Corse Net Infos - Pure player corse

Paul Lions à la tête du Pôle d'Equilibre territorial et rural du Pays de Balagne


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mercredi 25 Janvier 2017 à 21:33 | Modifié le Mercredi 25 Janvier 2017 - 22:41


La Pays de Balagne, devenu le 1er Pôle d'Equilbre Territorial et Rural de Corse a élu mercredi à Cateri son président et c'est Paul Lions, maire de Corbara qui a été élu par 5 voix contre 4 à Jean-Marie Seité, maire de Galeria


Paul Lions à la tête du Pôle d'Equilibre territorial et rural du Pays de Balagne

Officiellement présenté le 6 décembre 2016 au complexe sportif Calvi-Balagne, le Pôle d'Equilibre territorial et rural du Pays de Balagne a désormais un président.
L'élection a eu lieu ce mercredi à 17 heures au siège du Pays de Balagne à Cateri.
C'est le doyen de l'assemblée, Maurice Pariggi, maire d'Algajola qui présidait la séance.
Au terme de l'appel, le quorum étant atteint, la séance débutait.
Deux candidats briguaient la présidence du PETR du Pays de Balagne : Paul Lions, maire de Corbara, qui était déjà à la tête du Syndicat Mixte du Pays de Balagne et Jean-Marie Seité, maire de Galeria.
Avec 5 voix pour contre 4 à son adversaire, Paul Lions était élu dès le 1er tour à la présidence du PETR.
Paul Lions remerciait l'assemblée pour sa confiance.
"Je tiens ici à rappeler comme j'ai pu le faire auparavant que l'esprit de ma candidature s'inscrit dans la continuité du travail accompli à la tête du pays de Balagne depuis 8 mois. 
Je me réjouis de cette unité qu'il y a entre les deux territoires qui sont alliés et unis.
Une unité dont nous aurons grand besoin pour assurer nos missions. Comme vous avez pu le constater, il y a des enjeux importants au sein de ce PETR.

Je puis vous assurer, pour ma part, que je mettrai tout en œuvre pour que nous  poursuivions notre mission dans les meilleures conditions et faire en sorte de pérenniser le travail accompli.
Le 1er août 2018, dans le cadre de l'alternance, je remettrais ce mandat que vous m'avez confié aujourd'hui".

L'assemblée entérinait la proposition de la nomination d'un seul vice-président.
Et c'est en toute logique que Jean-Marie Seité, seul candidat était élu à main levée.

 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 87311 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 44033 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 38416 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire