Corse Net Infos - Pure player corse

Paul Giacobbi visite le chantier de remise à niveau de la station d'eau potable de Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Lundi 29 Juin 2015 à 13:26 | Modifié le Lundi 29 Juin 2015 - 14:53


Paul Giacobbi, président de l'Exécutif de Corse s'est rendu lundi matin à Calvi où il a visité le chantier de remise à niveau de la station de traitement d'eau potable de Calvi, dont la première phase des travaux s'achève.


Paul Giacobbi visite le chantier de remise à niveau de la station d'eau potable de Calvi

Lundi matin, en présence  d'Ange Santini, maire de Calvi, de plusieurs responsable de l'Office d'Equipement Hydraulique de la Corse et d'intervenants , Paul Giacobbi, président de l'Exécutif de Corse s'est rendu à Calvi pour y visiter le chantier de remise à niveau de la station d'eau potable de la ville située lieu-dit Cardetto, au-dessus de l’Aéroport  de Calvi Santa-Catalina.
Auparavant, plus discrètement Paul Giacobbi a fait un détour par un autre chantier, celui du Centre de conservation préventive des objets mobiliers de Corse, fort Charlet à Calvi.
Retour sur la station de traitement d'eau potable de Calvi où  Maryline Casabianca devait faire une présentation de cette station  exploitée depuis  1993 par L’office d’équipement hydraulique de Corse. Cette station  de traitement  est destinée à répondre aux besoins, notamment estivaux, en eau potable de la commune de Calvi et  de sa région. Elle est on l'a dit située au lieu-dit Cardetto, au-dessus de l’Aéroport de Calvi Santa-Catalina.


D'une capacité de 300 M3/H, cette station est alimentée, en été, par  les eaux du barrage de Codole.
Au fil du temps et de l’évolution de la législation, le traitement de l’eau ne répondait plus  parfaitement aux normes, notamment vis-à-vis des paramètres « turbidité », « Fer » « Manganèse » et COT ; par ailleurs, l’absence d’un étage de traitement sur charbon actif ne
permettait pas, à l’instar de l’usine de Codole, de faire face à un risque lié aux cyanobactéries . 
Le projet de remise à niveau, initié dans les années 2007-2008 par Ange Santini, alors président de l'Exécutif, et repris par son successeur Paul Giacobb,i était devenu indispensable.

Coût de l'opération : 1750 000€ HT
Le Conseil d’Administration de l’OEHC, dans une délibération du 13 juin 2013, a adopté le principe de la remise à niveau de la station, pour un montant total de 2,1 M€ HT, dont 1,750M€ pour la station proprement dite et 0,35M€ pour des travaux connexes de canalisation.
Les différentes études menées en amont ont permis de redéfinir avec précision les différents processus physico-chimiques tendant à la potabilité de l’eau, afin de doter la  nouvelle structure d’une filière de traitement optimale, moderne et réglementaire.


Ces travaux ont notamment porté sur : La mise en place  d’une tour de  pré-ozonation, afin de garantir
L’aménagement de la coagulation, floculation, décantation, la mise en place d’un pompage intermédiaire et d’une inter-ozonation,
la création d’une filtration sur charbon actif.
Par ailleurs, et c’est une nouveauté, la nouvelle station sera dotée d’une salle de commande appropriée au travail de bureautique et de supervision des installations.
Les travaux sont financés  à hauteur de 840.000€ par l’Etat (PEI), 527.231€ par l’Agence de l’Eau , 312.769€ par la CTC, et 420.000€ par l’OEHC.


Plan à l'appui, Maryline Casabianca détaillé les ouvrages existants qui ont été conservés, les ouvrages réalisés en phase 1 qui font l'objet de cette visite et qui seront opérationnels et, enfin, les ouvrages de la phase 2 qui reprendront à l'issue de la saison estivale et qui devraient être livrés avant la fin de l'année 2015.
La visite se poursuivait avec une visite du chantier, avant que tous ne se retrouvent autour d'un buffet sur les terrasses du restaurant "Pas Pareil", carrefour de l'aéroport.
Outre les personnes déjà citée, on a noté la présence de Jean-Toussaint Guglielmacci, conseiller départemental de Calvi-Lumio
, Pancrace Guglielmacci, Didier Bicchieray, Françoise Sévéon, adjoints au maire de Calvi, Paul Beveraggi, sous traitant, les responsables de OTV Sud-Afrique, Jean-Louis de Marco, responsable de l'OEHC....;



 





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85565 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40965 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348