Corse Net Infos - Pure player corse

Per a Pace vient en aide aux réfugiés de la Grande Synthe et son ancien camp de Basroch


Rédigé par le Lundi 4 Avril 2016 à 21:41 | Modifié le Mardi 5 Avril 2016 - 00:05


L’association Per a Pace, Corse-du-Sud et Haute-Corse se rendra pour sa 80ème action, du 1er au 6 avril 2016, au camp de la Linière de Grande Synthe. En relation avec l’association SALAM (Soutenons, Aidons, Luttons, Agissons pour les migrants et les pays en difficulté), elle viendra en aide aux Réfugiés.


Per a Pace vient en aide aux réfugiés de la Grande Synthe et son ancien camp de Basroch
Le chargement du matériel solidaire pour les réfugiés de Grande Synthe, dans le Nord Pas de Calais, qui est parti le 1er avril était constitué de 80 matelas quasiment neufs, proposés par une structure hôtelière de Corse, qui devait les déposer à la déchetterie. Dans les véhicules en partance se trouvaient également des vêtements, essentiellement hommes, des couvertures, des produits d’hygiène, dons de particuliers (Pays ajaccien, Taravo, Balagne,…) du Secours populaire et de l’association Rinascitta…
D’autres lieux de collectes seront prévus à Ajaccio pour les produits d'hygiène et les vêtements.

Le départ du convoi était prévu soir du 1er avril par un bateau de la Corsica Ferries (deux camions et 5 personnes) avec le photographe indépendant qui accompagnait les membres de l’association. Une visite des deux camps a été programmée avec les associations et un rendez-vous a été pris avec le maire de Grande Synthe pour mardi prochain.

Cette action est prise en charge exclusivement par l’association avec l’aide d’une souscription auprès de particuliers et un partenariat pour les traversées bateau, véhicules et passagers, offertes par la Corsica Ferries. Un véhicule de 20 mètres-carrés a été mis à disposition gracieusement par la CCAS, et un prix avantageux accordé pour le second véhicule par l’établissement Lecler

Proche de Calais et près de Dunkerque, la jungle de Grande Synthe et son ancien camp de Basroch a vu le nombre des réfugiés augmenté de façon considérable ces derniers mois. Avec près de 2500 réfugiés et des conditions de vie déjà extrêmement précaires la vie dans les camps est insupportable, inacceptable et indigne.

Aujourd’hui le nouveau camp de la Linière, géré par l’association Utopia56, a ouvert ses portes avec un déménagement qui a eu lieu les 7, 8 et 9 mars dernier. A l’initiative du maire de la commune, la nouvelle structure composée de cabanons en bois construites par les bénévoles de MSF, accueillent plus de 1500 personnes, avec une écrasante majorité d’hommes jeunes, Kurdes irakiens pour la plupart, Kurdes iraniens, Irakiens non kurdes, Afghans, Vietnamiens.

Plus de 200 enfants font partie des réfugiés et des adolescents dont on ne sait s’ils sont ou non mineurs.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85423 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40871 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346