Corse Net Infos - Pure player corse

Patrimoine des élus : François Casasoprana (Ajaccio) donne l'exemple


Rédigé par le Mercredi 10 Avril 2013 à 13:37 | Modifié le Vendredi 12 Avril 2013 - 02:15


François Casasoprana, conseiller général du 3e canton d'Ajaccio et adjoint au maire, avant l'intervention de François Hollande, dans le sillage de l'affaire Cahuzac, qui a secoué la majorité et jeté un peu plus de discrédit sur la classe politique, a décidé "en conscience", ainsi qu'il le souligne dans sa déclaration, de "publier" sa situation patrimoniale. Afin, comme il le précise dans le texte qu'il nous a fait parvenir "que chacun puisse juger que, dans mes combats politiques, je suis dévoué à des objectifs collectifs, à des missions publiques, au bien de la Cité", Ajaccio en l'occurrence.


Patrimoine des élus : François Casasoprana (Ajaccio) donne l'exemple
"Dès mon premier engagement public, j’ai été convaincu de la nécessité de faire de la transparence et de la vérité les valeurs fondamentales de l’action politique.
Aussi, je suis favorable à tout ce qui permet aux citoyens de juger, en toute connaissance de cause, de la probité  des acteurs publics et de la sincérité de leur action.
La récente actualité témoigne de cette attente populaire de garanties nouvelles. Il faut rebâtir une confiance.
Il ne s’agit pas de stigmatiser la classe politique dans son ensemble ; les populistes de tous bords excellent dans ce registre par leurs charges outrancières.
Il n’est pas davantage question de participer à une sorte de repentance collective ou de «chasser» les riches, les biens nés, ...
Il faut s’interroger  sur l’éthique personnelle, les convictions, l’esprit public. C’est l’exercice majeur dans une Démocratie moderne. Car c’est ce qui compte vraiment lorsqu’on veut être le représentant de ses concitoyens. Pas de manœuvre, pas d’intérêt inavoué, pas de desseins cachés !
En conscience, j’ai donc décidé de publier ma situation patrimoniale, afin que chacun puisse juger que, dans mes combats politiques, je suis dévoué à des objectifs collectifs, à des missions publiques, au bien de la Cité.
Je soutiendrai également toute proposition visant à garantir la transparence et l’efficacité de la vie publique.
C’est un choix clair. »

Sa déclaration patrimoniale

Etat civil : CASASOPRANA François
Né le 22 mai 1975
Demeurant au 17 rue de la Porta, 20000 AJACCIO
En couple, sans enfant

Mandats et fonctions :

- Conseiller général de la Corse-du-Sud depuis mars 2011

- Adjoint au maire d’Ajaccio depuis mars 2001

- Conseiller communautaire à la Communauté du Pays Ajaccien (CAPA) depuis mars 2008 (Vice-président de janvier 2002 à mars 2008)

- Membre des commissions d’appel d’offre  de la CAPA et du Conseil général de la Corse-du-Sud.

- Vice-président de l’Office municipal du tourisme depuis 2008

- Administrateur de l’Office de l’habitat de Corse du Sud

- Administrateur du centre hospitalier départemental de Castelluccio depuis 2012

Immeubles bâtis et non bâtis :

Néant

Valeurs mobilières :

Valeurs non cotées en bourse : Néant

Valeurs cotées en bourse et placements divers : Néant

Assurances vie : Néant

Comptes bancaires, courant ou d’épargne, livrets, … :

      • Un LDD auprès de la Société générale crédité de 2522,02 euro
      • Un livret d’épargne auprès de La Poste crédité de 263,23 euro
      • Un compte courant auprès de la Société générale crédité d’environ 2000 euro

Meubles meublants : quelques meubles de grande série d’une valeur d’achat approximative de 2500 euro (téléviseur, lit, équipement informatique…)

Collections, objets d’art, bijoux, … : Une montre de marque Hermès d’une valeur d’achat d’environ 1800 euro

Véhicules terrestres à moteur, bateaux, avions, … :

      • Une auto peugeot 206 RC achetée neuve en janvier 2004 pour  22900 euro
      • Un scooter Aprilia Atlantic 125 cm3 acheté neuf en juin 2009 pour 2990 euro.

 

Fonds de commerce ou clientèles, charges et offices : Néant

Autres biens dont les comptes courants de société : Néant

Biens mobiliers, immobiliers et comptes détenus à l’étranger : Néant

 

Revenus :

      • Une indemnité mensuelle perçue au titre du mandat de Conseiller général de la Corse-du-Sud de 1497,86 euro
      • Une indemnité mensuelle perçue au titre d’Adjoint au Maire d’Ajaccio de 1544,29 euro.
      • Les indemnités au titre d’administrateur de l’Office de l’habitat de Corse-du-Sud ne sont pas perçues.-
      •  
Moyens mis à disposition directe par des collectivités publiques :

- Un ordinateur portable PC mis à disposition par le Conseil général de la Corse-du-Sud mais utilisé par les collaborateurs du groupe des élus « divers gauche » du Conseil général.

- Une tablette tactile de marque « Apple » et sa connexion « 3G » mises à disposition par la Communauté d’agglomération du pays ajaccien.

- Aucun abonnement ou appareil téléphonique, aucun véhicule, aucune fourniture de carburant, …




Corse | Entretiens | Elections | Institutions


Les plus récentes
Corse
Nicole Mari | 11/09/2013 | 5936 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Corse
Charles Monti | 22/08/2012 | 4415 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 11