Corse Net Infos - Pure player corse

Pèlerinage du Saint Crucifix des Miracles à Muro


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Vendredi 13 Mars 2015 à 17:23 | Modifié le Vendredi 13 Mars 2015 - 18:52


Le pèlerinage du Crucifix des Miracles de Muro n'est plus ce qu'il était mais ferveur et traditions demeurent. En ce vendredi de la mi-carême fidèles et confrères ont assisté ce matin à la Messe avant de déguster sur la place du village a suppa di cecci et participer l'après-midi à la procession à travers les rues et ruelles du village.


Pèlerinage du Saint Crucifix des Miracles à Muro

C'est une tradition, le vendredi qui suit la mi-carême, le Saint Crucifix de Muro, devenu pèlerinage régional depuis 1884, est célébré dans le village de Muro en Balagne.
Il y a quelques années encore des fidèles arrivaient des quatre coins de l'île par centaines en voiture ou autocars 
Aujourd'hui, force est de constater que cette ferveur populaire n'est plus présente 
Pourtant, malgré cette désaffection, la tradition elle est toujours présente et pèlerins et confrères venus de toute la Balagne sont la pour la perpétuer.

Après la petite messe du matin, à 9h30, ce sont les confrères qui ont été accueillis en la confrérie de Santa Croce 
Puis à 10h30, en l’église paroissiale la grande messe solennelle, célébrée et chantée par les confrères, était présidée par le Père Ange Michel Valery, vicaire épiscopal de Corse et concélébrée par les frères dominicains du couvent de Corbara avec à leur tête le Père Olivier-Marie.
A l’issue de la cérémonie religieuse, retour aux traditions avec sur la place du village la dégustation gratuite di a suppa di cecci.
Enfin, à 12h30, c’est un grand repas traditionnel qui était offert à tous les confrères et tous les religieux, dans la salle des fêtes de la mairie.
A 12 heures, tous se retrouvaient sur la place du village pour déguster ensemble a suppa di cecci.
L’après-midi,  à 15 heures place à la traditionnelle procession à travers les rues et ruelles du village, avant de ressortir et précéder les fidèles pour  la procession suivie par une cinquantaine de pèlerins.
Au calvaire, première, la aussi, comme le veut la tradition,  halte de prières et de recueillement, avant que la procession ne parcoure rues et ruelles. 






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85536 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348