe Raveau, délégué régional à l’Education Routière et Pascal Rutily, représentant les auto-écoles, qui ont annoncé la nomination de nouveaux inspecteurs


Permis de conduire en Corse-du-Sud : Le bout du tunnel enfin…
Le ciel s’éclaircit pour les candidats au petit papier rose qui nous donne des ailes ! La situation ca redevenir normale et les examens vont pouvoir reprendre dans les meilleures conditions. L’annonce a été faite, mercredi, à la préfecture de région par le secrétaire général et le directeur départemental des Territoires et de la Mer. La Corse du Sud dispose de nouveau d’un personnel compétent après des mois de troubles qui rendaient les responsables d’auto-écoles nerveux. On le serait à moins au sortir d’une situation qui perdurait depuis plus d’une année…
La reprise, notamment en ce qui concerne les examens théoriques et pratiques du permis de conduire  est la suivante :
1-Le département bénéficie ce mois de juin de la réserve nationale
2-Depuis plusieurs mois, les examens théoriques généraux (code) sont assurés par un agent de la DDTM, ce qui permet aux inspecteurs de se concentrer sur les examens pratiques
3-Deux nouveaux inspecteurs ont été affectés de façon pérenne ; l’un au 1er juillet, l’autre au 1er août. L’effectif complet de trois inspecteurs et un délégué partagé avec la Haute-Corse sera reconstitué
4-Le département retrouvera alors des délais de passage nettement inférieurs à la moyenne nationale, proches de l’objectif des 45 jours
 
« Nous sommes partis d’une situation complexe depuis février 2014 » a expliqué le secrétaire général de la préfecture qui a rappelé les différentes péripéties qui ont perturbé le service. Et d’ajouter : « Il fallait retrouver ce service, lui redonner ses moyens, redresser une situation critique avec recrutement à l’appui. L’appel a été entendu et au terme d’efforts partagés, la mise en place d’un recrutement spécifique à la Corse a été effectuée avec la nomination de deux nouveaux inspecteurs… »
 
Situation de crise
Même propos de la part du Directeur départemental des Territoires et de la mer, Patrick Alimi : « La situation a été très complexe en effet, liée à des vacances de poste assez prolongées. Cela a duré près d’une année et il était devenu difficile de gérer, de se sortir de cette situation. Nous n’avions plus de délégué suite à son décès, les vacances de poste ont suivi, on s’est effectivement retrouvé dans une situation très difficile, situation de crise. Nous avons très vite pris contact avec les auto-écoles, on a essayé de voir les dispositions que l’on pouvait prendre. Cela a commencé par la mise en place de renforts sur la Corse du Sud grâce notamment à des inspecteurs du continent qui se sont proposés pour nous venir en aide. A ce niveau, le ministère a fait les choses correctement. Cela s’est d’ailleurs très bien passé l’été dernier jusqu’à l’automne, d’autant que nous avons pu recruter un délégué à la sécurité routière chargé des plannings d’examens. A partir de là, nous avons pu gérer une situation transitoire en essayant d’améliorer un petit peu la situation grâce à ces renforts, mais il n’était pas question de se contenter de cela. Dès lors, avec Monsieur le préfet, nous avons alerté le ministère de l’Intérieur sur la gravité de la situation en Corse du Sud. Au terme de ces sollicitations, nous avons obtenu une solution pérenne qui consiste à affecter de façon définitive deux inspecteurs supplémentaires. Cela permettra à l’effectif de Corse du Sud d’être au complet et dans ces conditions, on peut considérer qu’à partir de septembre prochain, nous pourrons afficher des délais normaux. La Corse-du-Sud retrouvera enfin sa vitesse de croisière. »  
J. F.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:58 Ajaccio : Un poids-lourd se couche dans un rond-point

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85437 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346